Jean Léon Gérôme, Diogène (détail, 1860).

Diogène le chien

Diogène Laerce, dit « le cynique », alias « le chien » est un philosophe grec né à Sinope vers 404 av. J.C. et mort à Corinthe à 81 ans. On sait peu de choses sur sa vie et on a du mal à situer cet Épicurien sévère avec Platon.
Il fut disciple d’Antisthène dont la philosophie « cynique » bravait les opinions dominantes et les convenances avec dédain.

Paul Hervieu (1857-1915) (cf. L’Esquimau) nous donne quelques indications sur ce personnage mal connu (mis à part son tonneau-abri), mais l’intérêt de ces pages est de nous faire connaître des aspects de la vie quotidienne à Sparte, à Athènes ou à Cnossos et l’on oublie parfois que ce texte relate des faits qui remontent à vingt cinq siècles.

« Vers le troisième mois, lorsqu’une centaine de personnes tenaces se trouvèrent assemblées sur la place, Diogène s’assit par terre, croisa lentement ses jambes et prit la parole en ces termes :
« O hommes athéniens, je vais vous enseigner la sagesse.
Contre votre bonheur, deux ennemis conspirent : d’abord vous-mêmes, ensuite tout le reste. Avec vous-mêmes, le mieux est d’agir comme vous l’entendez. Quant au reste, dans les rapports auxquels vous êtes soumis avec les individus, les lois et les forces naturelles, il faut vous comporter ainsi qu’il vous est possible. »
Ainsi se passait, en l’an III de la 98e Olympiade, la fête splendide des Grandes Panathénées, en l’honneur de Pallas. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Jean Léon Gérôme, Diogène (détail, 1860).

Livre audio gratuit ajouté le 09/03/2016.
Consulté ~6426

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je me souscrit au premier commentaire : Diogène Laërce est le fameux biographe des philosophes grecs. Ici, dans ce texte, il s’agit de Diogène de Sinope, dit le Chien ou le cynique.

    Merci beaucoup pour la lecture.

  2. Dans la description, il semble y avoir confusion entre Diogène de Laërce et Diogène de Synope, le premier étant un poète et doxographe, et le second le philosophe Cynique. L’un et l’autre étant deux personnages tout à fait différents à la pensée bien différente…