Drapeau de l'Organisation des Nations Unies

Convention internationale des droits de l’enfant

La Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), ou Convention relative aux droits de l’enfant, est un traité international adopté par l’Assemblée générale des Nations unies, le 20 novembre 1989. C’est aussi un traité international adopté par l’ONU en 1989 dans le but de reconnaître et protéger les droits spécifiques des enfants. Élargissant aux enfants le concept de droits de l’homme tel que prévu par la déclaration universelle des droits de l’homme, elle introduit le concept d’intérêt supérieur de l’enfant, principe général d’interprétation juridique relevant du droit international privé et consacrant le passage de l’enfant d’objet de droit à sujet de droit. La CIDE est aussi appelée Convention relative aux droits de l’enfant.

Elle se complète de protocoles facultatifs que les États partie à la convention sont libres de ratifier, ou non. Le suivi régulier de l’application de la convention et des protocoles facultatifs est assuré par le comité des droits de l’enfant placé auprès du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme.

En l’honneur de cette Convention est organisée tous les 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant.

Parmi les 193 États reconnus par l’ONU, seuls les États-Unis ne sont pas parties à ce traité à cause des articles traitant l’interdiction de la peine de mort et de la réclusion à perpétuité pour les personnes de moins de 18 ans. (Wikipédia)


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Sigfrid Karg-Elert, Flute Sonata, Op.121, interprétée par Felix Skowronek (licence Cc-By-Sa-3.0).

Joseph Sardin, Classe d’enfants dans la rue (LaSonotheque.org).

Licence d'utilisation : CC BY-SA : Attribution - Partage dans les Mêmes Conditions
Livre audio gratuit ajouté le 24/05/2016.
Consulté ~7137

Lu par Christine Treille

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ah! Nous sommes beaucoup de Chris…il est facile de nous confondre, à l’écrit du moins!
    Merci Ahmed pour votre commentaire.
    Il est vrai que lorsque l’on regarde autour de nous, on se rend compte que les droits de l’enfant sont piétinés tous les jours et je ne parle pas d’enfants-soldats ou de victimes du tourisme sexuel, ce serait trop “simple”. Ces violations sont chez nous, tous les jours et il faut beaucoup de vigilance pour les détecter et les dénoncer.

    Merci Christiane-Jehanne pour votre gentille attention. Toutes mes amitiés!

  2. Bonjour cher Ahmed, ce petit message juste pour vous dire que ce texte est lu….par ma camarade, Christine Treille,
    à qui j’adresse toutes mes amities, et
    qui ne manquera pas de vous répondre.

    Belle journée à vous.
    Bien amicalement, cher Ahmed.
    Christiane-Jehanne.

  3. Bonsoir chère Christiane-Jehanne ,

    Merci de nous faire découvrir le droit de l’enfant …Mais qui fait mal au coeur , aucune stratégie adaptée cause de plusieurs facteurs …qui vit ce monde …et le problème s aggrave de jours en jours …Enfants-adolescents-et plus âges,tous dans le même panier .

    Amitiés ,
    Ahmed