Marco Grubacs - Le Pont des Soupirs (1910)

Histoire de ma fuite des prisons de la Republique de Venise

Il est préférable de connaître la Préface d’Histoire de ma vie avant de lire cette œuvre immense de dix tomes, dont est tirée l’Histoire de ma fuite des prisons de la République de Venise (chapitres 10 à 15 du troisième tome). Casanova (1725-1798), fier d’être Vénitien, écrivain, violoniste, magicien, bibliothécaire, diplomate et même espion revendique sans cesse la sincérité de ses confessions, quitte à choquer le lecteur qu’il prend souvent à témoin. Ses évasions, ratées ou réussies, nous dévoilent des aspects du personnage, à l’exception cependant de son art de séduire les femmes qui a fait sa réputation. C ‘est un autre sujet…

« Mon histoire fera rougir des lecteurs qui n’auront jamais rougi de toute leur vie car elle sera un miroir dans lequel ils se verront ; et quelques uns jetteront mon livre par la fenêtre, mais ils ne diront rien à personne et on me lira ; car la vérité se tient cachée dans le fond d’un puits, mais lorsqu’il lui vient le caprice de se montrer, tout le monde étonné fixe ses regards sur elle, puisqu’elle est toute nue, elle est femme et toute belle. Je ne donnerai pas à mon histoire le nom de confessions, car depuis qu’un extravagant l’a souillé, je ne puis plus le souffrir ; mais elle sera une confession, si jamais il en fut. »

Jean-Jacques Rousseau n’a pas dû apprécier…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 13/09/2011.
Consulté ~21301

Lu par René Depasse

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mr Depasse, bravo pour votre lecture votre ton de voix un peut hautaine, va très bien à Casanova, une seule critique votre respiration, je ne sais si c’est votre micro qui est trop prés mais l’on entend chaque fois que vous reprenez votre respiration ca en deviens très gênant à la longue, si vous pouviez couper les bruits de respiration ou mettre votre micro de façon à ce qu’on entende plus ‘ppfffuuiihh pfhhuuiiihh ‘ ce serait parfait, enfin c’est ce que je pense j’oblige personne ! Amicalement

  2. «Mes chers Robin et Robert, les amours -légères- de Casanova en Europe sont prévues pour courant Octobre.»

    Ah, ah, intéressant, merci !

  3. excellent, vous aviez lu l’introduction et j’avais désiré entendre la suite. Mon voeux est devenu réalité. merci