Arthur Conan Doyle

Amant, mari et médecin

Amant, mari et médecin est une nouvelle qui fait partie du recueil d’Arthur Conan Doyle : Mémoires d’un médecin.

« Douglas Stone aurait pu réussir, d’emblée, toutes les carrières dans lesquelles il se serait orienté. En chirurgie, il surpassait tous les praticiens. Son sang-froid, son jugement et son intuition étaient sûrs. Son énergie, son audace et sa sûreté de main étaient restées légendaires dans tout le comté.
En revanche, ses vices étaient aussi accentués que ses qualités . Son faste et son luxe dépassaient de beaucoup sa fortune et sa situation. Le trait dominant de sa nature complexe était une sensualité très développée, à laquelle il aurait tout sacrifié dans sa vie.
Sa passion folle pour Lady Sannox naquit d’une simple rencontre, d’un échange de regards. Le mari de Lady Sannox était un homme calme, paisible, pas transcendant. Connaissait-il la conduite de sa femme et la tolérait-il, ou était-il seulement un imbécile aveugle et amoureux ?
La réponse à ces questions ne tarda pas. La vengeance de Lord Sannox allait-être atroce. »

Traduction : François de Gaïl (1874-1947).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

Vous pouvez retrouver ici une autre version de ce livre audio sur notre site.

Illustration :

Arthur Conan Doyle, par Henry L. Gates (1927) Domaine public

Livre audio gratuit ajouté le 17/05/2022.

6 Commentaires

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour chère madame.
    Je n’ai qu’un commentaire à faire.
    Quelle rapidité ! Si je puis vous donner un conseil…Respirez et respectez les ponctuations !
    Sans conteste, vous êtes la “Lucky Lucke” de ce site…J’ai tenu 10 minutes puis j’ai été pris de vertiges.
    Enfin…D’autres personnes apprécient peut-être votre… Style.

    1. Cher monsieur Fabien
      hélas, oui, je sais bien que, quelquefois, je parle trop vite. j’essaie de ralentir la cadence, mais je n’y pense pas toujours. Promis, j’essaierai encore, en tenant compte de votre remarque..
      merci pour votre conseil!
      Cocotte

    1. Bonsoir, Jean-Pierre
      Je n’ai pas vérifié, parce que je sais que vous êtes là pour le faire. Vous n’avez pas trouvé d’autre version? Alors, c’est qu’il n’y en a pas! Youpi!
      Hélas, je n’ai pas votre humour, ni votre sens de la répartie. Snif! Il me faut faire avec!
      Cordialement
      Cocotte

      1. Merci, aimable Sautillant, pour ces petits personnages, ainsi que les jolies petites choses à la fin de votre billet précédent. Adorables. merci beaucoup!
        Cocotte

Lu par CocotteVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×