Claude Monet, série des cathédrales de Rouen portail début d'après-midi

Le Temps retrouvé

• • •More

7ème et dernier tome de À la recherche du temps perdu.

Peut-être le plus mélancolique, et en même temps tellement plein d’espoir…

« Les parties blanches de barbes jusque-là entièrement noires rendaient mélancoliques le paysage humain de cette matinée, comme les premières feuilles jaunes des arbres alors qu’on croyait encore pouvoir compter sur un long été, et qu’avant d’avoir commencé d’en profiter on voit que c’est déjà l’automne. Alors moi qui depuis mon enfance, vivant au jour le jour et ayant reçu d’ailleurs de moi-même et des autres une impression définitive, je m’aperçus pour la première fois, d’après les métamorphoses qui s’étaient produites dans tous ces gens, du temps qui avait passé pour eux, ce qui me bouleversa par la révélation qu’il avait passé aussi pour moi. Et indifférente en elle-même, leur vieillesse me désolait en m’avertissant des approches de la mienne. […]»


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Frédéric Chopin, Prélude nº4 en Mi mineur, Op. 28, Largo, interprété par Samson François (1959, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 24/01/2013.
Consulté ~91704

Lu par Pomme

Suggestions

37 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Pomme,

    Je termine juste votre lecture de Proust et il fallait absolument que je vous en remercie. Ce fut un plaisir et même une réelle aventure de découvrir cette oeuvre que vous avez rendue à ma portée. Je me sens à la fois vide et riche d’une nouvelle force en terminant cette Recherche. Alors merci mille fois,

    Avec toute mon affection,
    Rebec

  2. Chère Fraise, comme vous me touchez! Vous venez de “réaliser un rêve littéraire”, dites-vous. Et j’y aurais contribué, j’en suis vraiment heureuse pour vous. Et je comprends parfaitement votre sentiment de nostalgie à la fin de la lecture. Il est parfois difficile de sortir d’un roman aimé. Il existe un bon remède: s’y replonger! Ou en découvrir un autre!
    Rassurez-vous, chère Fraise, après ce gros Goethe, je ne suis pas fatiguée: j’aspire juste à me lancer dans une autre lecture! Ce qui est déjà fait!

  3. Ma chère Pomme, vous m’avez accompagnée ces deux dernières années pour réaliser ce beau rêve littéraire et ça y est, je viens de vous entendre lire la dernière phrase… Je me sens bien nostalgique…
    Je ne trouve pas de mots pour vous remercier, comme vous le mériteriez, pour cette merveilleuse lecture. Ne lit pas Proust qui veut.

    J’ai lu les deux premiers volumes à l’âge de 15 ans et me suis fait une promesse de lire tout le cycle un jour. Les années ont passé mais voilà que c’est fait 🙂
    Un très grand merci du fond du cœur!

    Je vous écrirai sans doute quelques nouveaux commentaires bientôt car mon lecteur est plein de vos enregistrements 🙂
    Et puis Goethe, déjà ! Vous êtes comme une bonne fée 🙂

    Je vous embrasse et vous souhaite une belle soirée.
    Et reposez-vous après ce long roman de Goethe.

    Très chaleureusement
    Fraise

  4. Mahdi, votre commentaire me rend particulièrement fière et heureuse. Merci à vous. Je vous souhaite bien d’autres découvertes sur le site.

  5. Madame Pomme,

    Je trouve plus les mots pour exprimer ma gratitude pour cette lecture exceptionnelle..
    Du font du cœur, grand merci à vous.. Vous m’avez faite aimer la langue et littérature Française

    Mahdi

  6. Absolument ravie, Abdelhaq, de vous avoir procuré un “pur bonheur”. Votre enthousiasme me comble. Merci à vous.

  7. Chère Pomme,
    Difficile de passer 145 heures à vous écouter prêter la voix (et la voie) à cet heptalogie , sans tomber sous le charme du récit et de la voix. vos m’avez aider a apprécier chaque personnage, chaque état d’esprit chaque réplique … choque que j’hésitais à depuis très longtemps et qui s’est avérée un pur bonheur

    merci pour votre dévouement.

  8. Chère Pomme, je vous remercie, ainsi que votre amie Monique, de m’avoir permis d’enrichir cette période d’immobilité forcée de manière superlative. Avec joie, je vous retrouve dans Césarine Dietrich. Le bonheur est sans fin!

  9. C’est le deuxième auteur que vous partagez avec moi.
    Que d’heures à vous écouter avec un IMMENSE plaisir.
    Je vous avoue que j’apprécie beaucoup plus l’œuvre de Zola.
    Les nombreuses conceptions psychanalytiques de Proust me laissant quelque peu dubitatif.
    Merci pour ce temps que vous partagez avec tous les auditeurs.
    Fabien

  10. Merci Pomme, vous avez bien raison, la voix de Monique est proche de la votre….
    Je vais commencer à écouter Proust, avec la neige qui arrive au Québec…j’aurai plus de culture au printemps,pour commencer mes cultures Merci

  11. Bonsoir Jocelyne, pour répondre à votre “caprice”: j’ai lu les 5 derniers romans de la Recherche. seuls les 2 premiers sont lus par Monique. Je n’en ai pas fait pas une version 2 car nos voix sont très proches, me semble-t-il, il n’y avait donc pas d’intérêt.
    Bonnes lectures!

  12. Je sais que Le temps retrouve est le dernier de Proust, avez-vous lu les autres?
    J’aimerais écouter l’œuvre d’une seule voix! Caprice!!!
    J’écoute encore avec beaucoup de plaisir 24 heures de la vie d’une femme…
    Merci

  13. Le Golvan, à mon tour de vous envoyer “un immense merci”: votre si beau compliment me touche beaucoup, sincèrement.
    Bien amicalement,
    Pomme.

  14. • • •More