Cthulhu Rising, by somniturne

L’Appel de Cthulhu

Écrit en 1926, L’Appel de Cthulhu a d’abord été refusé par le rédacteur en chef du magazine Weird Tales, mais y fut finalement publié en février 1928, après que l’écrivain Donald Wandrei eut fait courir le bruit que Lovecraft envisageait de le soumettre à un autre éditeur.

Cette nouvelle est considérée par de nombreux écrivains dont Robert E. Howard (l’auteur de Conan) et Michel Houellbecq comme un des grands textes de Lovecraft. Lui-même, plus modestement, la considérait comme « une nouvelle moyenne, pas la pire ! ».

On y retrouve son thème de prédilection : les Grands-Anciens, êtres monstrueux, arrivés sur terre bien avant l’apparition de l’homme, aujourd’hui disparus et oubliés depuis des millions d’années, n’attendent qu’une occasion pour reprendre leur domination sur le monde. Partout, il y a des indices qui trahissent leur existence, mais nous ne les voyons pas. Seuls quelques esprits éclairés découvrent, à leur corps défendant, l’insoutenable vérité, mais le prix à payer pour cette connaissance est énorme : la santé mentale et le plus souvent la vie.

Traduction : Jean-Luc Fischer.
Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Modeste Moussorgsky, Une Nuit sur le Mont-Chauve, interprété par l’Orchestre Philharmonique de Berlin, dirigé par Igor Markevitch (1953, domaine public).

George Bizet, Les Pêcheurs de Perles, interprété par l’Orchestre et les Choeurs du Théâtre National de l’Opéra Comique, dirigés par André Cluytens (1954, domaine public).

Richard Wagner, L’Or du Rhin, interprété par l’Orchestre et le Choeur du Festival de Bayreuth 1956, dirigés par Hans Knappertsbusch (1956, domaine public).

Georges Bizet, La Jolie Fille de Perth, interprété par l’Orchestre de la Suisse Romande, dirigé par Ernest Ansermet (1960, domaine public).

Hector Berlioz, La Damnation de Faust, interprété par l’Orchestre Lamoureux, le Choeur Elisabeth Brasseur et les Choeurs Enfants RTF, dirigés par Igor Markevitch (1960, domaine public).

Emmanuel Chabrier, Gwendoline, interprété par l’Orchestre Symphonique de Detroit, dirigé par Paul Paray (1960, domaine public).

Livre audio ajouté le 12/11/2013.
Consulté ~174 750 fois

Lu par Jean-Luc Fischer

Suggestions

119 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour et merci, merci! Superbe lecture, très belle mise en voix & mise en ambiance exceptionnelle. J’ai déjà écouté cette histoire plusieurs fois, j’adore. Vivement les prochaines lectures. Encore merci

  2. Merciiiiiii !
    Je n’avais jamais eu l’occasion de le lire… Ça a été un grand plaisir de l’entendre !

  3. M. Fischer, j’ai découvert vos lectures de Lovecraft par hasard sur un site de Torrent puis j’en ai trouvé d’autres sur Youtube, vous êtes un lecteur incroyable, c’est vous qui lisez l’auteur le mieux, lorsque vous lisez je suis plongé dans l’histoire. Je vais continuer à chercher d’autres de vos enregistrements et je vous prie de continuer et d’en produire d’autres.
    Mes salutations respectueuses.

  4. Tout d’abord merci à toute l’équipe et bravo à vous monsieur Fisher au cas où je me permet une petite précision au cas où vous devriez renouveler l’exercice Cthulhu se prononce phonétiquement “k’toulou” roen de dramatique donc 🙂 encore merci c’est genial le travail que vous partagez là! 🙂 🙂

  5. J’ai tellement ri sur le débat de la prononciation de la bête, que je ne regrette pas d’avoir lu les commentaires.
    La présence du Maître Conteur dans la conversation , et son sentiment démuni devant tant de passion dans le débat sur cette prononciation m’ont donné encore plus envie d’écouter toute l’oeuvre de celui-ci.

    M. Fischer, la prononciation n’a pas d’importance car lorsque je vous écoute, je n’entend pas des mots, mais je vois une histoire.

  6. • • •More