Cambronne a Waterloo

Le Mariage de Cambronne – Le Crime du moulin au moulin du crime

Le Mariage de Cambronne tourne autour du mot célèbre qui n’aurait peut-être pas été prononcé selon l’oncle d’Émile Bergerat.

« D’abord tu connais la phrase, n’est-ce pas, la fameuse phrase : la phrase historique ?
– La garde meurt…
– C’est ça. Moi, je ne l’ai pas entendue, quoique je fusse à côté de lui, dans le carré, qui fut un triangle, entre parenthèse. Mais elle est authentique, quoique, à Londres, on la mît en doute lorsque nous arrivâmes. On la discutait partout, dans la plus haute société. »

Malgré son titre, Le Crime du moulin au moulin du crime est une autre histoire amusante extraite des Contes facétieux.

« – Monsieur l’artiste devait avoir entendu parler d’un crime accompli, il y avait quelques années, dans le pays, et qui était aux causes célèbres ? Un enfant noyé par son oncle et sa tante, une affaire d’héritage ?… Ah ! il en était venu de ces journalistes !… Pour voir le chien surtout.
– Quel chien ?
– Mais le chien qui a repêché l’enfant dans l’étang et a ramené son cadavre… »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 22/10/2013.
Consulté ~7418

Lu par René Depasse

Suggestions

• • •More

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *