Alexandre Dumas - Le Meneur de loups, illustration d'Édouard Riou

Le Meneur de loups

• • •More

Roman fantastique : au XVIIIème siècle, Thibault, jeune et pauvre sabotier, quelque peu jaloux des richesses du seigneur Jean, humilié par celui-ci, se laisse tenter et accepte un pacte avec le diable…

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration : Le Meneur de loups, illustration d'Édouard Riou
Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Sonata No. 6 in F Major, Op. 10 No. 2, interprétée par Paul Pitman (domaine public).

Livre audio ajouté le 06/12/2013.
Consulté ~29798

Lu par Pomme

• • •More

Suggestions

20 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. POMME… Bonjour !
    Je viens de donner mon 💙… après 121 autres auditeurs… à la sémillante lectrice de ce bien beau conte… car c ‘ est un conte… plutôt qu’ un roman… DUMAS a prêté sa plume au garde-chasse de son père qui le lui a raconté de vive voix… et quand DUMAS prend la plume… au lieu de la laisser aveuglement à des mains balourdes !
    Connaissant votre goût pour les contes … je vous le conseille chaudement ! Si vous en avez le loisir… hâtez vous d ‘ aller lire… le plaisir est au rendez-vous ! La ddv qui nous a ravis… une nommée POMME… confesse à un de ses laudateurs… l’ avoir déjà complètement oublié… à peine 2 ans après !
    Je suis bien certain que vous le garderz bien plus longtemps en mémoire !
    OUUUH… OUUUH…

    1. … l ‘ occasion de signaler aux amateurs… le magnifique conte d’ ERCKMANN-CHATRIAN … ” HUGUES le loup “… admirablement lu sur le site par FLORENT…

    2. … et ” Hue les cornes ! ” pour moi ! 😅😂🤣… Figurez-vous que je viens d ‘ apprendre que là aussi… notre indécrottable Alexandre… a fait appel à un collaborateur !… Gaspard de CHERVILLE… Decidement… pas la moindre envie de se salir les mains… notre platonique ecrivain ! La société ” DUMAS and co ” ! Ah la la !…

  2. Eh Fabien, n’allez pas tomber dans les pommes! Ressaisissez-vous. Vous avez encore tant de découvertes à faire!

  3. De livre en livre, que de découvertes !
    Celui-ci ressemble à un conte qu’aurait pu écrire les frères Grimm ou Perrault.
    Mais non, c’est notre très cher Alexandre Dumas.
    Pomme…Ahhh…Pomme.
    Votre lecture est comme à chaque fois très juste. Une prononciation parfaite et une voix posée, ni trop rapide, ni trop lente permettant ainsi de s’imprégner du texte.
    Si vous n’existiez pas, il faudrait vous inventer.
    Toute ma gratitude vous est acquise.
    Merci Pomme.

  4. Oh la! Ricou, vous en perdez votre latin! euh! votre identité!
    Ricou, je vais vous confier un secret très secret: je ne peux pas répondre à vos questions … car j’ai … oublié l’histoire!Triste vérité, n’est-ce pas? Alors, chut!
    Mais cela n’empêche pas que je suis ravie que vous ayez apprécié cette histoire. Et merci pour les compliments.
    Pomme

  5. Bonjour chère Pomme,
    Ah, la belle histoire de ce loup-garou, et surtout, bien-sûr de la pure et jolie Agnelette !
    Par certains côtés, quoiqu’en plus dramatique bien sûr, elle m’a fait penser aux délicieux « Souhaits ridicules » de Perrault. Magiques eux aussi, bien que moins diaboliques, ils arrivent à peu près à la même conclusion que le Meneur de loups. Nous autres, pauvres humains, nous nous trouvons souvent un brin malheureux dans notre condition, mais le jour où il faut formuler un vœu pour l’améliorer… ce n’est pas simple de viser dans le mille !
    Clin d’œil à celui qui chercherait à gagner le paradis sur terre…
    Oh, Pomme, la fin… ! la fin finale je veux dire…
    Décidément, l’habit de fait pas le moine.
    Ici, c’est un pieux moine Prémontré qui s’en va faire sa prière annuelle sur la tombe de l’unique bien-aimée qu’il ait jamais eue… jusque sous sa bure, euh, pardon, sous sa peau de loup !
    Au fond, ce loup-garou sous dans sa peau de Prémontré n’est-il pas plus émouvant que ce vilain Bénédictin mis en scène par Diderot pour aider sa « Religieuse », la sœur Sainte-Suzanne, à passer enfin par-dessus le mur de sa « prison » ?
    Quoiqu’il en soit, Pomme, je dois encore et toujours vous renouveler ma gratitude pour votre si belle lecture, claire et accordée à chaque personnage (loup-garou comme Agnelette…), mais aussi pour ces intermèdes musicaux choisis avec tant de goût.
    Rigou
    Euh, pardon… Guirou.
    Euh, non, décidément… Ricou !

    1. 👍 ! …
      POMME avait déjà oublié ! Vous l ‘ entreteniez… fort plaisamment ! … de choses qu’ elle ne pouvait plus comprendre… Sourcil froncé de PASCAL… s ‘ il n’ a pas oublié ce qu ‘ il a dit un jour… et qu’ une exotique auditrice nous rapportait il y a peu…

  6. • • •More