La Musique après la mort

La Musique après la mort

Ce conte chinois, en rien morbide, de Chen Jitong, (Tcheng Ki Tong, 1851-1907) est paru dans la Revue politique et littéraire en 1888.

« Un soir, au moment de se mettre au lit, Weng entendit des sons s’échapper de son « kin ». Il ne vit rien et crut que c’était un domestique qui avait touché l’instrument. Mais le même phénomène se reproduisit trop souvent ; il entendit jusqu’à un air complet de son répertoire et, lorsqu’il entra avec une lampe, personne ne se trouvait là. Il se dit alors que c’était quelque esprit, qui désirait apprendre la musique. Aussi, tous les soirs, il jouait comme s’il donnait une leçon : puis, il laissait l’instrument et entendait parfaitement la répétition, exécutée par son élève invisible. »

Traduction : Traduction anonyme (1888).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 28/09/2019.
Consulté ~3 575 fois

Lu par Daniel Luttringer

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.