Portrait d'Adrienne Lecouvreur

Épîtres à des femmes

Voltaire parlait et écrivait en vers comme Monsieur Jourdain, vous et moi parlons en prose. Les sept épîtres proposées et les trois poésies s’adressent à des femmes ; elles sont galantes (les poésies), amoureuses ou admiratives (comme celle envoyée à la grande comédienne Adrienne Lecouvreur) :

« L’heureux talent dont vous charmez la France
avait en vous brillé dès votre enfance ;
il fut dès lors dangereux de vous voir,
et vous plaisiez, même sans le savoir. »

Voltaire, représentant de l’humaine condition, sait aussi attendrir :

« On meurt deux fois, je le vois bien :
Cesser d’aimer et d’être aimable,
C’est une mort insupportable ;
Cesser de vivre, ce n’est rien.

Ainsi je déplorais la perte
Des erreurs de mes premiers ans ;
Et mon âme, aux désirs ouverte,
Regrettait ses égarements.

Du ciel alors daignant descendre,
L’Amitié vint à mon secours ;
Elle était peut-être aussi tendre,
Mais moins vive que les Amours.

Touché de sa beauté nouvelle,
Et de sa lumière éclairé,
Je la suivis ; mais je pleurai
De ne pouvoir plus suivre qu’elle. »
(Si vous voulez que j’aime encore)


Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : Hé quoi ! vous êtes étonnéeSi vous voulez que j’aime encoreSouvent un peu de véritéautres épîtres.

Livre audio gratuit ajouté le 21/01/2014.

1 Commentaire

Ajoutez le vôtre ! C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ping : Savoirs CDI, des ressources professionnelles pour les enseignants documentalistes » Le programme de Français au collège en livres audio (gratuits)

Lu par René DepasseVoir plus

Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus

×