Plus de 6000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
BALZAC, Honoré (de) – L’Héritier du diable

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


L'Héritier du diable, illustration de Gustave Doré

Troisième Conte drolatique sur le site, L’Héritier du diable est une nouvelle gaillarde et truculente à la mode de Rabelais. Il est bon que Balzac nous rappelle qu’il est bien un auteur du XIXe siècle qui conte des saynètes tirées de la vie médiévale de la fin du XVe et du début du XVIe siècle, à Paris ou en Touraine, parce qu’elles sont écrites dans le français du XVIe siècle avec un tel naturel qu’on pourrait s’y tromper !

« Il y avoyt alors ung bon vieulx chanoine de Nostre-Dame de Paris, lequel demeuroyt en un bon logiz à luy, prouche Sainct-Pierre aux Bœufs, dans le Parvis. Cettuy chanoine estoyt venu simple prebstre à Paris, nud comme dague sauf la guaisne. Mais, veu qu’il se trouvoyt estre ung bel homme, bien guarny de tout et complexionné si plantureusement, que, par adventure, il pouvoyt faire l’ouvraige de plusieurs sans trop s’esbrescher, il s’adonna trez fort à la confession des dames : baillant aux mélancholicques une doulce absolution ; aux maladifves, une drachme de son baume ; à toutes une petite friandise. Il feut si bien cogneu pour sa discrétion, sa bienfaisance et aultres qualitez ecclésiasticques, qu’il eut des practiques à la court. [...]
De tous ces dires et rumeurs, il conste que le vieulx chanoine, diable ou non, demeuroyt en son logiz, ne vouloyt point trespasser, et avoyt trois héritiers avecques lesquels il vivoyt comme avecques ses sciaticques, maulx de reins et aultres despendances de la vie humaine. »

Illustration : Gustave Doré, L’Héritier du diable : Le décollage (1855).

L’Héritier du diable.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 598 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
BOCCACE, Jean – Le Présomptueux humilié – Le Cocu consolé

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Le Cocu consolé

La moitié des cent Contes du Décaméron de Boccace est maintenant sur notre site, dont :

Le Présomptueux humilié (Journée VIII, nouvelle 4), avec un personnage secondaire d’une mentalité discutable :

« Elle s’adressa, pour cet effet, à une vieille entremetteuse, qu’on aurait prise pour une sainte, à n’en juger que par l’extérieur. Cette femme avait toujours le chapelet au poing, et passait la plus grande partie du temps dans les églises ; elle n’ouvrait la bouche que pour bénir le Seigneur, louer la vie des saints, ou parler des plaies de saint François ; en un mot, on l’aurait canonisée sur sa mine. La belle prit son temps pour s’ouvrir à cette bonne hypocrite : elle lui conta son cas, et ce qu’elle se proposait d’exécuter. « Ma fille, répondit la vieille béate, j’approuve votre dessein ; et quand votre mari serait moins coupable, vous feriez très-bien de mettre à profit les instants précieux de votre jeunesse. Pour toute femme qui a du jugement, il n’est point de regret plus cuisant que celui d’avoir perdu le fruit de ses belles années. » »

Le Cocu consolé (Journée V, nouvelle 10), avec un personnage secondaire repoussant de laideur :

« Madame Picarde avait une servante qui n’était pas des plus vieilles, mais qui, en récompense, était la plus laide créature qu’il fût possible de voir. Qu’on se représente un visage plein de coutures, un nez de travers, des lèvres d’une grosseur extraordinaire, une bouche large, des dents longues, des yeux louches et bordés de rouge, un teint jaune et noirâtre, et l’on n’aura encore qu’une faible idée de sa laideur. Le reste du corps était parfaitement analogue au visage. Elle était toute contrefaite, bossue et boiteuse du côté droit ; en un mot, on aurait dit que la nature avait pris plaisir d’en faire un monstre de laideur et de difformité. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Cocu consolé de 1846, aux éditions Barbier.

Le Présomptueux humilié.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 144 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VAUCELLE, Auguste (de) – Le Violon de Munich

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Le Violon de Munich

Cette nouvelle, à caractère fantastique ou surnaturel, d’Auguste de Vaucelle (1818-1876) est parue dans la revue L’Artiste en 1849.

Le début : « Il n’était bruit à Munich, vers le milieu de l’hiver de 1833, que d’un jeune violoniste qui à la plus magnifique puissance d’exécution joignait un talent de compositeur qui tenait presque du miracle ; c’était toute une révélation, il n’y avait point de prodige que sous ses doigts l’archet n’accomplit comme en se jouant. Tout émerveillait dans cette musique, qui ne cessait jamais un instant d’enchanter les oreilles et le cœur : effets étranges, combinaisons inconnues, diatonique particulière qui ne ressemblait à rien de ce qu’on avait entendu jusque-là, tout était saisissant et marqué au cachet d’une puissante individualité. C’était neuf et surtout grand et beau. »

Le Violon de Munich.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 54 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Nam-Bock, le hâbleur

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


Esquimaux

Nam-Bock, de retour dans son village, après un long et lointain voyage, raconte à ses semblables ce qu’il a vu d’extraordinaire.
Mais il est bien difficile de croire en l’inconcevable.

Traduction : Louis Postif (1887-1942).

Nam-Bock, le hâbleur.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 482 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRAPPA, Jean-José – La Dame de pique

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


La Dame de pique

Une histoire de destin implacable pendant la Première Guerre mondiale par Jean-José Frappa (1882-1939), parue dans la Revue politique et littéraire en 1920.

« Le vieil industriel ouvrit alors les yeux, jeta sur son fils un regard douloureux et désabusé, car il l’avait vu souvent déjà repentant et résolu, posa sa main sur sa tête dans un geste d’une infinie douceur, murmura faiblement : « Pauvre Pierre , la dame de pique te tuera ! », puis il tomba dans le coma et, deux heures après, il était mort. »

La Dame de pique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 495 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOUSSENARD, Louis – Juana, la fiancée mexicaine (Tome 1)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 2h 54min | Genre : Romans


Juana, la fiancée mexicaine

Louis Boussenard (1847-1910) est un écrivain français, auteur de romans d’aventures, surnommé de son vivant le Rider Haggard français, plus connu aujourd’hui en Europe de l’Est, où quarante volumes de ses œuvres ont été publiés dans la Russie impériale en 1911, ainsi que dans les pays francophones. (Source : Wikipédia)

Le début : « C’est au Mexique, sous cette zone intermédiaire qui confine à la fournaise des terres chaudes – tierras calientes – et touche au plateau des terres tempérées – tierras templadas. Par cinq degrés au-dessus du tropique, mais à mille mètres d’altitude. En bas, c’est la terre chaude empoisonnée de la Vera-Cruz, de Tampico et de Matamoros, le lieu d’élection du terrible vomilo negro. Ici, le printemps éternel, avec parfois de subites incandescences, mais où du moins l’homme peut vivre sans péril et sans souffrance.
Voici la forêt vierge, qu’un caprice de nabab semble avoir transformée en un parc sans fin. Un parc grandiose et formidable, avec ses arbres géants, pavoisés d’orchidées, enchevêtrées de lianes, sous lesquels rugissent les jaguars, les pumas et les léopards ; une futaie sans fin, avec des acacias à gomme, barbelés d’épines, des citronniers sauvages, des dracénas, des jolantes, des camphriers, des latanias, des poivriers, des magnolias et des lauriers-roses… retraites inviolées où bourdonnent les colibris et les oiseaux-mouches, où bavardent les pies au plumage d’azur, où s’ébattent les turbulentes perruches multicolores… »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 893 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHENIER, André – Poèmes (Sélection)

Donneuse de voix : Emeraude | Durée : 6min | Genre : Poésie


Antonio Canova - Eros et Psyche

« Tu gémis sur l’Ida, mourante, échevelée,
Ô reine ! ô de Minos épouse désolée !
Heureuse si jamais, dans ses riches travaux,
Cérès n’eût pour le joug élevé des troupeaux !
Tu voles épier sous quelle yeuse obscure,
Tranquille, il ruminait son antique pâture. »

Partageons aujourd’hui la lecture des quatre poèmes suivants :

- Pasiphaé
- À l’hirondelle
- Bacchus
- Bel Astre de Venus

Bonne lecture à tous !

Poèmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 554 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – La Main brune (Œuvre intégrale)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h–min | Genre : Nouvelles


La Main brune

Le recueil La Main brune se compose de neuf nouvelles traduites par Louis Labat (1867-1947) en 1912 :

- La Main brune,
- Retiré des affaires,
- Le Docteur noir,
- L’Étrange Collègue,
- La Chambre scellée,
- Une Visite nocturne,
- Le Voyage de Jelland,
- L’Île hantée,
- Le Chat du Brésil.

Revenants ou mystère, meurtres subtils ou grotesques, dans ces neuf nouvelles le crime et la mort côtoient l’inconnu et le fantastique. Souvent l’inexplicable trouve une fin rationnelle mais les héros – et le lecteur – ne trouvent dans l’action que brouillard et incompréhension. Le dénouement les éclaire non sans qu’ils soient tombés auparavant dans tous les pièges qui leurs furent tendus. (Source : Bibliothèque numérique romande).

Illustration : The Story of the Brown Hand, par Sidney Paget (1899).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAUBERT, Gustave – L’Éducation sentimentale (Version 3)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 19h 12min | Genre : Romans


L'Éducation sentimentale

Une éducation sentimentale, vraiment ?
Qu’a-t-il donc appris, Frédéric, depuis le jour où, jeune bachelier, il tombe amoureux d’une femme mariée, jusqu’à la dernière page où il fait cet étonnant bilan de sa vie, 27 ans plus tard ?
Frédéric est « l’homme de toutes les faiblesses », écrit son créateur, un velléitaire qui aura rêvé gloire, fortune, sans pour autant jamais réussir à s’engager pour une cause ou un amour, malgré de nombreuses et diverses rencontres et un fond social agité.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 830 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Maurice – La Cassette

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


La Cassette

« Je ne vous raconterai pas, me dit-il, comment je réussis à m’emparer de la cassette qui renfermait les papiers secrets du prétendant. Le récit vous en paraîtrait fastidieux. Mais la suite vous intéressera peut-être.
Cette cassette, il fallait la garder. La ruse seule me le permettrait.
Dans ces conjonctures, je me souvins fort à propos de deux choses, dont la combinaison allait me tirer d’embarras.
L’une était que je m’étais rendu locataire du fort Éloi pour une période de douze années.
L’autre : que mon vieil ami Anselme m’avait manifesté, à l’égard de cette citadelle marine, une admiration enthousiaste et le désir d’y séjourner quand je voudrais bien le lui permettre. »

Decouvrez cette étrange énième histoire de Maurice Renard…

Illustration : Château du Taureau en baie de Morlaix (photographie de LPLT, licence Cc-By-Sa-3.0).

La Cassette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 626 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :