Maximilien de Robespierre

Testament

« Chacun sait que, dans la nuit du 9 au 10 thermidor, lorsque la commune jacobite touchoit au moment de sa perte, Robespierre quitta un instant le lieu des séances du Conseil Général ; chacun sait qu’il se tira un coup de pistolet. Mais ce que chacun ne sait pas, et ce que j’apprens à tout le monde, c’est qu’avant de brûler la fatale amorce, ne voulant pas mourir ab intestat, il écrivit ses volontés dernières.

Le désordre inséparable d’une scène telle que celle qui eut lieu alors fit qu’on ne trouva point ce testament ; mais on l’a découvert depuis, et je me fais un devoir de le communiquer au public. »

ATTENTION : Comme les auditeurs le devineront à son écoute, ce texte est un faux rédigé après l’exécution de Robespierre. Le véritable testament de Robespierre s’est fait à l’assemblée.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 13/07/2012.
Consulté ~9 798 fois

Lu par Iamnot

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. L’authenticité de ce “testament” est des plus douteuses, il faudrait au moins le signaler. Ce ne sont pas les idées et encore moins le style de Robespierre, mais manifestement un faux rédigé pour ridiculiser et faire passer pour fou celui qui avait eu la si mauvaise idée de prendre au mot l’idée d’égalité en république.

    Le véritable testament de Robespierre, s’est fait à l’assemblée : http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/Robespierre1794.asp cela n’a rien à voir.