Jules laforgue - Hamlet

Hamlet, ou Les Suites de la piété filiale

Hamlet, Lohengrin, Pan, Persée, Salomé sont les héros des Moralités légendaires, contes en prose de Jules Laforgue, poète symboliste, publiés, l’année même de sa mort à 27 ans, en 1887.
Il prend le personnage d’un mythe, le dépouille de sa mythologie, le fait évoluer dans un monde irréel fantaisiste et joue avec l’absurde. La parodie est mêlée à la légèreté et à la poésie.
Il est utile de connaître l’histoire d’Hamlet et la pièce de Shakespeare pour comprendre tous les rappels, les allusions, savoir si la folie du prince était réelle ou simulée, s’il aimait vraiment Ophélie, l’importance de la pièce jouée par les comédiens William et Kate, etc.
Les trois versions enregistrées du fameux « To be or not to be » (Version 1, Version 2, Version 3) ne sont, hélas !, pas suffisantes pour ne rien perdre de Hamlet ou les suites de la piété filiale. (Pour plus d’informations, consulter l’article de Wikipédia consacré à Hamlet…)
« Ah ! par ce temps de damno et de vergogna, comme dit Michel-Ange (cet homme supérieur à tous nos Thorwaldsen), il n’y a plus de jeunes filles ; toutes des gardes-malades ; j’oublie les petites poupées adorables, mais, hélas ! incassables, les vipères et les petites oies à duvet pour oreillers. – Un héros ! Ou simplement vivre. Méthode, Méthode, que me veux-tu ? Tu sais bien que j’ai mangé du fruit de l’Inconscience ! Tu sais bien que c’est moi qui apporte la loi nouvelle au fils de la Femme, et qui vais détrônant l’Impératif Catégorique et instaurant à sa place l’Impératif Climatérique !…
Le prince Hamlet en a comme ça long sur le cœur, plus long qu’il n’en tient en cinq actes, plus long que notre philosophie n’en surveille entre ciel et terre . »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 06/11/2013.
Consulté ~10667

Lu par René Depasse

Suggestions

1 Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour,

    Il est normal que cette page sur la pitié filiale de Jules Laforgue, vienne s’échouer sur mon blog dédié à Hamlet.
    Il est donc mon invité, ainsi que vos auditeurs sur http://horatio.hautetfort.com
    On y trouve également des liens vers des documents audio.

    Au plaisir de vous retrouver!

    Sylvain