Pierre Auguste Renoir - Les Canotiers (1881)

Zyte (Partie 3)

Troisième partie : Malgré l’opposition de M. Chamontain, Zyte et Gaston se sont mariés et vivent heureux. Ils ont une petite fille : Hella. Devenue sociétaire de la Comédie Française, Zyte fait vivre toute la famille car Gaston n’a pas été formé pour exercer une profession. Dans son oisiveté forcée, il s’ennuie. Avec les comédiens, il ne se sent pas autant à l’aise que dans son propre milieu et avec ses amis. Ses distractions habituelles, auxquelles il a dû renoncer, faute d’argent, lui manquent aussi. Mais les deux amoureux s’aiment toujours autant.
Le divorce, qui avait été supprimé en 1816 par Louis XVIII est rétabli en 1884 par les députés. Chamontain père cherche un moyen de rompre ce mariage, qu’il n’a jamais accepté.

Accéder à l’œuvre intégrale.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 15/01/2021.
Consulté ~2853

Lu par Cocotte

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Rose-Marie
    Je suis vraiment très heureuse que vous ayez aimé cette longue lecture. Vous en avez saisi tous les détails, même les plus légers. On sent que vous êtes une lectrice passionnée.
    C’est important dans la vie d’aimer lire. Un livre ne déçoit jamais et permet d’alléger nos préoccupations et nos peines. Montesquieu a dit – “Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé.” On pourrait ajouter “d’audio lecture”
    Feydeau, tiens, vous me donnez une idée.
    Bonne soirée!
    Amitiés
    Cocotte

  2. Bonjour chère lectrice la dernière page du roman est tournée.
    La fin ne me déçoit pas k
    J’y vois la force de Eyte et la passion pour son métier qui le lui rend bien.
    Il est impossible de compter sur les êtres faibles et la vie nous le prouve Hector Mallot a dû apprendre cette leçon de la vie.
    Nos romancier nous peignent l’âme humaine et nous font réfléchir.
    J’ai également aimé cette approche des comédiens et de la Comédie française.
    Merci de prêter ainsi votre voix aux écrivains ,j’aime beaucoup lire bien sûr mais j’aime aussi tellement entendre lire et là je suis comblée.
    Bonne continuation chère lectrice,je revois aussi quelques “Feydeau : et j’admire ce travail de groupe ,bravo à tous.
    Rose Marie