Eugene Pickering

Le Premier Amour d’Eugene Pickering

« – La perle de la sagesse, repris-je, c’est l’amour honnête. Depuis que l’univers existe, l’expérience n’a rien trouvé de meilleur. Je te conseille de devenir amoureux.
Au lieu de répondre, il tira de sa poche une lettre, la leva en l’air et la secoua d’un air solennel.
– Que me montres-tu là ? demandai-je.
– Ma sentence !
– Pas ton arrêt de mort, j’espère ?
– Mon arrêt de mariage.
– Avec qui ?
– Avec une personne que je n’aime pas. »

Le Premier Amour d’Eugene Pickering est paru pour la première fois dans la revue Atlantic Monthly en 1874.

Traduction : Traduction anonyme parue dans la Revue des Deux Mondes en 1876.
Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration : Portrait of Martin Johnson Heade as a Young Man, vers 1840, par Thomas Hicks (1823-1891)
Références musicales :

Edvard Grieg, Piano Concerto in A minor, Op. 16, interprété par l’ensemble Skidmore College Orchestra (domaine public).

Livre audio ajouté le 30/03/2015.
Consulté ~10 095 fois

Lu par Vincent de l'Épine

Suggestions

29 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Jean de votre retour, vous m’en voyez ravi. Nous avons plusieurs belles nouvelles de Henry James sur notre site, lues par des voix différentes. Je vous souhaite de belles découvertes.

  2. Merci chère Pascalette,
    Heureux que vous ayez été sensible aux émois de ce pauvre Eugene !
    Je vous retrouverai donc, je pense, quand vous aurez fini d’écouter Dracula… l’ambiance sera très différente :-). Ce sera aussi une occasion de découvrir la belle voix de Pauline, si vous ne la connaissez pas encore. A très bientôt !

  3. Merci Véronique, je suis vraiment heureux qu’elles vous aient plu ! Edith Wharton est moins connue qu’Henry James, mais son oeuvre est extraordinaire, je suis sûr qu’elle vous plaira, si vous aimez James.
    Vous me direz 🙂

  4. Merci beaucoup Monsieur Vincent De L’Epine pour les deux nouvelles que vous avez si bien interprétées.
    De fil en aiguille, on découvre d’autres auteurs anglais sur votre merveilleux site.
    En lisant les commentaires, je viens de voir Edith Warthon! Et bien ce sera la prochaine à étudier. Merci à vous et à bientôt.

  5. Merci Régis pour votre retour. Diable, vous avez raison, la question du devoir est un thème qui apparaît souvent dans les lectures que je choisis… encore dernièrement pour Lady De Launay, d’Anthony Trollope. Vous êtes très observateur. Il est vrai à bien y réfléchir, que ce thème m’intéresse, par les tensions qu’il peut produire chez les personnages.
    Merci à vous

  6. Merci Vincent pour cette lecture. Il est souvent question du devoir chez les auteurs que vous interprétez. Là encore, ce jeune homme doit faire son devoir, et il renâcle… mais pour autant, il aura eu tord car au final, c’était le bon choix !

  7. Merci Minou !
    C’est bien agréable de trouver votre aimable commentaire à mon retour de vacances !
    Je suis heureux que cette nouvelle d’Henry James vous ait plu !
    Concernant la newsletter, si, les parutions continuent pendant l’été… Je vais voir avec les autres administrateurs du site ce qui peut bloquer.
    Amicalement

  8. • • •More