Rembrandt, Vieillard à la longue barbe blanche et à la tête penchée (XVIIe)

Ce bon Monsieur…

Cette délicate (et désuète) nouvelle est parue dans le journal Le Figaro en 1906, avant d’être repris dans divers recueils de contes de René Boylesve.

Le début : « Nous avons enterré aujourd’hui ce bon M. Ménétrier par un petit temps gris et doux, pareil à sa vie même. Sa disparition ne fera pas de bruit : sa présence en ce monde n’a eu à peu près aucune importance. Il a vécu de modestes rentes ; il cultivait autrefois son jardin ; il avait une excellente santé ; il ne fut, à la vérité, ni bon ni mauvais pour sa famille et pour son entourage, étant de naissance indifférent, négligent, et, disons-le, égoïste, mais sans excès. Je ne crois pas qu’il estima jamais rien au-dessus du plaisir qu’il éprouvait à jouer aux cartes. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 22/09/2019.

Ajoutez un commentaire !

C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lu par Daniel LuttringerVoir plus

    Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

    ×