Plus de 4000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
KARR, Alphonse – Les Willis

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Giselle, ou Les Willis

« Dans une partie de l’Autriche, il y a une légende qui offre certaines similitudes avec les antérieures, bien que celle-ci soit d’une origine slave. C’est la légende de la danseuse nocturne, connue dans les pays slaves sous le nom de « willi ». Les willis sont des fiancées qui sont mortes avant le jour des noces, pauvres jeunes filles qui ne peuvent pas rester tranquilles dans la tombe. Dans leurs cœurs éteints, dans leurs pieds morts reste encore cet amour de la danse qu’elles n’ont pu satisfaire pendant leur vie ; à minuit, elles se lèvent, se rassemblent en troupes sur la grande route, et, malheur au jeune homme qui les rencontre ! Il faut qu’il danse avec elles ; elles l’enlacent avec un désir effréné, et il danse avec elles jusqu’à ce qu’il tombe mort. Parées de leurs habits de noces, des couronnes de fleurs sur la tête, des anneaux étincelants à leur doigts, les willis dansent au clair de lune comme les elfes. Leur figure, quoique d’un blanc de neige, est belle de jeunesse ; elles rient avec une joie si effroyable, elles vous appellent avec tant de séduction, leur air a de si doucettes promesses ! Ces bacchantes mortes sont irrésistibles. » (Heinrich Heine, De l’Allemagne)

Cette légende a inspiré Alphonse Karr et est le sujet du ballet Giselle d’Adolphe Adam.

Les Willis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 671 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
FRANC-NOHAIN – Éloge de Monsieur de la Palisse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Monsieur de la Palisse

Reportez-vous au texte de Bernard de La Monnoye, Monsieur de La Palisse, avant de prendre connaissance de l’Éloge de Monsieur de la Palisse dans lequel l’amusant Franc-Nohain reprend des passages de La Chanson de la Palisse pour en montrer le bon sens, la justesse et réfuter les interprétations ridicules que l’on en donne habituellement.

En voici deux exemples :
« Comme il entend mener une existence saine, il entend aussi ne manger qu’une cuisine saine, et recommande à ses valets de

Ne pas oublier les œufs
Surtout dans les omelettes.

Je ne pense pas que vous soyez disposé à sourire de cette recommandation, ni à la trouver superflue, par ces temps de cuisine chimique, où l’on se pique de faire des omelettes sans œufs, où l’on mettra de tout, de tout, sauf des œufs, dans les omelettes. »
[...]
« Quand il écrivait des vers
Il n’écrivait pas en prose.

Règle trop oubliée ! Qui osera soutenir que ce soit là une vérité évidente et qu’il ne soit pas opportun, voire indispensable, de la placer ainsi sous les yeux de tant de poètes – ou prétendus poètes – qui ne distinguent plus, ou dont on ne distingue plus, s’ils écrivent des vers ou de la prose, et qui ne se piquent que de nous offrir, de l’une et des autres, un horrible, un inextricable, et incompréhensible mélange ? »

Bon divertissement !

Éloge de Monsieur de la Palisse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 079 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – L’Art et la combine – Le Triangle social

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


John Pierpont Morgan

N’oublions pas qu’O. Henry fut emprisonné trois ans pour détournement d’argent de la banque où il travaillait avant d’être l’auteur humoriste de New York Tic Tac dont été publiées onze nouvelles sur le site.
Nous comprenons donc mieux le dialogue et les moyens employés par les deux complices de L’Art et la combine !

Le Triangle social veut montrer que dans le cœur du jeune Ikey Snigglefritz, pauvre petit apprenti tailleur, dans celui de Billy Mac Mahan « le Roi du district ». (« Sous ses mains qui répandaient la manne, le tigre populaire ronronnait. ») et dans celui de Cortlandt Van Duyckink, « un homme qui valait quatre-vingt millions (il les avait hérités de son père), et conservait un siège sacré dans le cercle exclusif de la société mondaine », que dans ces trois hommes,si socialement différents, peuvent naître des élans de bonté et d’altruisme qui leur font « se serrer sincèrement la main ».

Traduction : F.R.

L’Art et la combine.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 72 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Marie Touchet

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 31min | Genre : Histoire


Marie Touchet

« Les amours de Charles IX et de Marie Touchet forment un contraste remarquable avec les amours de tous les rois dont nous venons de parler.
Ici, point de bruit, point de faste, point de scandale. Marie Touchet n’est pas une favorite ambitieuse, c’est une maîtresse dévouée. Charles IX eut ce rare bonheur d’être aimé pour lui-même.
[…]
La beauté de Marie Touchet était éblouissante et son esprit était aussi incomparable que sa beauté.
[…]
Elle méritait de tout point l’anagramme que son amant fit plus tard sur son nom : Marie Touchet : Je charme tout. »

Marie Touchet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 117 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Le Canard au ballon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Contes


Le Canard au ballon

Le Canard au ballon (Histoires extraordinaires, 1844) est le titre d’un article de journal écrit par Edgar Allan Poe racontant la traversée de l’Atlantique en montgolfière en 75 heures par le célèbre aéronaute Monck Mason. On y trouve de nombreuses descriptions techniques, un peu fastidieuses, et un compte rendu détaillé et plausible de ce voyage en dirigeable. Poe agence son récit de manière à rendre l’événement crédible… et on y croit !

Mais c’est un canular ! Cet exploit n’a été réalisé que beaucoup plus tard : « Le ballon Double Eagle a enfin traversé l’Océan du 12 au 17 Août 1978. »

Edgar Poe nous mystifie, avec la complicité de son traducteur Charles Baudelaire. N’oublions pas qu’il s’agit d’un conte… déguisé en reportage.

Le Canard au ballon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 147 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Diane de Poitiers

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 58min | Genre : Histoire


Diane de Poitiers

« François Ier mourut et Diane de Poitiers monta sur le trône. Elle avait alors bien près de 60 ans. Son amant, Henri II, en avait 29.
[…]
Cet amour persévérant d’un jeune roi entouré de séduction, en butte aux amoureuses tentatives de toutes les dames de la Cour, cette passion pour une femme si vieille, peut sembler invraisemblable. C’est que Diane de Poitiers est un de ces rares exemples de longévité florissante, qu’on ne rencontre pas une fois par siècle.
[…]
Elle était admirablement belle. Brantôme, qui la vit lorsqu’elle avait plus de 60 ans, est confondu d’admiration : « Six mois avant sa mort, dit-il, je la vis si belle encore, que je ne sache cœur de roche qui n’en fut ému. » »

Diane de Poitiers.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 232 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Faust, récit en neuf lettres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h | Genre : Nouvelles


Ivan Khrutsky - Portrait de femme avec un livre

Paul Alexandrovitch B. raconte, sous forme de neuf lettres, à un ami son retour sur ses terres après neuf années d’absence. Il fait la connaissance de son voisin, homme sans culture, et de sa femme Véra Vassilievna, qu’il a autrefois aimée, mais dont la mère lui avait refusé la main.
Il l’éveille aux plaisirs de la lecture et de la poésie qu’elle ignore en lui faisant la lecture du chef-d’œuvre de Goethe. Le récit la bouleverse, et elle retombe amoureuse de lui, en devient malade et en meurt.

Dans Faust, récit en neuf lettres, Tourgueniev sait trouver pour son héros des mots qui, eux aussi, bouleversent le lecteur.

Traduction : H. Delaveau (1856).

> Écouter un extrait : Lettre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 303 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – La Belle Ferronnière

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7min | Genre : Histoire


La Belle Ferronnière

« Pour donner vie à cette belle maîtresse de François Ier, il fallait toute la puissance d’un artiste de génie, de Léonard de Vinci, l’hôte bien aimé du roi de France. Seul, le pinceau d’un grand maître pouvait rendre la désolante perfection de cette tête charmante, le col d’un dessin si ferme et si exquis, ce front blanc et pur, cette bouche divine qu’effleure un doux sourire, et ces grands yeux ombragés de longs cils, ces yeux adorables d’expression et de langueur. »

La Belle Ferronnière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 280 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Que le désir s’accroît par la malaisance (Essais II, 15)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Essais


Louis-Désiré Thiénon - Saint-Michel de Montaigne (détail)

Voici quelques phrases-clés du chapitre 15 du Livre II Que le désir s’accroît par la malaisance :

« Il en va ainsi dans tout : la difficulté donne du prix aux choses. »

« Nous interdire quelque chose, c’est nous en donner envie. Et nous l’abandonner tout à fait, c’est nous amener à la mépriser. Le manque et l’abondance aboutissent au même inconvénient. »

En amour : « À quoi sert l’art de cette pudeur virginale, cette froideur réservée, cette mine sévère, cette ignorance ostensible des choses que les femmes connaissent mieux que nous qui les en instruisons, sinon pour accroître notre désir de vaincre, de dominer, et de faire plier devant nos appétits toute cette cérémonie, et tous ces obstacles ? »

Dans la vie quotidienne : « Les serrures attirent les voleurs ; le cambrioleur passe devant les maisons ouvertes sans y entrer. » Qu’il soit facile d’entrer dans ma maison la protège peut-être, entre autres moyens, des violences de nos guerres civiles. La défense attire l’entreprise, et la défiance attire le mauvais coup. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Illustration : Louis-Désiré Thiénon, Saint-Michel de Montaigne (détail).

Que notre désir s’accroît par la malaisance.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Anne de Pisseleu, Duchesse d’Étampes

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 23min | Genre : Histoire


Corneille de Lyon - Anne de Pisseleu

« Anne de Pisseleu venait d’atteindre sa dix-huitième année. Vive, enjouée, spirituelle, elle se faisait remarquer entre toutes les nobles et belles filles dont aimait s’entourer la mère de François Ier. Son éducation était bien supérieure à celle des femmes de son époque et chacun la savait très érudite et bien disante.
[…]
Un des premiers soins de la duchesse, lorsqu’elle fut bien sûre de son pouvoir, fut d’enrichir sa famille. Dépositaire de toutes les grâces, elle en abusa avec une prodigalité inouïe. Le Trésor de l’État, les dignités, les bénéfices de l’Église, furent littéralement mis au pillage. »

Anne de Pisseleu, Duchesse d’Étampes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 257 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :