Charles M Flor O Squarr - Le Telephone

La Langouste – Le Dompteur

Trois nouveaux Fantômes amoureux de Charles-M. Flor O’Squarr (18?-1921), dont le style est souvent un enchantement.

Le Téléphone
« Lorsque, pris d’une ambition impossible, mon rêve s’envole là-bas, là-bas, aux pays bleus des forêts vierges égayées parle bizarre plumage des oiseaux de paradis et l’agilité des jeunes singes ; lorsque mon esprit hante les rivages africains, les havres bleus, les lointains exquis du Bosphore ou de Yokohama, elle se transforme au gré de mon envie, devient l’énervante créole d’Haïti, la Chinoise, couleur de cuivre, grisée de langueurs et d’opium, la chaste et impudique aimée, la Mauresque voilée dont on aperçoit seulement, entre le sourire du masque, les grands yeux profonds et noirs. »

La Langouste
(Ne confondez pas la sauce mahonnaise et la mayonnaise.)

Le Dompteur
« Attention ! Voici le plus dangereux instant. Éric va regarder son lion de tout près; puis il laissera tomber sa cravache, et, désarmé, presque nu, il soufflettera le mufle horrible de la bête…. C’est fait ! Le rugissement de Sultan a fait trembler la salle. Éric sourit. Il marche à reculons vers la porte de fer, tenant en respect les monstres. La porte s’entr’ouvre, se referme. Le dompteur est dans la piste. Bravo ! »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 08/10/2017.
Consulté ~5758

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *