George Roux, L'Épave du Cynthia
: &

L’Épave du Cynthia

Publié en 1885 par les éditions Hetzel, co-écrit par Jules Verne et André Laurie (pseudonyme de Jean-François Paschal Grousset, 1844-1909), ce roman met en scène un jeune garçon, Erik, élevé au sein d’une famille de pêcheurs norvégiens. Apprenant qu’il fut trouvé en mer flottant sur une bouée, alors qu’il n’avait que quelques mois, le jeune Erik n’a de cesse de rechercher sa famille et son pays d’origine.
En suivant les traces des témoins du drame de son enfance, Erik, devenu jeune commandant du voilier l’Alaska, entreprend un voyage dans les mers arctiques…
Il est à noter que, dans ce roman, les auteurs ont anticipé l’exploit de deux voiliers en 2010 (le russe Peter 1st et le norvégien Northern Passage) : le tour complet de l’arctique sans hivernage et sans assistance.

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Chapitres 01, 02, 03, 06 et 22 :
Edvard Grieg, 5 Norwegian Folk Songs and Dances, Op. 17, interprété par l’Ensemble Papalin (licence CC-By-3.0).

Chapitres 08 et 15 :
Edvard Grieg, Cello Sonata, A Minor, Op.36 – I. Allegro agitato (European Archive, domaine public).

Chapitre 11 :
Johann Sebastian Bach, Goldberg Variations, BWV. 988 – Variation 1, interprété par Shelley Katz (domaine public).

Chapitre 13 :
Edvard Grieg, Peer Gynt Suite no. 1, Op. 46 – II. Aase’s Death (Musopen Symphony, domaine public).

Chapitre 18 :
Ludwig van Beethoven, Sonata no. 17 in D minor ‘The Tempest’, Op. 31 no. 2 – III. Allegretto, interprété par Minna Liu (domaine public).

 

Livre ajouté le 30/07/2020.
Consulté ~8 242 fois

Lu par Brigitte84

Suggestions

13 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Pour moi aussi cette oeuvre a été une découverte.
    Merci pour cette très bonne lecture, votre voix est très agréable.
    À bientôt.

  2. Je suis heureuse, Bernard, de vous replonger dans votre prime adolescence et vous souhaite une bonne écoute.
    Merci Fa pour votre agréable commentaire et pardon d’y répondre si tardivement.

  3. Oh, voilà un livre qui va me ramener loin en arrière : je me souviens l’avoir emprunté à la bibliothèque pendant mon année de sixième et ça remonte… Ce sera ma prochaine écoute.

  4. Bonjour,
    De bons moments d’écoute, une bonne histoire et le tout avec la belle voix et la parfaite lecture de Brigitte que je remercie.

  5. Merci, Brigitte, pour votre lecture toujours impeccable. La mise en place de l’histoire, dans les premiers chapitres, m’a paru un brin longuette, mais ensuite le roman décolle et devient vraiment intéressant.

  6. Je suis heureuse,Thomas, de vous avoir fait un peu fait oublier la canicule. Moi même en le lisant, j’étais impatiente de découvrir la suite, et de plus en plus impatiente car l’issue de l’intrigue tarde à venir. Merci de vos remerciements !
    Il semblerait, d’après ce que j’ai découvert sur le net, que Jules Verne ait peu participé à l’écriture de ce roman. Donc nous avons en André Laurie un écrivain mal connu.
    Je vous souhaite une agréable fin de soirée.

  7. Bonjour Brigitte84.
    Dur, la chaleur du week-end avec la canicule !. Mais on oublie tout cela avec la joie de découvrir, en votre compagnie, cet excellent roman de Jules Verne & André Laurie. Il est si passionnant et si bien lu par vos soins, que je n’ai pas su m’arrêter, et l’ai écouté dans son intégralité.
    Un grand Merci à vous, Beigitte884
    Bien cordialement,
    Thomas Guérin.