Guerre et paix (Première Partie : Chapitre 03)

À Saint-Pétersbourg, le prince Basile fait habilement épouser sa fille, la sensuelle et superficielle Hélène, à Pierre Bezoukhov, pourtant réticent mais faible. Fier de ce succès, il désire faire de même avec son fils Anatole, jouisseur impénitent, et Marie Bolkonskaïa. Ils se rendent à Lissy-Gory, propriété des Bolkonsky. D’abord subjuguée, Marie surprend le bel Anatole dans les bras de sa dame de compagnie, Mlle Bourienne, et refuse le mariage.

Sur le front l’offensive contre Napoléon est décidée et on adopte le plan compliqué du général Weirother, en dépit de nombreuses oppositions. Le 2 décembre 1805, commence la bataille d’Austerlitz, qui mène à l’écrasement des armées russe et autrichienne. Le prince André est grièvement blessé dans une charge. Couché sur le champ de bataille et face à la beauté du ciel, il prend conscience qu’il existe quelque chose de puissant, de vaste et d’insondable. Un peu plus tard, il aperçoit Napoléon et ses troupes, mais il est incapable de dire quoi que ce soit au chef de guerre, puis, laissé pour perdu, il est confié aux soins de la population.

Extrait :
« Je suis appelée à un autre bonheur, se disait la princesse Marie, je serai heureuse en me dévouant et en faisant le bonheur d’autrui, et, quoi qu’il m’en coûte, je n’abandonnerai pas la pauvre Amélie. Elle l’aime si passionnément et s’en repent si amèrement. Je ferai tout pour faciliter son mariage avec lui. S’il manque de fortune, je lui en donnerai à elle, et je prierai mon père et André d’y consentir !… Je me réjouirais tant de la voir sa femme, elle si triste, si seule, si abandonnée !… Comme elle doit l’aimer pour s’être oubliée ainsi ! Qui sait ? J’aurais peut­-être agi de même ! »

Guerre et paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Piotr Ilitch Tchaïkovski,  Lac des cygnes, interprété par Rafael Druian et l’Orchestre Symphonique de Minneapolis, dirigé par Antal Dorati (1954, domaine public).

Livre ajouté le 20/11/2015.
Consulté ~17 647 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

23 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci à vous Maximilian, vos encouragements nous sont très précieux !
    Vous pourrez voir que nous avons déjà publié les chapitres 4 et 5. Nous travaillons maintenant sur le début de la deuxième partie.
    A très bientôt donc pour la suite 🙂

  2. Chers Vincent et Esperidae
    Je tenais a vous remercier pour ce magnifique enregistrement. J’espère découvrir bientôt la suite de “Guerre et paix”
    Amicalement
    Maximilian

  3. Merci beaucoup pour cette belle lecture, c’est un travail énorme et de qualité. Je m’associe à vos autres commentateurs pour vous dire toute ma gratitude.
    Envisagez vous de lire la suite dans un proche avenir ?

  4. Merci Denis,

    Nous vous remercions pour votre chaleureux commentaire qui nous touche et nous encourage et nous nous réjouissons de vous proposer prochainement la suite.

    Cordialement

  5. Un travail magnifique qui fait chaud au cœur.
    Vous faites ainsi partie de ceux qui démontrent qu’il est possible de construire un monde plus humain.

    Alméras Jean

  6. Un grand merci à vous Elisabeth pour ce retour enthousiaste et très encourageant pour nous! Nous sommes très heureux de lire que vous avez pris plaisir à l’écoute de ce troisième chapitre.

    Amicalement,
    Esperiidae

  7. Vraiment magnifique ! merci mille fois! et l’accompagnement musical est très réussi, inséré. C’est formidable. Merci à tous deux. elisabeth

  8. Magnifique lecture !
    Je fais “copier-coller” avec le commentaire de votre autre admirateur, Apikin.

    Grâce à vous, Esperiidae et Vincent, mon trajet en voiture a été vraiment agréable !

    Merci !

  9. Quel bonheur de lire votre joie et votre enthousiasme Ceusette! Nous sommes déjà sur le 4ème chapitre! Evidemment ce ne sera pour pour tout de suite, mais votre message nous encourage à redoubler d’ardeur ;-).

    Très belle soirée.
    Amicalement

  10. Merci infiniment! c’est génial! Cela me comble de joie après une journée un peu terne! Je crois qu’on attendra tous avec impatience la suite!

  11. Merci à tous pour vos encouragements !
    Apikin, nous sommes vraiment très heureux que vous ayez pris plaisir à nous écouter ! Nous voilà sur-motivés pour enregistrer la suite 🙂 !
    Le chapitre IV est déjà commencé.

    Amicalement
    Vincent

  12. Un grand merci à vous Esperiidae et Vincent pour cette magnifique lecture à deux voix !J’avais lu ( et vu !) cette œuvre de Tolstoï , mais j’ai beaucoup plus de plaisir à vous écouter!

    Votre travail est énorme et parfait :narration, intonations, musiques d’accompagnement tout convient parfaitement .

    Inutile donc de vous dire que j’attends la suite avec impatience …

    apikin

  13. Aaaah, Jean-Pierre, c’est donc vous!? Attention, à trop faire de la gymnasclic toute la nuit vous risquez de développer un syndrome de fasciculations digitales et de déclencher chez nous, les DDV, une hypertrophie de l’ego. Faut pas jouer avec les clics, c’est aussi dangereux que les claques! 😉 ;-).

    Amitiés

  14. Chers Ahmed, Paruline, Elisabeth et Francine du Québec,

    J’espère que vous passez de bons moments en compagnie des Pierre, Nicolas, Marie, André, et tout les autres personnages de ce troisième chapitre. Nous sommes heureux de votre enthousiasme (même si nous savons bien que cet enregistrement n’a pas réellement été vu 50’164 fois comme le compteur l’indique…)

    N’hésitez pas à nous livrer vos impression lorsque vous aurez terminer votre écoute :-).

    Amicalement,

  15. Bonjour Vincent et Esperiidae. Je me retenais d’écouter cette histoire car c’était classé sous art au début. Mais la correction a été faite alors je me lance. Merci à vous deux !

  16. Bonjour à vous, valeureux lecteurs !

    Quelle joie de vous retrouver pour ce nouveau chapitre !
    Vos voix m’accompagneront tout au long de l’escapade
    en voiture que je dois faire ce weekend.

    Un grand merci !
    Salutations cordiales de Paruline

  17. Bonsoir cher Vincent et chère Esperidae ,

    Merci infiment et bon week-end.

    Pourriez vous ajouter le lien : Chapitres 1-2-3 etc.

    Cordialement ,
    Ahmed