Edvard Munch - Mélancolie (1911)

Une histoire sans nom

• • •More

Que s’est-il passé, cette année là, dans ce petit village perdu du Forez, à la veille de la révolution française, chez Madame de Ferjol et sa fille ?
Comme chaque année et comme la tradition l’exige, dans ce monde feutré, protégé et hypocrite jusqu’à… l’horreur…, ces fières bourgeoises reçoivent chez elles le prédicateur de carême. Elles découvrent un capucin au regard lourd…
C’est évidement une histoire horrible, cruellement humaine, au suspens haletant, puisqu’elle est menée avec la précision psychologique d’un horloger de la passion, J.A. Barbey d’Aurevilly, au mieux de sa verve…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Franz Schubert, Trio en Mi bémol majeur Op. 100, interprété par Christophe Ménager.

Livre audio gratuit ajouté le 31/03/2012.
Consulté ~17267

Lu par Christophe Ménager

Suggestions

23 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai une question, avant que je lise ce livre.
    De quoi il s’agit dans ce livre?

    Est-ce que quelqu’un pouvez me faire un résumé detaillé?

  2. Merci à vous pour cette lecture. Votre voix lui sied parfaitement et sait donner à cette histoire son ton tragique et impitoyable ; toutefois l’émotion n’est jamais loin, et on vous faites ressentir la grande compassion qu’avait finalement Barbey d’Aurevilly pour ses personnages perdus.
    Vous avez accompagné mes promenades nocturnes.
    Un grand merci.

  3. @ Babillons le 7 avril 2012
    «Je déguste une délicieuse omelette avec un petit vers de vin.»
    Bon courage !
    Je connaissais la tequila avec un vers dedans, mais pas le vin.

  4. Un grand merci pour votre lecture! Malgré le tragique de cette histoire, c’était physiquement presque impossible de s’arrêter de l’écouter. C’était un grand plaisir de découvrir un nouvel auteur (qui est inconnu en Russie) a travers votre merveilleuse voix.

  5. Bravo et Merci pour nous faire partager votre grand talent de liseur.

    Didier Pilette – Mexico City.

  6. J’en sors, je suis encore sous le charme (la lecture doit y faire beaucoup, pour dire ça après une histoire si terrible !) et je m’associe à tout ce qui est dit. Paresseuse donc, …et surtout pressée de poursuivre avec “La vengeance d’une femme” !
    Merci encore, A

  7. Merci pour cette magnifique lecture au ton si juste et bonus supplémentaire une très belle voix, qui s’y prête. Quel plaisir , vraiment merci
    Je ne connaissais pas du tout cet auteur que je découvre. quelle intrigue et dire que cela date, j’avais l’impression d’avoir un écrivain contemporain.

  8. Assise dans mon lit,”acotcotee à mes oreillers”,disposés si
    Tendrement par mes ”hommes”ami et fils” je déguste une délicieuse omelette avec un petit vers de vin..et,je vous ,ecoute…je vis la,un moment de grâce!votre musicalite me porte et me comble tout autant que ce festin improvise au grès d’une”crève” monumentale ..mon nez coulent, je ne prend même pas le temps de ”l’essorrer…”j’aime .comme vous,la justesse des mot,la façon dont ils sont rythmes ,la melodie qui leur donne vie et plus encore cette sincerite qui donne tant devérité a cette lecture.ravie je suis! Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.

  9. BONJOUR, Félicitation… Je suis encore sous le charme de la lecture de cette tragique histoire… votre voix s’y prête à merveille,profonde et lente…… Encore MERCI PASCALE G.