Alliance

L’Alliance – Le Premier Mot

Émile Bergerat (1845-1923), dit Caliban, a l’art – qui n’est pas donné à chaque conteur – de savoir nous émouvoir dans le Conte tragique L’Alliance :

« Il ne se mariait que pour en finir, comme dernier remède, avant l’autre ! Depuis sept ans, il l’aimait toujours, il n’en pouvait plus. Il n’était revenu que pour la voir, une fois encore, la dernière, dans la serre. Et puis, il disparaîtrait à jamais. Il en faisait serment sur la mémoire de sa mère. »

aussi bien que de nous faire rire par la disparité entre les faits et le style, dans le Conte facétieux, Le Premier Mot :

Le bébé « Hilaire récalcitrait à toute imitation de son formulé. Même ce vocable, initial en toutes langues humaines, premier exercice de la phonation, diphtongue quasi animale encore et plutôt cri que mot, « papa », ne frappait les méninges du jeune anthropoïde ou du moins ne s’y répercutait. Il demeurait lèvres closes, les regards creux, semblable à ces babouins emperruqués nommés hamadryas, qui doivent être les magistrats du peuple des singes, tant leur maintien est sévère. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 14/04/2014.
Consulté ~6830

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.