Michel Zevaco - La fin de Fausta-ConvertImage

Les Pardaillan (10. La Fin de Fausta)

• • •More

Voici la fin de l’épopée.

Nous avons laissé nos héros dans une fâcheuse posture, aux prises avec, non seulement Fausta, mais Concini et sa femme Léonora Galigaï et même Marie de Médicis. Le danger se rapproche et la fin est imminente. La lutte ne peut se terminer que par la mort de l’un ou de l’autre. Oui, mais lequel ?

L’ambition de Fausta est de devenir reine de France, et Pardaillan soutient la cause du jeune roi Louis XIII. Cette fois, Pardaillan est secondé par son neveu, Odet de Valvert, car il ne veut pas que son fils se range à ses côtés et se dresse contre sa mère.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

L’accompagnement musical est le 16ème Prélude de Chopin, interprété par Christophe Ménager.

Livre audio gratuit ajouté le 29/11/2016.
Consulté ~10560

Lu par Cocotte

Suggestions

40 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Cocotte,
    J’arrive à ce dernier tome… en plein milieu (inutile de vous dire que j’ai adoré et que je vous remercie infiniment de votre travail, sinon je n’en serai pas au tome 10!) mais impossible aujourd’hui de rien télécharger ni rien écouter! Est ce un problème du site (j’aurai tendance à le croire car le problème est le meme sur mon téléphone et sur l’ordinateur…)? Suis-je la seule à avoir ce problème?
    Merci de votre réponse,
    Florence

  2. Eh bien voilà… comme annoncé par vous SI chère Cocotte, le cousin de D’Artagnan, Patdaillan, m’a, par votre voix et votre éloquence, offert un été 2020 (si différent!) accompagné, protégé? c’est-à-dire avec une amie sûre, vous, deux alliés dans l’histoire du début du “XXIème 20”: Michel Zévaco et vous. en plus de mon amoureuse… Jeanne de Pienne, Violette, Muguette? non, Chabe, ma compagne españolita adorée… Comme Sartre, la présence, chaque jour des héros, héroïnes du, des (je suis gourmand!) nouveaux épisodes, m’a donné courage, bonne humeur, sagesse? en des temps où le renoncement serait si facile… merci! Je pars pour de nouvelles aventures (dans ma vie) avec dans mon cœur le sourire du Chevallier de Pardaillan… comme s’il fut celui d’un parrain sans pareil…

  3. Chère Katja
    Voilà! Mes invités viennent de partir. Il ne me reste plus qu’à nettoyer et tout remettre en ordre. Pas facile avec la chaleur annoncée!
    Oui, quelquefois, il arrive que les messages s’égarent dans les spams ou autres. Les mystères de l’informatique! J’ai renoncé à comprendre.
    Je suis ravie de savoir que vous n’êtes plus inquiète. Vous avez bien fait d’appeler. Souvent, le silence engendre des malentendus et plus ça dure, plus c’est difficile de revenir. Enfin, vous avez fait ce qu’il fallait et tout est bien maintenant. Tant mieux, cette bonne nouvelle m’a fait très plaisir.
    Passez de belles heures, sereine maintenant, avec les Rougon-Macquart ou d’autres familles plus sympathiques.
    Je vous embrasse amicalement et vous souhaite un bel été.(et beaucoup de messages!)
    Cocotte

  4. Chère Cocotte,
    un très grand merci pour votre si aimable et reconfortant message! Je viens de découvrir votre message dans le fichier de publicité, c’est la première fois que le système l’a placé là-bas et c’est seulement ce matin que j’ai finalement eu l’idée de regarder à cet endroit. Hier au bureau j’ai été trop occupé pour avoir l’esprit libre.
    C’est moi finalement qui l’ a appelé au téléphone puisque je n’ai pas posé de questions dans mon dernier message qui n’était peut-être pas très engageant à répondre? Bref, tout est bien ;-)! Du temps des lettres et donc dans beaucoup de romans il n’y avait pas encore le moyen du téléphone. Aujourd’hui il est presque démodé de s’appeler! Mais pas seulement dans les romans, aussi dans le domaine de la peinture est traité le sujet de la lecture d’une lettre. J’ai également une petite idée pour une peinture là-dessus.

    J’ai entamé le cycle des Rougon il y a longtemps et j’ai écouté tous les tomes. Par contre Pomme m’a recommandé un livre que je suis ravie à découvrir après le cycle des Pardaillan. Avec les Pardaillan je suis déja arrivée ici!
    Un petit moment j’ai hésité quand le lisais les titres des chapitres – Pardaillant et Fausta…? Et puis, en écoutant, pas de raison de douter de Pardaillan. La pauvre Huguette… J’ai été si contente du mariage. On apprend aussi beaucoup sur l’histoire de la France, aussi la provenance de la célèbre phrase “Paris vaut bien une messe”.
    Je vous embrasse bien amicalement et je vous souhaite une très bonne semaine avec tous les êtres qui vous sont chers, peut-être quelques jolis moments un beau jour à l’ombre de votre cerisier!
    Katja

  5. Chère Géraldine
    Oh! Qu’ils sont mignons, tous les deux. Et Pardaillan a un regard presque humain, je dirais. Quel coquin! Il ne lui manque plus que l’épée pour ressembler tout à fait à son illustre parrain. Claire-Marie, l’avez vous vu en suivant le lien de Géraldine? Cet adorable minou appelle les caresses.
    Merci, Géraldine, pour ces belles photos. Faites encore quelques caresses de ma part à Pardaillan.
    Amitiés
    Cocotte

  6. Chère Claire-Marie
    Ravie de vous retrouver, chère amie, et de recevoir un nouveau commentaire au sujet de ce cher Pardaillan.
    Je suis en train d’enregistrer Le Capitan, qui est un de ses cousins, aussi bon escrimeur, hardi… et amoureux que lui. J’espère que vous l’apprécierez autant que Pardaillan. Ce sera mon cadeau de Noël à tous les amateurs de romans de cape et d’épée.
    Merci pour votre fidélité et pour vos si encourageants commentaires!

    Amitiés
    Cocotte

  7. Je vous avais avisée de l’existence d’un petit Pardaillan à 4 pattes quand il était petit, vous pourrez le voir quand il avait 6 semaines, à droite sur cette photo https://www.facebook.com/photo.php?fbid=172782016610006&set=a.100710690483806&type=3&theater

    C’est un chat espiègle, d’une très grande douceur, mais combatif au besoin. En gros, il vaut mieux ne pas lui chercher d’histoires. Hihi ! https://www.facebook.com/photo.php?fbid=364304740791065&set=a.100710690483806&type=3&theater

  8. Je viens de me dire: tiens, et si je réécoutais la série ? Eh bien non, impossible…je m’en souviens trop bien!
    Je crains qu’elle ait fait une trop grande impression sur moi pour que je l’oublie de si tôt

  9. Oooh quelle délicieuse idée, Géraldine ! J’ai moi aussi fait partie de ceux qui ont suivi les aventures des Pardaillan. Je me souviens même avoir harcelé notre pauvre amie Cocotte afin qu’elle publie de nouveaux épisodes plus rapidement.
    Je comprends donc votre attachement au nom!
    Et bien entendu, une caresse à votre intrépide félin !

  10. Chère Géraldine
    Que c’est flatteur d’avoir appelé votre chat Pardaillan. J’en suis très touchée et très heureuse! Comment est-il? Un chat de race ou “de Gouttière”? Il est certainement très beau et très sage et répond tout de suite à vos appels. Je lui fais une douce caresse et de gros bisous.
    Amitiés à vous
    Cocotte

  11. Mon chat, que j’ai nommé Pardaillan en raison de tout le temps que j’ai consacré à en écouter les aventures pendant que sa maman le portait a désormais 2 ans et trois mois. Je pense encore à vous quand je l’appelle dehors le soir et que son nom résonne dans la nuit. Sincères salutations de nous deux.

  12. Chère Patsy
    Merci à vous, qui avez aimé mon interprétation et avez pris la peine de me dire votre plaisir! cela me touche profondément!
    Grâce à vous, ma soirée sera belle!
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  13. CHERE COCOTTE
    quel régal ce fut ces 200h d’écoute sans jamais se lasser de votre voix qui fait corps avec le texte !
    Merci de tout coeur ….

  14. Chère Marion
    Je vous remercie pour votre compréhension.
    Oui, j’enregistrerai Le Capitan bientôt, mais j’ai en ce moment plusieurs projets qui m’ont été demandés. De nombreux romans me passionnent, en particulier un policier que je devrais finir bientôt. J’aimerais qu’il vous plaise. Mais je ne vous oublierai pas.
    Bonne journée
    Amicalement
    Cocotte

  15. Chère Cocotte,

    Merci de votre réponse qui m’a fait plaisir. J’écouterai “le Mouron Rouge”, je lirai les tomes suivants de la Baronne Orczy et j’attendrai “le Capitan” puisque vous allez l’enregistrer.

    Bonne journée.
    Manon.

  16. Chère Manon
    Christine a effectué toutes les recherches possibles. Hélas! Mesdames Desroyses ne sont pas décédées depuis plus de 70 ans. Il ne nous est donc pas possible de publier maintenant la suite du Mouron Rouge. Je suis désolée. Cette série me plaît beaucoup et j’aurais été heureuse de vous faire plaisir.
    J’envisage d’enregistrer “Le Capitan” dans les prochains mois. Ce roman vous plaira très certainement, en tout cas, je le souhaite.
    Si vous avez d’autres suggestions pour un ouvrage qui vous plairait, n’hésitez pas à m’en parler. S’il est libre de droits, j’aimerais beaucoup vous satisfaire.
    Amicalement
    Cocotte

  17. Chère Manon
    Un chaleureux merci pour la suite du Mouron Rouge. Malheureusement, Littérature Audio est un site très respectueux des droits d’auteur, mais aussi des droits de traducteurs. Mes recherches au sujet de Mesdames Desroyges ont été vaines. Nos précieuses modératrices pourront certainement me renseigner. Si les livres suivants de la Baronne Orczy sont libres de droits, je me précipiterai car je crois que nous ne sommes pas les seules à aimer ce genre de romans.
    Croisons les doigts, touchons du bois et espérons que l’enregistrement sera possible.
    Merci encore pour votre intérêt et votre fidélité.
    Amicalement
    Cocotte

  18. Chère Cocotte,
    Je vois seulement maintenant votre commentaire…
    Du coup je vais télécharger “Le Mouron Rouge” d’autant que la suite semble disponible aujourd’hui en livres numériques sur le site http://www.ebooksgratuits.com. C’est certainement moins bien qu’un livre audio lu par vous…
    Je vous remercie de vos conseils et vous souhaite une excellente soirée.
    Manon.

  19. Chère Manon
    Vote amical commentaire m’a fait très plaisir.Merci beaucoup de l’avoir envoyé. Je suis heureuse de voir que les sagas sont appréciées.
    Peut-être retrouverez-vous l’ambiance que vous aimez dans “Le Mouron Rouge”, qui devient libre de droits à partir de 2018.
    Je souhaite que cette série vous fasse retrouver les émotions de Pardaillan. Elle est très intéressante, elle aussi.
    Amicalement
    Cocotte

  20. Voilà, j’ai fini…
    Merci beaucoup Madame pour le plaisir que vous m’avez donné.
    Moi non plus je ne connaissais pas les Pardaillan. J’ai commencé deux autres livres, dont je tairai le nom, j’y cherche toujours l’ambiance Pardaillan mais je ne la trouve pas… me faudrait-il une désintoxication pour pouvoir m’intéresser à un autre univers ?
    Tant pis, je vais suivre vos conseils et m’attaquer à l’œuvre d’Alexandre Dumas même si j’ai déjà lu ses romans lorsque j’étais plus jeune
    Je vous renouvelle mes remerciements et vous souhaite le meilleur.

  21. • • •More