Léon Riesener - Portrait de Théophile Gautier

Mademoiselle de Maupin (Préface)

Cette préface est une condamnation de l’hypocrisie des critiques “bien-pensants” qui jugent immorale la littérature contemporaine. Sur un ton satirique et très mordant, Gautier fustige la critique “utilitaire”. Selon lui, “Il n’y a de vraiment beau que ce qui ne sert à rien”. La diatribe s’achève par une
virulente satire de la Presse, “Le journal tue le livre, comme le livre a tué l’architecture, comme l’artillerie a tué le courage et la force musculaire. On ne se doute pas des plaisirs que nous enlèvent les journaux. Ils nous ôtent la virginité de tout. ”


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Theophile Gautier par Auguste de Chatillon

Livre audio gratuit ajouté le 28/12/2008.

1 Commentaire

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ah, merveilleux, depuis le temps que je rêvais de l’écouter sur mon lecteur mp3 quand je fais du sport ou quand je fais des choses pénibles comme aller au supermarché. J’écouterai avec plaisir la préface de l’art pour l’art. J’éspère que vous même ou un autre lecteur commencera les chapitres de l’histoire.

    Encore merci, je suis excité comme tout à l’idée de l’écouter

Lu par René DepasseVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×