Edmund Blair Leighton - My Lady's Garden (1905)

Raison et sensibilité

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14h 10min | Genre : Romans


Jane Austen

Injustement privées de leur héritage, Elinor et Marianne Dashwood sont contraintes de quitter le Sussex pour le Devonshire, où elles sont rapidement acceptées par la bourgeoisie locale étriquée et à l’hypocrisie feutrée.
L’aînée, Elinor, a dû renoncer à un amour qui semblait partagé, tandis que Marianne s’éprend bien vite du séduisant Willoughby. Si Elinor, qui représente la raison, dissimule ses peines de cœur, sa cadette étale son bonheur au grand jour, incapable de masquer ses sentiments. Jusqu’au jour où Willoughby disparaît…

Tome 01
Tome 02
Tome 03
Tome 04

Traduction : Isabelle de Montolieu (1751-1832).


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Livre audio gratuit ajouté le 13/01/2018.
Consulté ~12103

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ignorais qu’un tel niveau de lecture existât! Rassurez-vous donc cher Daniel Luttringer, vous avez amplement pallier les défauts de cette piètre traduction!

  2. Wikipedia:
    “Madame la baronne de Montolieu, une prolifique femme de lettres vaudoise à l’imagination romantique et au style plein d’emphase et de sentimentalité, décide d’« enrichir » pour son public la trop sobre élégance du style de Jane Austen14 lorsqu’elle traduit Sense and Sensibility en 1815.

    Ainsi, elle « traduit librement » Sense and Sensibility, ce « roman anglais [d’]un nouveau genre », n’hésitant pas à ajouter des détails de son cru et à réécrire le dénouement. Raison et Sensibilité, ou les Deux Manières d’aimer16 est un roman rempli de bons sentiments d’où sont gommés l’humour et l’ironie de l’œuvre originale. Dès le titre, le roman de Jane Austen est réduit aux histoires d’amour et à l’opposition des deux sœurs”.

    La qualité basse de cette romance non est la faute de la Austen mais de la “traduction libre”!

  3. Vous parvenez aussi bien à nous faire partager les émotions des personnages de la sage Jane Austen que celles du turbulent, et non moins émotif, Arsène Lupin.
    Merci pour toutes ces lectures.

  4. Merci Mr Luttringer pour votre remarquable lecture.
    Une succession de non-dits, d’hypocrisies, de grands sentiments, de politesses, qui dépeignent une certaine société privilégiée du 19ème. On y découvre la place de la femme dans cette société et cela est assez enrichissant. L’auteure réussit à écrire quatre tomes où au final il ne se passe presque rien, un calme plat apparent où les seules remous sont de continuels tourments amoureux que les bienséances musèlent, parfois jusqu’au ridicule (pour notre époque).