John Locke par Godfrey Kneller (1697)

Traité du gouvernement civil

Donneuse de voix : Domi | Durée : 8h 24min | Genre : Philosophie

John Locke (1632-1704)
Dans son Traité du gouvernement civil (1690), Locke montre d’une part, que les relations d’homme à homme, qui ont précédé et accompagnent les relations de citoyen à citoyen, ne sont ni n’ont jamais été exemptes de lois ; d’autre part, que le pacte primordial, sur lequel repose philosophiquement sinon historiquement toute société politique, ne crée point, mais ne fait que consacrer les droits individuels, antérieurs à toute constitution civile.

« Il explique que les hommes naissent et doivent rester foncièrement égaux et libres ; il attaque l’esclavage comme un état contre nature ; il enferme le pouvoir paternel dans les strictes limites imposées au père par le devoir qu’il a de faire de son fils un homme, et un homme libre ; il démontre l’erreur de ceux qui confondent avec le pouvoir paternel, qui dérive d’un devoir naturel, le pouvoir civil, qui dérive d’un contrat volontaire ; il oppose à la situation que leur minorité fait aux enfants vis-à-vis des parents, la situation que leur commune majorité fait aux gouvernés vis-à-vis des gouvernants ; il établit enfin que, puisque les citoyens doivent être traités par les dépositaires du pouvoir non comme des mineurs mais comme des égaux, l’absolutisme monarchique est essentiellement illégitime. » (Jean Fabre, Les Pères de la Révolution 1910)

Traduction : David Mazel (1795)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Traité du gouvernement civil.zip

> Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 06/12/2015.
Consulté ~11 007 fois

Lu par Domi

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir Domi
    Je pense ne rien avoir à vous apprendre dans ce domaine car tous vos enregistrements sont très réussis (le volume pourrait parfois être un petit peu plus fort mais de pas grand chose). Il me semble qu’il faut veiller à enregistrer avec un volume de micro modéré, et qu’ensuite seulement il faut amplifier le son avec un outil informatique (jusqu’à atteindre le maximum, qu’on appelle paradoxalement 0 db). Plus précisément, personnellement je me sers des outils “compression” et “normalisation” du logiciel Protools. Mais il est possible aussi de passer par le logiciel “mp3gain” apparemment (d’après le guide du donneur de voix).
    amicalement
    Gauthier

  2. Bonsoir Gauthier
    Merci de votre message.
    C’est gentil de me signaler le problème de saturation.
    J’ai quelquefois des difficultés avec le son et j’ avoue que je ne sais pas toujours ce qu’il faut faire.
    Je vais être plus attentive; j’ai pu avoir quelques conseils d’une amie et j’espère m’améliorer.
    Je pense poursuivre les enregistrements de philosophie cette année.
    Amicalement
    Domi

  3. Bonjour Domi
    Merci beaucoup pour cet enregistrement. Comme toujours, le choix de texte est passionnant et la réalisation est de très grande qualité. Je vous signale quand même au passage qu’il y a une petite maladresse : le chapitre 3 est enregistré avec le volume du micro trop fort, ce qui donne une saturation un peu gênante. Mais à part ça, j’ai passé 8 heures très instructives en votre compagnie. Vous êtes la voix de la philosophie sur internet !
    bien amicalement
    Gauthier

  4. • • •More