Jean Giono

L’Homme qui plantait des arbres

Un récit “écologique” magnifique qui eut un succès considérable… Jean Giono l’a publié en 1953 et nous a donné l’autorisation de le lire :

« Le texte […] a été traduit en Danois, Finlandais, Suédois, Norvégien, Anglais, Allemand, Russe, Tchécoslovaque, Hongrois, Espagnol, Italien, Yddisch, Polonais. J’ai donné mes droits gratuitement pour toutes les reproductions. C’est un de mes textes dont je suis le plus fier. Il ne me rapporte pas un centime et c’est pourquoi il accomplit ce pour quoi il a été écrit. Je crois qu’il est temps qu’on fasse une “politique de l’arbre” bien que le mot politique semble bien mal adapté. »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

Il existe sur notre site d’autres enregistrements de ce même texte, effectués par des donneurs de voix différents. Voir aussi : Version 2 ; Version 3.

Livre audio ajouté le 23/02/2009.
Consulté ~48 670 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

27 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci énormément, le sujet de cette nouvelle rappelle celui du roman “Regain”, l’homme par sa ténacité et sa volonté modifie le paysage et redonne vie aux villages tombés en ruine. Giono un très grand humaniste ami des hommes, des animaux et de la terre. Çà serait génial et bénéfique à nous tous, si vous pouviez nous faire découvrir ou redécouvrir “Regain” ce roman formidable de Jean Giono.

  2. A lire et à relire et ce dans toutes les versions! Merci à Jean Giono de nous avoir offert cette fable écologique avant l’heure, qui m’est d’autant plus chère que sans faire de jeu de mot, je puise certaines de mes racines dans ces régions si singulières (car la Haute Provence, les Alpes du Sud, sont comme un kaléidoscope de paysages. Merci aussi pour cette superbe lecture!

  3. A lire et à relire et ce dans toutes les versions! Merci à Jean Giono de nous avoir offert cettte fable écologique avant l’heure, qui m’est d’autant plus chère que sans faire de jeu de mot, je puise certaines de mes racines dans ces régions si singulières (car la Haute Provence, les Alpes du Sud, sont comme un kaléidoscope de paysages contrastés. Merci aussi pour cette superbe lecture! POur ceux qui veulent renouveler le plaisir qui est à boire sans modération, il en existe une autre version sur audiocité.

  4. @Camille de Belleville
    L’Homme qui Plantait des Arbres

    Ce texte a déjà été lu par le regretté comédien
    Philippe Noiret.
    Le texte a été mis en images animées pour Radio-Canada en 1987 par Frederic Back, talentueux Canadien malheureusement décédé lui aussi en 2013.

    Vous pouvez voir le film sur YouTube:
    https://youtu.be/7Rn6trL3-54

  5. Écouté le vendredi 4 mai 2018 lors de la course à pied “No Finish Line”, Paris. Merci à Monsieur Depasse pour avoir été le premier à penser à lire ce texte. Une histoire qui donne envie de…planter des arbres afin de créer, à l’instar d’Elzéard Gouffier, une forêt. Mais quel travail ! 100 graines par jour durant 40 ans ! Tout ce que l’on veut obtenir de beau et de grand nécessite toujours énormément de travail, apparemment. Soupir. Elzéard Gouffier, c’est en fait John Chapman alias Johnny Appleseed aux États-Unis au XIXème siècle et les chênes, des pommiers. Le saviez-vous ? Moi pas. Source : “De l’imposture littéraire à la posture métaphysique : L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono”. http://books.openedition.org/pur/12176?lang=fr

  6. • • •More