William Kay Blacklock, Woman sewing by the window (ca. 1915)

Mica

Mica reste seule, célibataire. Ses sœurs, Caroline et Jenny sont mariées, Caroline a même un bébé. Mica passe ses journées à broder près de la fenêtre.
Trois voisins aimeraient l’épouser, un jeune et beau vicaire évangéliste et deux cousins, Ami et Jean-Jacques. Mais Mica n’a d’yeux que pour son cousin, venu passer sa convalescence chez ses cousines. Malheureusement, Robert est l’adversaire absolu du mariage, au grand désespoir de Mica. Difficile, voire impossible, de le faire changer d’idée. Au contraire, il essaie de convertir Mica.
Que va-t-il se passer ?

Mica fait partie du recueil Chez nous, nouvelles jurassiennes (1890).

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Remarques :

T. Combe est le pseudonyme d’Adèle Huguenin-Vuillemin (1856-1933).

Livre ajouté le 31/05/2021.
Consulté ~3 258 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

10 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Dominique
    Merci beaucoup pour votre aimable commentaire. Je suis heureuse que vous ayez aimé ce roman de T. Combe. Cette auteure est de plus en plus appréciée par nos audio lecteurs, ce qui me fait un grand plaisir.
    La semaine prochaine, j’espère que vous passerez quelques heures agréables avec “Enfant de commune”, que je suis en train d’enregistrer. Les nombreux messages que j’ai reçus m’ont encouragée à en publier d’autres romans de T. Combe rapidement. Je privilégie les auteurs que vous aimez.
    Amicalement et à bientôt!
    Cocotte

  2. Chère amie Francine
    Quel plaisir me font vos commentaires! Merci beaucoup!
    En France, c’est comme au Québec. D’ailleurs, nous sommes à la même latitude! Hi! Hi! Hi!
    Eh bien, chez nous aussi, depuis ce matin, il souffle un vent de liberté et de déconfinement. il y a un beau soleil, de la chaleur, qui vient tout d’un coup, et les restrictions qui s’améliorent. Tout va bien!: Je suis ravie qu’il en soit de même pour vous.
    Ah! Vous aimez T. Combe! Vous n’êtes pas la seule. Je l’apprécie beaucoup moi aussi; Une bonne nouvelle : il reste encore plusieurs romans inédits, et j’ai l’intention de publier tous ceux que ne choisiront pas mes collègues donneurs de voix. Tout de suite après le Conan Doyle en cours d’enregistrement, je commencerai “Les Fiancés” de T. Combe. Il en restera encore cinq ou six, je crois. Voilà de quoi nous faire passer un bel été ensemble, avec notre chère T. Combe.
    Chaleureuses amitiés
    A bientôt!
    Cocotte

  3. Cher Jean-Charles
    Votre si aimable commentaire m’a beaucoup touchée. je vous en remercie chaleureusement!
    Que Dieu vous bénisse, vous aussi, vous m’avez apporté un grand moment de bonheur!
    Amitiés
    Cocotte

  4. Bonjour Cocotte
    Je viens de finir d’écouter cette jolie nouvelle de T. COMBE. J’ai beaucoup aimé Cocotte, c’est une belle histoire qui donne le goût de retourner à cette époque dans ce coin de pays avec les poules et tous les animaux de la ferme. Je vous remercie beaucoup pour votre si bon travail. Vous ne lâchez pas, vous êtes toujours fidèle au poste et dévouée pour vos fidèles auditeurs

  5. Chère Marjolaine
    Je me doutais bien que ces nouvelles de T. Combe vous plairaient. C’est avec un grand plaisir que je vois que je ne me trompais pas! J’ai encore des romans de T. Combe en attente, qui vous plairont, je crois. Ses histoires sont tellement variées, mais toujours passionnantes, et le style de T. Combe rend l’enregistrement facile et agréable.
    Merci beaucoup pour votre commentaire très encourageant. Vous me motivez beaucoup pour continuer mes publications, qui me font passer de bons moments, à moi aussi.
    Merci pour votre fidélité, chère Marjolaine, merci pour vos mots amicaux qui me vont droit au cœur.
    Amitiés
    Cocotte

  6. Quel plaisir chère Cocotte de vous retrouver ainsi que T. Combe ! Comment faites-vous toutes les deux pour ne jamais me lasser ? C’est bien votre voix, votre rythme, son style, sa manière de décrire les êtres et le monde et c’est toujours nouveau ! Merci de tout coeur. PS: je vais déguster les 2 autres nouvelles de T. Combe lues par vous qui sont publiées sur le site : quelle chance !

  7. Chère Claryssandre
    Un très grand merci pour votre si aimable commentaire.
    Je suis ravie de vous avoir fait découvrir ce peintre, pas très connu.
    Vous allez aimer les nouvelles de T. Combe, ainsi qu’un récapitulatif rappelant celles lues par Esperiidae, qui m’a fait le beau cadeau de renoncer généreusement à la moitié des nouvelles de son pays, pour que je puisse les lire, puisqu’elles me plaisaient.
    Vos commentaires me font toujours plaisir. Merci pour votre fidélité, qui me touche beaucoup.
    Moi aussi, je vous souhaite le meilleur, et un bel été, puisque l’épidémie recule et que le beau temps arrive enfin!
    très amicalement
    Cocotte

  8. Chère Cocotte, une fois n’est pas coutume, mais vous me pardonnerez de vous remercier non pour votre lecture que je n’ai pas eu encore le temps d’écouter (ce qui ne serait tarder, donc merci tout de même par avance) mais pour la découverte d’un nouveau peintre grâce à votre choix d’illustration. J’adore ses tableaux ! Merci infiniment