Cicéron dénonce Catilina, fresque réalisée entre 1882 et 1888 par Cesare Maccari (1840-1919)

Plaidoyer pour Archias

Le poète grec Archias, ami et maître de Cicéron, demande à être citoyen de Rome, mais est considéré comme “sans papier”… en 62 avant J.-C. Le grand orateur avocat le défend avec éloquence et se sert de la tribune pour faire un éloge de la poésie et de la gloire littéraire, qu’il assimile à la gloire militaire. Ce plaidoyer se termine par un panégyrique de Cicéron… par Cicéron.

« Pour moi, dans tout le cours de mes actions, je me figurais en quelque sorte les répandre et les disséminer dans la mémoire des âges comme une semence de gloire et d’immortalité. »

Traduction : M. de Guerle (1831).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 05/04/2010.
Consulté ~18975

Lu par René Depasse

Suggestions

5 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. bonsoir merci pour tout ces offerte ;vous pouvez me aide a trouve roman pour députent; parce que je trouve les roman français difficile ,et en même temps je ne aime pas les histoire d enfants et merci

  2. Quid melius est amicitia ?
    Nulla res optabilior est amicitia.

    Ciceron ne le prouve-t-il pas ici ?

    Merci Monsieur Depasse!