220px Tavik Frantisek Simon Die Pariser Borse

Les Hommes de paille

• • •More

Émile Gaboriau (1832-1873) est un écrivain français, considéré comme le père du roman policier par sir Arthur Conan Doyle.

Vincent Favoral est caissier dans une banque, dirigée par le Baron de Thaller. Il est très économe, avare même, et fait mener à sa femme et à ses enfants une vie difficile et austère.
Un samedi soir, alors qu’il est sur le point de dîner avec sa famille et des amis, il reçoit la visite inattendue de son patron. Peu après la police vient l’arrêter, pour détournement de 12 millions de francs. Vincent Favoral, aidé de sa famille et de ses amis, parvient à s’enfuir, laissant les siens la cible des amis et voisins, ruinés, qui réclament leur argent à grands cris.
Mais Vincent Favoral est-il aussi coupable qu’on le croit ? A-t-il détourné ces sommes colossales seul, ou est-il victime d’une machination ?

Les Hommes de paille et sa suite, La Pêche en eau trouble, constituent les deux volets de L’Argent des autres, roman policier haletant, autant que peinture sociale qui nous emmène dans le monde de la banque et de la Bourse, au temps du Second Empire.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 20/12/2017.
Consulté ~11434

Lu par Cocotte

Suggestions

20 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonsoir, cher Philippe
    Pardon pour mon retard à vous répondre. Quand il y a de nombreux commentaires, je n’arrive pas toujours à voir ceux qui me sont adressés.Je regrette que vous soyez déçu de ne pas avoir de version 2 de “La pêche en eau trouble”.
    Plutôt qu’une version 2 d’une histoire que vous connaissez déjà, j’envisage de lire un autre roman de Gaboriau, encore inédit sur le site. Qu’en pensez-vous?
    Je vous remercie beaucoup d’avoir pris la peine de poster ce commentaire qui m’a fait un grand plaisir.
    Amicalement
    Cocotte

  2. Bonjour Cocotte,

    Magnifique comme d’habitude !!!

    Je suis très déçu que vous ne désireriez pas reprendre la lecture pour une deuxième version de la Pèche en eau trouble, je pense que cela ferait grand plaisir à beaucoup de monde.

    Meilleures salutations

  3. Chère Françoise
    Un grand merci pour votre encourageant commentaire.
    Cela me fait plaisir de voir que vous aimez Gaboriau, tout comme moi. J’ai d’ailleurs prévu de lire deux nouveaux romans de cet auteur : “Les amours d’une empoisonneuse” et “La vie infernale”, qui m’ont enchantée et j’espère qu’ils vous plairont aussi.
    Je ne ferai pas de version 2 de la Pêche en eau troublé. René Depasse l’a déjà publiée et je ne saurais faire mieux que lui car je trouve cette version excellente.
    A bientôt, j’espère, pour un Gaboriau inédit.
    Amicalement
    Cocotte

  4. Chère Carla
    René Depasse et moi sommes très heureux que ce roman de Gaboriau “L’argent des autres” vous ait plu et vous ait aidé à passer des heures monotones.
    C’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’auteurs portugais traduits en français, des romans libres de droits. J’aimerais bien faire connaître des histoires se passant dans votre beau pays.
    merci beaucoup, chère Carla, pour cet amical retour. D’autres Gaboriau sont dans la bibliothèque. Vous les aimerez probablement. Je vous engage à les découvrir.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Merci beaucoup !!!
    J’ai adoré ce livre.
    Je tiens a remercier tous ceux qui participent et travaillent dans cette aventure…
    Je suis d’origine portugaise et avec vous je découvre une langue française pleine de poésie.
    Je vous écoute a ma place de travail, vu que ceci est très répétitif, vos lectures m’aide a m’évader et passer les heures .
    Merci Cocotte et tous les autres !
    Cordialement
    Carla

  6. Cher ami Trollus
    Ah! Gaboriau! C’est Littérature audio qui m’a fait connaitre cet écrivain, et “L’argent des autres” est un de mes romans préférés.
    Cela me fait un grand plaisir de voir que vous l’avez aimé, vous aussi.
    Je continuerai à publier celles de ses œuvres qui ne sont pas encore dans la bibliothèque, en espérant vous être agréable.
    Bien amicalement
    Cocotte

  7. Merci Cocotte pour cette agréable lecture!
    Bien des bonnes choses à vous et toujours au plaisirS
    Bien amicalement et respectueusement votre…
    Trollus

  8. Cher Jean-Pierre
    Il est un peu tôt ce matin pour boire en votre compagnie, à part un chocolat chaud. Mais, à midi, un bon petit Pineau me permettra de trinquer avec vous. Tchao! Sans fermentation, impériale ou royale. Dansons la Carmagnole!
    Joyeux Noël, pour vous et pour les vôtres.
    Amicalement
    Cocotte

  9. Chère Cocotte,

    Les procédés de fabrication et le goût sont très différents :
    – Polar Imperial EST une bière pils à fermentation basse ;
    – Polar Roturier N’EST PAS une pils (je ne connais pas, mais ça doit être du brutal).

    Je profite de la proximité de Noël pour boire un bock à votre santé !

  10. Bravo, cher Shmuel! Votre réponse est très drôle. Il fallait la trouver!
    Jean-Pierre B. va certainement répondre lui aussi, avec beaucoup d’humour. Je suis sûre qu’il ne nous décevra pas!

  11. Chère Claire-Marie
    Eh bien, je suis ravie que l’annonce d’un nouveau Gaboriau vous fasse plaisir, à Francine et à vous. Je vais l’enregistrer aussitôt que possible, mais d’autres romans, également très intéressants, sont dans ma liste de lectures en cours. Mais je ferai le maximum, promis!
    Je vous embrasse, chère amie Claire-Marie. A très bientôt!
    Cocotte

  12. Merci chère Cocotte !! La perspective d’un bon Gaboriau, bien policier, pour Pâques, voilà déjà un joli cadeau d’étrennes.

    Par ailleurs, je souscris à tout ce que vous dit Francine du Québec et m’y associe de grand coeur!
    À très bientôt! Je vous embrasse également.

  13. Merci beaucoup, ma chère amie Francine, pour votre adorable message.
    Je réponds avec plaisir à tous les commentaires (sauf quand ils me passent involontairement sous le nez) car c’est un plaisir de papoter un peu avec de charmantes personnes comme vous.
    Allez, puisque vous aimez Gaboriau, vous aussi, je vais annoncer “La Corde au cou”. Ah! Je sens que ce titre vous titille déjà, n’est-ce pas?
    Très joyeux Noël à vous aussi, entourée de tous ceux que vous aimez. Passez d’excellentes fêtes!
    Je vous embrasse, chère amie
    Cocotte

  14. Bonsoir Cocotte ou plutôt bonjour car vous me lirez demain. J’ai lu le résumé du roman de Émile Gaboriau et cela me semble très très intéressant, alors je le télécharge, je commence l’écoute dès ce soir

  15. Chère amie Claire-Marie
    Non, je ne publierai pas la seconde partie. Elle a été lue parfaitement par René Depasse, une version 2 serait inutile. Il est très facile d’écouter “La Pêche en eau trouble” en cliquant sur le lien.
    C’est toujours un grand plaisir pour moi de voir votre nom dans la liste des derniers commentaires. Vos messages, toujours chaleureux et amicaux m’encouragent beaucoup. Je vous en remercie vivement.
    Puisque vous aimez Gaboriau, je vais en choisir un autre, inédit sur L.A. Il ne sera peut-être pas prêt pour vos étrennes (Hi! Hi! Hi!) mais un cadeau de Pâques probablement.
    Amitiés
    Cocotte

  16. Oh! Un Gaboriau! C’est Noël ! Dois-je comprendre que la première partie de cette histoire est publiée après la seconde ou entendez-vous publier une seconde version de la “Pêche en eau trouble” ?

    Quoiqu’il en soit, merci, amie Cocotte !