Ile au tresor

L’Île au trésor

• • •More

« Profitant de ce répit, je rechargeai sans plus attendre l’amorce de mon pistolet qui avait raté, et lorsque celui-ci fut en état, pour plus de sécurité je me mis à vider l’autre et à le recharger entièrement de frais.

En présence de ma nouvelle occupation, Hands demeura tout ébaubi : il commençait à s’apercevoir que la chance tournait contre lui ; et après une hésitation visible, lui aussi se hissa pesamment dans les haubans et, le poignard entre les dents, se mit à monter avec lenteur et maladresse. Cela lui coûta un temps infini et maint grognement, de tirer après lui sa jambe blessée ; et j’avais achevé en paix mes préparatifs, qu’il n’avait pas encore dépassé le tiers du trajet. À ce moment, un pistolet dans chaque main, je l’interpellai :
– Un pas de plus, maître Hands, et je vous fais sauter la cervelle !… Les morts ne mordent pas, vous savez bien, ajoutai-je avec un ricanement. »

Dans L’Île au Trésor, Stevenson montre son immense talent de narrateur : il sait trouver l’exact équilibre entre le réalisme et le romanesque, et les aventures du jeune Jim Hawkins sont palpitantes tout en restant ancrées dans une réalité toujours crédible.
Stevenson sait aussi peupler son univers de personnages réalistes, toujours complexes et ambivalents… Et puis surtout il y a Long John Silver !

Un immense merci aux Cap Horniers de Quimper, qui m’ont autorisé à utiliser leur interprétation de Quinze Marins, la chanson de Michel Tonnerre qui est une adaptation française de la célèbre chanson des pirates de L’Île au trésor. Merci également aux enfants de Michel Tonnerre pour leur autorisation.

Vous pouvez suivre les aventures de Jim Hawkins sur la carte de l’île au trésor, dessinée par Stevenson.

Traduction : Déodat Serval (1878-1938).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :

La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.

Références musicales :

Introduction des parties :
Quinze Marins, chanson de Michel Tonnerre, interprétée par les Cap Horniers, avec l’aimable autorisation des Cap Horniers et des ayant-droit de Michel Tonnerre. Tous droits réservés.

Introduction des chapitres :
The Grave of the Unknown Clansman ; The Highlands of Banffshire ; Trip to Skye ; Logie Bridge, interprété par Jock Tamson’s Bairns (licence Cc-By-Nc-Sa-2.5 Scotland).

Livre audio gratuit ajouté le 15/03/2017.

101 Commentaires

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Bonjour Mathys, pas facile de donner ce genre de conseil… je pense que le livre audio est déjà une bonne aide en lui-même. Je suppose que tu parles de retenir les personnages et les évènements dans le cadre d’un cours de français ? Le livre audio te permet de ré-écouter un chapitre important en faisant autre chose, et donc, que ça s’imprime un peu plus dans le cerveau… Faire des petites fiches rapides sur les principaux personnages, essayer de faire un petit résumé, du genre une phrase par chapitre, pour avoir une bonne idée de la façon dont se déroule l’histoire… Tu peux aussi essayer de trouver des “trucs” pour retenir les noms des personnages, avec leurs initiales, ou avec la signification de leur nom (par exemple : Long John Silver : Silver = “argent”, donc le chef des pirates ; Jim Hawkins, initiales = “J.H.” comme “jeune homme”, etc.).
      Mais je ne suis pas professeur de français 🙂 !
      La meilleure solution étant évidemment de prendre plaisir à lire le livre ; dans ce cas-là on n’oublie rien…
      Bon courage, vous avez de la chance d’étudier Stevenson en cours.

    2. Hello MATHYS… ( un très beau prénom… que t ‘ ont donné tes parents )…

      Va voir sur ” Google “… My maxicours – ” L’ Île au tresor “… C ‘ est pour les collégiens de 5ème 4ème 3eme… Peut-être que ça t’ aidera…
      Courage…

    3. Bonsoir Mathys. Vincent et Sautillant t’ont donné de bons conseils. Résumer le livre au fur et à mesure de la lecture. Mais il faut écrire et ce n’est pas toujours évident dans certains troubles de l’apprentissage. Il est possible de faire un résumé sous forme de petits dessins très simples. Inutile d’être un artiste. Si tu as quelqu’un prêt de toi qui peut t’aider, tu peux lui raconter ce que tu as retenu de l’histoire, à la fin de chaque chapitre, quand les souvenirs sont bien présents , tout en enregistrant ( téléphone, dictaphone… ) pour te réécouter. N’attends pas la fin du livre pour le résumer. Sinon, la plupart des grands classiques de la littérature ont été adapté au cinéma autrefois. Il s’agit souvent de films en noir et blanc mais les images peuvent aider à fixer les souvenirs. Si tu as accès à YouTube voici un lien vers un film américain de 1934 en français et gratuit.
      https://youtu.be/fLYZDqoqYo0?si=imGH3VuK7IY-pOHA
      J’espère que tu arriveras à retenir ce roman, puis d’autres… Accroche toi, courage. 😉

Lu par Vincent de l'ÉpineVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×