Vittorio Reggianini - La Lettre (XXe siècle)

Emma (Tome 2)

• • •More

Si vous avez raté le premier volume, cliquez ici. Le volume deux d’Emma n’est que la suite du premier, aucun changement de ton ni de sujet. C’est qu’à l’époque de Jane Austen (1815), l’habitude éditoriale pour les romans était la division, même arbitraire, en trois parties de (environ) 18 chapitres chacune. Jane ne déroge pas à cette tradition, même si l’édition française numérote tous les chapitres en continu.
Ce second volume des petites aventures quotidiennes et sentimentales d’Emma nous fait entrer plus profondément dans la vie au jour le jour de ces petits hobereaux de province. De nouveaux personnages entrent dans la ronde, notamment la nouvelle épouse du vicaire Mr Elton, qui ne se fera pas que des amis. La perception de l’importance cruciale des classes sociales à cette époque ne manque pas de nous surprendre. Par contre notre chère Emma continue à juger les uns et les autres de la manière la plus catégorique. Elle n’a pas toujours tort ! Toutefois elle se rend compte, petit à petit, que ses sentiments sont en train de changer. Serait-elle amoureuse ?

Traduction : Pierre de Puliga (1910).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Vittorio Reggianini, La Lettre (XXe siècle).

Livre audio gratuit ajouté le 08/04/2012.
Consulté ~457297

Lu par Ritou

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Tout à fait d’accord, Cocotte.
    D’autant plus que compte tenu de sa nature, traquer l’erreur ne sert à rien … il faudrait la réparer (je dis cela d’autant plus lestement que je n’y connais absolument rien !).
    Désolé Ritou pour cette irruption chez vous ! Cela dit, vous comptabilisez 200 000 entrées supplémentaires depuis le début de cet échange… Bravo ! 😉

  2. Bonjour, Lucien, Jean-Pierre et Vincent
    Je me permets de mettre mon grain de sel dans votre discussion pour dire que de nombreuses lectures ont souffert de l’intervention du robot. Il est difficile de rétablir les compteurs si on n’a pas comptabilisé le nombre de lectures “avant”. Ce serait un travail fastidieux, qui demanderait beaucoup de temps, temps qu’il vaut mieux consacrer aux enregistrements.
    Pour ne pas perdre la boussole, il faut relativiser, et ne pas y attacher une importance excessive.
    En ce qui me concerne, j’aime bien savoir quelles sont les lectures appréciées, car j’apprends ainsi ce qui plaît aux audio lecteurs et je tiens compte de leurs goûts pour mes lectures suivantes.
    Bonne soirée!
    Cocotte

  3. Bonjour Lucien,
    Je confirme, par l’exemple, le propos de Vincent.
    Les entrées de ma première lecture ont bondi de 7 000 à 17 000 le jour de la Saint Valentin. Un tel regain d’amour, quoique souhaité, est hautement improbable.
    Loin d’être un avantage pour le donneur de voix, c’est un inconvénient. Il en perd la boussole !
    Jean-Pierre

  4. Bonjour Lucien,
    Vous mettez le doigt sur un problème récurrent.

    Ce n’est pas nous qui “gonflons les scores” !

    A priori ce sont les “robots” des moteurs de recherche (google, etc), qui certaines fois se mettent à visiter une page plusieurs dizaines de milliers de fois chaque jour pendant un ou deux jours. Nous n’y pouvons pas gran-chose, à part intervenir a posteriori pour rétablir le compteur lorsque ce type de comportement est détecté.

    Cordialement

    Vincent

  5. J’etais en train d’écouter
    AUSTEN, Jane – Emma (Tome deuxième) le score etait à moins de 10000, puis le lendemain à plus de 200 000, n’est-ce pas un peu malhonnete de gonfler les scores?

  6. Grand merci pour cette belle lecture. Vous avez une voix très agréable ! J’apprécie particulièrement votre performance lorsqu’il s’agit de faire parler melle Bates.

  7. merci pour la lecture de ce livre que j’ai aimé lire il y a fort longtemps et adoré écouter dans votre version

  8. Génial, tout simplement génial. Vous avez le don de narrer mais encore de vous accaparer les voix.
    Et comme vous avez une voix douce avec un léger
    accent, on a l’impression que vous êtes faite pour narrer des histoires où les personnages ne sont pas agressifs , c’est sympathique !
    Mélanie

  9. Effectivement, bravo pour “l’interprétation” de Mlle Bates. On a l’impression que vous avez pris un vrai plaisir à lire les dialogues de ce personnage à la fois insupportable et attachant. Bravo, aussi, pour avoir réussi à faire sentir les changements de personnages dans les dialogues : Jane Austen ne se mettait pas en frais pour préciser qui disait quoi !
    Merci pour cette lecture soignée et de qualité.

    Natacha

  10. Ouf! La tante bavarde doit être à la limite du supportable, pauvre Mlle Jane Fairfax. Autrement ce roman donne bien la notion de ce que devaient être les préjugés sociaux du début XIX siècle.

  11. … nous supposons donc maintenant que le tome 3 sera celui des mariages…
    Mlle Bates a dû constituer un exercice de haute voltige en matière de diction !
    Merci pour la lecture.