Arthur Rimbaud en octobre 1871, à 17 ans (photographie : Étienne Carjat)

Poésies (Sélection 1)

Sélection de poèmes extraits des Cahiers de Douai et des Illuminations.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 14/11/2007.
Consulté ~41519

Lu par René Depasse

Suggestions

11 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir,
    Merci, mille fois Merci!! pour ce fabuleux site, ce monumental travail qui ne peut refleter que l’amour, l’amour noble et grandiose pour cette nourriture ô combien exquise de l’ésprit universel.
    BRAVO et Bon courage!

  2. C’est bien ce qu’il me semblait, bien qu’une diérèse eût été, si je ne m’abuse, envisagable pour faire 12 pieds.
    Ca ne rendait pas pour autant son sens au vers!
    Vous êtes bien aimable de m’avoir répondu si rapidement. Encore Bravo!

    Amicalement.

  3. bonjour Bardamu la lecture de ROMAN remonte à un an! J’ai dû avoir sous les yeux une mauvaise édition.Il est bien évident qu’il faut lire “robinsonne” sinon on aurait un alexandrin de 11 pieds !Oubliez “foisonne” Bonnes auditions

  4. Je ne trouve pas les mots pour dire combien j’apprécie les différentes lectures de Rimbaud qui nous sont ici proposées. J’affectionne tout particulièrement les prestations de Monsieur Depasse dont le style à la fois académique et vivant me sied à merveille.
    J’aimerais cependant un eclaircissement au sujet de la lecture de Roman. Il me semble qu’au vers 17 “Le coeur fou Robinsonne à travers les romans” Mr Depasse lit “Foisonne” et non “Robinsonne”.
    Qu’en est-il?

  5. non la poésie de rimbaud ne jonche pas, encore moins jonché de sérénité, c’est affolant de croire cela, c’est même odieux! odieux pour le cri inaudible du vivant qui transpire dans la fièvre es voyelles de feu qui décochent les mots de leur engrammage de sommeil, ampoulé de croyances, ouvrons l’esgourde à l’inconnu des formes à travers le cri d’une jeunesse qu’on entendra qu’avec notre propre cri incompréhensible, le rester c’est de la littératroure pour bourg faubourg balourd!

  6. Je suis un fan complet d’Arthur Rimbaud, je viendrais piocher quelques lectures. Merci beaucoup pour votre travail, fabuleux de générosité. Bonne soirée, Damien
    Ps: l’adresse du site est un nouveau blog d’une autre BD, c’est pour ça que l’adresse est différente.

  7. Très intèressant, cela permet d’ècouter de la bonne littérature tout en faissant autre chose sur internet. Merci.