William Blake - Le Soleil a la porte de l Est 1815

La Pitié suprême

« Les profondeurs étaient nocturnes et funèbres ;
Un bruit farouche, obscur, fait avec des ténèbres,
Roulait dans l’infini qui sait le noir secret ;
Ce bruit était pareil au cri que jetterait
Quelque âme immense et sombre à travers l’étendue,
Luttant contre l’abîme et volant éperdue. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 23/07/2010.
Consulté ~15 845 fois

Lu par Vincent Planchon

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour

    Je viens d´écouter votre lecture de “la Pitié suprême” de Victor Hugo. J´en suis sortie toute émue et haletante.Je ne connaissais pas ce texte et j´ai beaucoup beaucoup apprécié votre talent de lecteur. Encore MERCI.
    Cordialement
    Catherine Roemer