Auguste Rodin - L'Ombre (1904), Musée Rodin. Photo : Photo : A. Brunault.

Les Beaux Hommes (Poème)

« Ce poème est né d’une révolte : l’homme, si riche d’amour, ne devrait pas cultiver la haine. » Thierry Cabot

Le poème Les Beaux Hommes occupe une place particulière dans le livre de Thierry Cabot. Il résume toute son œuvre. C’est la raison pour laquelle il figure à la fin de La Blessure des Mots. On peut le considérer comme un poème testament.

Avec les aimables autorisations du poète, de l’éditeur ainsi que du photographe.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Auguste Rodin – L’Ombre (1904), Musée Rodin. Photo : Photo : A. Brunault.

Livre audio gratuit ajouté le 10/07/2011.
Consulté ~12838

Lu par Cocotte

• • •More

Suggestions

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Merci, Dominique, pour votre commentaire.
    En effet, Littérature audio fourmille de beaux hommes … et de belles femmes aussi! Et surtout, des cœurs gros comme ça!
    Je vous souhaite beaucoup de joie à partager les intéressantes lectures de la bibliothèque. Les auteurs sont beaux aussi!
    Bien cordialement
    Cocotte

  2. Bonjour
    Pour moi si la forme à du caractère le fond manque de nuance dans ce texte. je croise et j’ai croisé des “beaux hommes”, il n’y a qu’à prendre ce site en exemple pour en rencontrer partis tous ces gens qui donnent.

  3. Chère Sophie
    Votre commentaire me touche particulièrement. Je suis vraiment très heureuse que vous ayez aimé ce poème. A chaque lecture, je découvrais de nouveaux sentiments. Je suis ravie d’avoir partagé ce moment avec vous. Merci.
    Amitiés
    Cocotte

  4. Thierry se joint à moi pour vous remercier de votre chaleureux commentaire.
    Je suis très touchée de voir que ce poème, que j’ai eu tant de plaisir à lire, trouve une résonance dans le cœur des audio lecteurs, avec lesquels je suis heureuse de partager cette découverte.
    Amitiés
    Cocotte

  5. J’en ai encore le souffle coupé! Quel poème! Et quelle interprétation parfaitement adaptée! Magnifique!
    Merci pour ce cadeau!
    J’espère retrouver bientôt sur le site d’autres lectures de votre collaboration exemplaire. Iris

  6. Merci encore, Marguerite! Thierry Cabot m’a dit que c’était l’un de ses poèmes préférés. Moi aussi, je l’ai trouvé très puissant et très fort. C’est une joie de le partager avec vous.
    Toutes mes amitiés
    Cocotte