Nicolas Lancret, La Camargo dansant (XVIIIe)

Les Comédiennes adorées : Mademoiselle de Camargo

« La Camargo n’était ni grande, ni jolie, ni bien faite. Mais, dansait-elle, aussitôt, on oubliait sa figure. On n’avait pas le temps de voir si elle était belle ou laide, tant elle était vive et légère. Elle bondissait, elle tourbillonnait, elle éblouissait. Jamais on n’avait eu l’idée de tant de séductions, de caprices, de gaîté.
Autre élément de son succès, non le moindre : la première, elle osa se montrer en jupes courtes. Ces jupes courtes, qui découvraient une jambe divine, un éclair, mirent le feu à toutes les cervelles. »

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 24/10/2021.
Consulté ~1 178 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Claryssandre
    Merci beaucoup pour votre aimable commentaire, qui m’a fait très plaisir. Au lever, la première joie de la journée! Les prochaines comédiennes ne tarderont pas
    Prenez bien soin de vous, chère Claryssandre.
    A bientôt, probablement jeudi.
    Bonne semaine
    Cocotte