Marcel Proust

À la recherche du temps perdu (Œuvre intégrale)

À la recherche du temps perdu est un roman de Marcel Proust, écrit entre 1908-1909 et 1922 et publié entre 1913 et 1927 en sept tomes, dont les trois derniers parurent après la mort de l’auteur. Plutôt que le récit d’une séquence déterminée d’événements, cette œuvre s’intéresse non pas aux souvenirs du narrateur mais à une réflexion sur la littérature, sur la mémoire et sur le temps. (Source : Wikipédia).

À l’occasion du centenaire de ce monument littéraire, retrouvez les sept tomes disponibles dans leur intégralité sur Littérature audio.com :

Voir aussi :

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 24/01/2020.
Consulté ~266 185 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

80 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. La collection de la Pléiade proposera d’ici quelques jours, dans un coffret magique de 2 volumes seulement, le texte intégral et nu de la Recherche. Le texte, tout le texte, le texte seul !

    Pas belle la vie avec des rubans de pub aux pommes ?

  2. Cette phrase, et particulièrement cette comparaison avec les géants, m’a profondément marquée lors de ma lecture du Temps Retrouvé… Il est unique, dans toute mon expérience de lectrice, de me souvenir, après une seule lecture, de métaphores ou de comparaisons précises – mais certaines images de Proust, comme lorsqu’il compare l’aube de Balbec à une momie découvrant son masque d’or, ou lorsqu’il compare le rabâchage de Françoise à une cantate de Bach, se sont imprimées dans ma mémoire pour ne plus jamais s’effacer… Et cela même est tellement proustien !

  3. 10 juillet 1871 – 10 juillet 2021

    « Si du moins il m’était laissé assez de temps pour accomplir mon œuvre, je ne manquerais pas de la marquer au sceau de ce Temps dont l’idée s’imposait à moi avec tant de force aujourd’hui, et j’y décrirais les hommes, cela dût-il les faire ressembler à des êtres monstrueux, comme occupant dans le Temps une place autrement considérable que celle si restreinte qui leur est réservée dans l’espace, une place, au contraire, prolongée sans mesure, puisqu’ils touchent simultanément, comme des géants, plongés dans les années, à des époques vécues par eux, si distantes — entre lesquelles tant de jours sont venus se placer — dans le Temps ».
    (Marcel Proust – Le Temps retrouvé).

  4. Petite merveille sur le site Facebook de la Comédie Française. Chaque jour un comédien lit en direct La Recherche… pendant toute une heure. Vous pouvez aussi écouter en podcast. Merci à eux d’égayer ainsi nos vies de confinés !

  5. Oui Proust fréquentait les cocottes… mais vous aussi Jean-Pierre vous les fréquentez ! N’y a-t-il pas une cocotte parmi vos collègues ! 🙂 😉

  6. Tout dépend de ce vous entendez par « fréquenter », Amélie. L’écrivain Proust jette son personnage Swann (et son lecteur par la même occasion) dans les bras d’Odette, la cocotte par excellence, pendant… plusieurs centaines de pages. Cela n’a pas pu vous échapper si vous avez lu le « bouquin ». Il ne fait donc aucun doute qu’il connaît le type ;-).

  7. • • •More