Pierre-Auguste Renoir, Les Fiancés - Le Ménage Sisley (1868)

Complicité

Cette nouvelle fait partie du recueil Les Détours du cœur.

« C’était la première visite à Gênes d’Edme Raymond. Après avoir visité les palais et les églises, rentré à son hôtel, il se reposait dans le bosquet du jardin, lorsque le son d’une voix, qu’il connaissait bien, le fit tressaillir. Une femme et un homme échangeaient des mots d’amour, croyant être seuls au monde.
Avec quelle émotion, dans cette amoureuse, qui ne pouvait se retenir de crier son amour et son bonheur, Edme reconnut Marguerite, la femme d’un de ses amis, le plus intime… mais le monsieur n’était pas son mari.
Or, le matin même, Edme avait reçu une lettre de son ami, lui disant que sa femme passait quelques jours chez sa cousine.
Edme regagna sa chambre subrepticement.
Mais le lendemain, au musée, il entend encore les voix. Cette fois, il est au beau milieu d’une salle. Pas moyen de se cacher, ni de s’esquiver…
Que faire ?

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 06/10/2020.
Consulté ~3 294 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

19 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. CLAUDIE … Bonjour !

    … eh bien , pour l ‘ heure on fait comme bibi … on patiente ! Si vous lisez l ‘ échange avec COCOTTE sur la page d ‘ où vous me faites signe … un signe bien intriguant , ma foi … vous constaterez que SAUTILLANT est aux abonnés absents ! Déconnecté depuis deux semaines , il attend l ‘ intervention … qui ne saurait tarder

  2. @Sautillant
    Que faire quand on veut vous écrire personnellement sur le forum?
    2 Sautillant sont inscrits.
    Y en a t il un qui est plus sauterelle que l’autre ?

  3. Ps

    Gisèle d ‘ ESTOC , celle qui devint la maitresse de MAUPASSANT . Celui-ci n ‘ avait aucun goût pour les evanescentes et platoniques rêveries ! Il lui fallait des plats toniques ! Pas trop plats de préférence … plutôt rebondis !

  4. Distraite COCOTTE …Bonjour

    Pourquoi distraite ? Parce qu ‘ il s ‘ agit de deux correspondances differentes et non de deux versions d ‘ une même correspondance ! Un echange de deux lettres entre deux bonnes bourgeoises d ‘ un côté et quatre lettres … sur 12 , entre MAUPASSANT et Marie BASHKIRTSEFF de l ‘ autre …
    Il existe une autre correspondance entre MAUPASSANT et une inconnue … dont le nom m ‘ echappe , non moins savoureuse ! La difference est que cette inconnue ne le resta pas ! MAUPASSANT la connut en chair et en os le plus bibliquement du monde !

  5. … ça y est , j ‘ ai trouvé … merci .
    … mais ce n ‘ est qu ‘ une selection ! Dommage car la correspondance complète n ‘ est pas bien longue … 12 lettres dont la lecture devrait tourner autour de 45 mn …

  6. Dans le petit rectangle en haut à droite de la page d’accueil, marqué ; rechercher, vous tapez : Maupassant Correspondance, et vous avez les deux versions!
    C’était en effet un bon choix de textes! Vous en trouverez bien d’autres…
    Bonne écoute et bonne soirée!
    Cocotte

  7. Help ! COCOTTE !

    Dites-moi ce que je dois taper pour la voir apparaître ! J ‘ ai essayé plusieurs demandes il y a quelques jours … grosjean comme devant … c ‘ est pour ça que je voulais la proposer…

    Merci …

  8. Cher Sautillant
    Et oui, vous aussi vous vous couchez de bonne heure… et vous n’êtes pas le seul.
    Très bon choix, cette correspondance de Guy de Maupassant. Soyez heureux : cette lecture est déjà dans la bibliothèque de Littérature audio, et interprétée par deux comédiens professionnels de la compagnie Allegria, et aussi par Juliette et Pomme.Vous avez la chance de pouvoir savourer deux excellentes versions de la correspondance que vous souhaitiez entendre. Vous voyez, votre vœu, à peine énoncé, se trouve déjà réalisé!
    Cordialement
    Cocotte

  9. Sautillante COCOTTE …

    C ‘ est mon côté proustien ! Commandant Couch’tôt et sur le pont dès l ‘ aube pour regarder la lune et l ‘ etoile du berger …
    Longtemps je me suis couché de bonne heure … mais à l ‘ heure où je me lève aujourd ‘ hui !
    Un amant de la nuit …
    Non je ne quitte pas ” L.A ” ! Je termine une écoute en cours ( par la fenêtre j ‘ écoute la fontaine ) , puis je me plonge dans mes deux gros volumes … j’ ecouterai des textes brefs , par-ci par-là …
    Quant au texte que vous brulez de connaître … il s ‘ agit de la correspondance … courte – ce fut une histoire de 3 mois – que MAUPASSANT entretint avec … une mysterieuse inconnue ( c ‘ était en fait Marie BASHKIRTSEFF ) . C ‘ est bien amusant … un peu aigre-doux ( on la trouve sur Google ) …

    Voilà , chère COCOTTE … vous savez tout !

    Cordialement …

  10. Quite : avant de vous allonger dans votre sofa, avec livre entre les mains et verre à portée de la main, voulez-vous satisfaire ma curiosité et me dire le titre auquel vous pensez?
    Amicalement
    Bon repos!
    Cocotte

  11. Cher Sautillant
    Vous m’avez coiffée au poteau. je voulais vous dire que votre suggestion de lecture était sur le forum, mais vous en aviez pris connaissance avant. Vous vous êtes donc levé au chant du coq? Quoique, avec cette pluie, le chant du coq doit être enroué.
    Je regrette votre départ, vous mettiez de l’animation et ameniez bien des sourires dans les colonnes de L.A.C’était bien agréable, en ces temps moroses!
    Mais vous ne vous éloignez pas pour longtemps, je suppose, et j’espère.Ava

  12. Chère COCOTTE … Bonjour !

    Je viens de voir qu ‘ avec diligence vous aviez rempli la noble mission de garde-champêtre dont vous vous étiez chargée ! ” Avis à la population ! ” … roulement de tambour …
    La population est avertie !
    Merci à vous !
    Connaissez-vous déjà cette histoire ?
    À … je ne sais pas quand ! Pendant quelque temps je vais m ‘ éloigner de ” L.A ” … de roboratives lectures – 1200 et 1000 pages ! – le nez dans les pages , m ‘ attendent impatiemment! La lecture par les oreilles ne doit pas faire oublier le plaisir voluptueux de tenir un livre dans ses mains ! Les pages qu ‘ on tourne …
    J ‘ espère qu ‘ à mon retour , je serai reconnecté … figurez-vous que j ‘ ai une autre suggestion à faire ! ( une lecture à deux voix ) …

    Mes salutations les plus aimables !

  13. Bonne COCOTTE … Bonjour !

    Pas de problème ! Approchez votre oreille que j ‘ y chuchote à l ‘ abri des indiscrets …

    ” Michaël KOHLHAAS ”
    de Heinrich von KLEIST …
    Quelle formidable histoire ! KLEIST raconte un événement historique remontant au début du XVI ème siècle , en Allemagne , au moment où LUTHER mettait les pieds dans le plat ( d ‘ or ! ) et tapait du poing sur l ‘ autel ! Un film , franco-allemand , que je n ‘ ai pas vu encore , en a été tiré il y a quelques années ( l ‘ histoire y est transportée dans nos belles Cevennes ) .
    Je ne vais pas me perdre en commentaires … je répète simplement … une formidable histoire … qui devrait appâter plus d ‘ un ” ddv ” … à commencer par une certaine COCOTTE ! Je verrais plutôt un homme , et tout particulièrement Christian DOUSSET , dont l ‘ epoustouflante lecture de ” BORGIA ” ( une compagnie théâtrale à lui tout seul ! ) me fait immédiatement penser à lui !
    Bien à vous COCOTTE … au fait , ce livre sur le Saint Suaire , l ‘ avez-vous cherché ?

    Ps AUGUSTIN AUGUSTIN AUGUSTIN TIN TIN …
    … TINTAMARRE TINTAMARRE TINTAMARRE…
    MARRE MARRE !

  14. Cher Sautillant
    Je peux peut-être vous aider.
    Si vous m’envoyez votre message, ainsi que le titre de votre magnifique histoire, je peux, si vous voulez, l’envoyer dans le forum à votre place.
    Bien sûr, ça ne règlera pas votre problème de connexion avec le forum, mais votre suggestion sera proposée.
    Je regrette de ne pouvoir vous être plus utile..
    Amicalement
    Cocotte

  15. Merci beaucoup, chère Christiane-Jehanne, pour votre amical commentaire, qui m’a fait très plaisir.
    Belle et bonne soirée à vous
    Amitiés
    Cocotte

  16. Chère Marjolaine
    Un merci chaleureux pour votre très aimable commentaire.
    Je suis heureuse de vous avoir fait passer un moment agréable.
    Votre fidélité et vos messages, toujours bienveillants et encourageants, me touchent beaucoup.
    Amitiés
    Cocotte

  17. Merci beaucoup chère Cocotte pour cette nouvelle. Aucun cynisme ni esprit de légèreté il me semble. Où l’on constate la nécessité d’un discernement à toute épreuve, selon les circonstances. Votre lecture est parfaite comme toujours!