Berthe Morisot - Jeune fille au bal (1875)

Histoire d’une Parisienne

C’est l’histoire d’un « ange », bien élevé par sa mère mais mal marié par sa mère.
Cette histoire commence et se termine ainsi :

« Il serait excessif de prétendre que toutes les jeunes filles à marier sont des anges ; mais il y a des anges parmi les jeunes filles à marier. […] La conclusion de cette histoire trop véritable est que, dans l’ordre moral, il ne naît point de monstres : Dieu n’en fait pas ; – mais les hommes en font beaucoup. – C’est ce que les mères ne doivent pas oublier. »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Symphonie No. 6 « Pastorale » en Fa majeur, Op. 68: V. Chant pastoral. Remerciement à la divinité après l’orage, Allegretto, interprété par l’Orchestre Philharmonia, dirigé par Herbert von Karajan (1953, domaine public).

Livre ajouté le 04/08/2015.
Consulté ~8 559 fois

Lu par Pomme

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je reçois avec plaisir votre réponse très chère dame , si vous saviez ô à quel point votre lécture est envoutante ,avec votre seule voix vous investisser tous les roles comme un gant tour à tour sans qu’on se perde pour autant ou qu’on se trompe du personnage en question !! Je loue vos intéractions vis à vis de vos auditeurs , ça ne peut que couronner votre charitable personne d’une exquise fragrance de modestie et d’humanité . Sur ce pas , je vais me délécter du reste de vos enregistrements . C’est vraiment une chance de tomber sur quelqu’un comme vous.
    femme de Néandertal.

  2. A Fly Baron, vous êtes effectivement tombé sur le bon site! qui vous aidera bien à réviser votre français, tant il est riche en belles lectures. Et merci pour votre gentil compliment.
    Pomme

  3. Il y as longtemps che je cherchais un moyen pour “repasser” mon Francais. Grace a votre site j’ais trover le mode…. Merci a vous tous pour ce que vous faite. Je veux vous adresser toute mon admiration pour l’ excellent travail!
    Pomme réussit, avec sa manière de raconter, de me «transporter» dans le roman !..
    C’est tout simplement magnifique !..
    P.S. J’abite en Italie depuis 30 ans mais j’ais fait toutes mes etudes en France.

  4. A Femme de Néandertal: Je vs réponds avec bien du retard, excusez-moi: il s’agit d’un Manet, mais mais mais, ceci sans aucune certitude… j’ai une mémoire de poisson rouge!
    Pomme

  5. J’avais oublier de vous demander dans mon commentaire précedent qui était le peintre du tableau de l’illustration jointe au récit? et quel est son titre? merci de bien vouloir me répondre.

  6. Salut “Pomme” , c’est avec grand plaisir que je vous écris pour la première fois . Je suis fan du site depuis maintenant 5 ans environ . Vous etes une des mes lécteurs préférés, je vous remercie pour le travail charitable que vous faites sans attendre de rétribution à la grande joie de la multitude dont je fais partie. Je ne saurais assez vous remercier , mais je prie pour que Dieu tout puissant vous récompense de ce qu’il y à de meilleur au monde.
    Bien à vous!

  7. Et vous avez raison, Francis!!!Je pense que notre dévouée et compétente Christine arrangera mon étourderie assez vite.
    Pomme

  8. Chère Pomme,
    Merci pour cette nouvelle lecture.
    Un détail, cependant: vous annoncez une musique d’Offenbach, alors que j’entends le finale de la symphonie no 6 de Beethoven.
    Curieux.
    Cordialement.!