Portrait de l'écrivain américain Nathaniel Hawthorne (1804–1864) par Charles Osgood

La Grande Figure de pierre

« Un jour que le soleil à son déclin dardait obliquement ses derniers rayons, une mère et son jeune fils, assis à la porte de leur chaumière, parlaient de la Grande Figure de pierre. Bien qu’éloignée de plusieurs milles, on la voyait, chaudement éclairée, se détacher, resplendissante, sur la teinte plus sombre des rochers environnants.
Qu’était-ce que la Grande Figure de pierre ? »

Traduite en français en 1876, cette histoire marquée par le symbolisme dépasse l’opposition de la nouvelle et du conte. Elle a pu ainsi plaire à un large public, de 7 à 77 ans.

Traduction : Édouard-Auguste Spoll (1833-18?).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Portrait de l’écrivain américain Nathaniel Hawthorne (1804–1864) par Charles Osgood

Références musicales :

Antonin Dvorak, Symphony No. 9 in E Minor From the New World, Op. 95, I. Adagio, Allegro molto, interprété par l’ensemble Skidmore College Orchestra (domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 15/03/2012.
Consulté ~8782

Lu par Ludovic Coudert

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci Ludovic Coudert!
    Je fais parti des auditeurs qui apprécient les lectures lentes pour me délecter du texte, mais aussi parce que je dessine en même temps (d’ou quelques soucis de concentration)
    Pour moi, votre lecture était parfaite.

    Merci pour ce texte qui prône l’humilité du maître

  2. Merci chers Tatiana et Colin
    vos observations précises me seront bien utiles pour améliorer encore. La question de la vitesse de lecture n’est pas facile. Certains audio-lecteurs attendent de la vitesse, d’autres de la lenteur. La vitesse ne peut pas être la même pour un texte de réflexion et pour une pièce de théâtre. Dans le cas d’une nouvelle, j’essaye de trouver un juste milieu.
    Il est vrai en tout cas que cette histoire est assez magique et qu’Hawthorne est à ranger parmi les grands conteurs.

  3. Merci beaucoup pour cette belle histoire! Pour moi, c’était un peu trop lent, mais j’imagine que c’est mieux pour capter tous les détails.

  4. Bonjour , moi non plus je ne connaissais pas cet auteur ,et le texte est un petit bijou et très bien raconté .Merci

  5. Bonsoir Pascale,
    merci pour vos sympathiques remerciements et encouragements. Ce texte est en effet assez beau et j’ai trouvé assez originale l’impression qu’il laisse d’être suspendu entre le récit et le conte. C’est une sorte de nouvelle teintée de merveilleux en somme. Je me suis bien plu à lire et enregistrer ce texte.

    L.C

  6. BONJOUR, Merci pour la lecture de ce beau texte inconnu de moi ne connaissant pas l’auteur non plus…. Merci pour ces belles découvertes. Votre voix ce prête bien à la lecture. CONTINUEZ. MERCI PASCALE G