Plus de 4500 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
GOBINEAU, Joseph Arthur (de) – La Chasse au caribou

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Nouvelles


Gobineau chasse carubou

La conception et la formulation de l’amour ne sont pas les mêmes à Paris et à Terre-Neuve, comme en témoigne la mésaventure de Charles Cabert.

« Quand, dans les villes d’Europe, une jeune fille bien née est, par hasard, touchée d’une intuition de cette espèce (à savoir la certitude d’aimer), elle sait qu’elle n’a qu’une chose à faire, qu’elle n’a au monde qu’un devoir, et un devoir le plus impérieux de tous les devoirs, c’est de penser ce qu’elle peut, mais, avant tout et surtout, et quelle que soit sa conviction, de n’en rien montrer. Sa considération, son honneur, son prestige est à ce prix. [...] Il n’en va pas de même dans le nouveau monde. Si une femme aime un homme, elle désire l’épouser ; si elle veut l’épouser, il faut qu’elle se charge directement de cette affaire, car c’est une affaire, et la plus sérieuse, et la plus positive qu’elle puisse jamais conduire. Si Juliette aspire à Roméo, il faut qu’elle s’arrange de façon à réussir par elle-même et le plus vite possible. Le vieux Capulet n’interviendra que pour offrir sa bénédiction. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 197 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
SAND, George – La Marquise

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 38min | Genre : Nouvelles


George Sand par Nadar

L’amour spirituel, élevé et platonique voué par une jeune femme à un comédien qui a illumine sa vie pendant cinq ans. En fait ce n’était pas l’homme qu’elle aimait, mais les personnages cornéliens ou raciniens pleins de sentiments nobles, qu’il interprétait.

« Il faut vous dire qu’au lieu de combattre cette passion du théâtre, je m’y livrais avec avidité, avec délices. Elle était si pure ! Pourquoi donc en aurais-je rougi ? Elle me créait une vie nouvelle ; elle m’initiait enfin à tout ce que j’avais désiré connaître et sentir ; jusqu’à un certain point elle me faisait femme. »

La Marquise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 492 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – La Maison aux sept pignons

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 10h 23min | Genre : Romans


Hawthorne

Ce roman, qui a fortement influencé H.P. Lovecraft et souvent été adapté au cinéma et à la télévision, est un des grands classiques de la littérature américaine. Publié en 1851, il fut sans doute inspiré par un fait réel survenu à Salem lors du fameux procès pour sorcellerie de 1692.

L’action se passe au milieu du XIXe siècle dans une petite ville de la Nouvelle Angleterre. Près de deux siècles plus tôt, Matthew Maule avait lancé une malédiction contre le colonel Pyncheon et ses descendants avant d’être pendu pour sorcellerie. Le colonel – puritain austère, dont les ancêtres avaient émigré d’Angleterre en Amérique à partir de 1620 pour y pratiquer un protestantisme plus rigoureux que celui de l’Église anglicane -, s’était alors emparé d’un terrain ayant appartenu à Maule et y avait bâti une immense maison à sept pignons, avant de mourir subitement dans des conditions suspectes. L’actuel propriétaire est l’hypocrite Juge Pyncheon, qui n’y vit pas mais permet à sa cousine Hepzibah, femme très pauvre, d’y habiter. Elle y est rejointe par une jeune parente, la sémillante Phoebe, puis par un frère bien-aimé, Clifford, qui vient de purger une peine de trente années de prison pour un crime qu’il n’a pas commis, et qui est moralement et physiquement très affaibli. Loge aussi dans la maison le daguerréotypiste Holgrave, qui se révélera être un descendant de Maule. Persuadé que Clifford sait où se trouvent les titres de propriété de l’oncle qu’il a prétendument assassiné, le méprisable Juge Pyncheon, déjà responsable de tous les malheurs de son cousin, menace de le faire interner dans un asile de fous s’il ne révèle le lieu de la cachette.

La sombre Maison éponyme, « espèce de cœur aux proportions gigantesques, ayant sa vie propre » est un des protagonistes d’une action qui touche parfois au surnaturel et au fantastique. Les thèmes principaux en sont la culpabilité qui se transmet inexorablement de génération en génération et l’impossible expiation d’une sorte de « péché originel ».

Traduction : Paul-Émile Daurand-Forgues (1813-1883)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 114 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Femme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Histoire


Antoine Watteau - L'Amour désarmé

L’article Femme comprend plusieurs parties signées par différents encyclopédistes :

FEMME, s. f. (Anthropologie.) fæmina, gunè en grec, ischa en hébreu ; c’est la femelle de l’homme.
FEMME, (Droit nat.) en latin uxor, épouse de l’homme, considérée en tant qu’elle lui est unie par les liens du mariage.
FEMME, (Jurisp.) on comprend en général sous ce terme, toutes les personnes du sexe féminin.
et FEMME, (Morale.) : « Ce nom seul touche l’âme, mais il ne l’éleve pas toûjours  [...] » Texte, que nous avons choisi, de Joseph-François-Édouard de Corsembleu Sieur de Desmahis (1723-1761), poète et dramaturge.

Son portrait des femmes du Siècle des lumières, symbolisées par Chloé, est une étude poétique et marivaudesque qui surprend dans un Dictionnaire.

« J’ai lu que de toutes les passions, l’amour est celle qui sied le mieux aux femmes ; il est du moins vrai qu’elles portent ce sentiment, qui est le plus tendre caractere de l’humanité, à un degré de délicatesse & de vivacité où il y a bien peu d’hommes qui puissent atteindre. Leur ame semble n’avoir été faite que pour sentir, elles semblent n’avoir été formées que pour le doux emploi d’aimer. A cette passion qui leur est si naturelle, on donne pour antagoniste une privation qu’on appelle l’honneur ; mais on a dit, & il n’est que trop vrai, que l’honneur semble n’avoir été imaginé que pour être sacrifié. »

Femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 192 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – Essais (Livre Deuxième)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 11min | Genre : Essais


Michel de Montaigne - Essais Livre 2

Le livre II (37 chapitres) des Essais parut comme le livre I (57 chapitres) en 1588, mais il est beaucoup plus riche de l’expérience et de la vie de Montaigne que le premier où l’opinion des anciens l’emportait sur ses réflexions personnelles.

L’intégralité des trois livres réunissant les 107 Essais de Montaigne est désormais disponible sur notre site.

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Chapitre 1 : De l’inconstance de nos actions.
Chapitre 2 : De l’ivrognerie.
Chapitre 3 : Coutume de l’île de Céa.
Chapitre 4 : À demain les affaires.
Chapitre 5 : De la conscience.
Chapitre 6 : De l’exercice.
Chapitre 7 : Des récompenses d’honneur.
Chapitre 8 : De l’affection des pères aux enfants.
Chapitre 9 : Des armes des Parthes.
Chapitre 10 : Des livres.
Chapitre 11 : De la cruauté.
Chapitre 12 : Apologie de Raimond Sebond, (Chapitre complet, Extrait : Vanité de l’homme).
Chapitre 13 : De juger de la mort d’autrui.
Chapitre 14 : Comme notre esprit s’empêche soi-même.
Chapitre 15 : Que notre désir s’accroît par la malaisance.
Chapitre 16 : De la gloire.
Chapitre 17 : De la présomption.
Chapitre 18 : Du démentir.
Chapitre 19 : De la liberté de conscience.
Chapitre 20 : Nous ne goûtons rien de pur.
Chapitre 21 : Contre la fainéantise.
Chapitre 22 : Des postes.
Chapitre 23 : Des mauvais moyens employés à bonne fin.
Chapitre 24 : De la grandeur romaine.
Chapitre 25 : De ne contrefaire le malade.
Chapitre 26 : Des pouces.
Chapitre 27 : Couardise mère de la cruauté.
Chapitre 28 : Toutes choses ont leur saison.
Chapitre 29 : De la vertu.
Chapitre 30 : D’un enfant monstrueux.
Chapitre 31 : De la cholere.
Chapitre 32 : Defense de Seneque et de Plutarque.
Chapitre 33 : L’histoire de Spurina.
Chapitre 34 : Observation sur les moyens de faire la guerre de Julius Cæsar.
Chapitre 35 : De trois bonnes femmes.
Chapitre 36 : Des plus excellens hommes.
Chapitre 37 : De la ressemblance des enfans aux peres.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 313 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – La Disparition de Lady Frances Carfax (Version 2)

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 2min | Genre : Nouvelles


Lady Frances Carfax

« Holmes se rejeta en arrière dans son fauteuil et sortit un petit calepin de sa poche.

« L’une des positions sociales les plus dangereuses au monde », dit-il, « est celle de la voyageuse solitaire. Elle est bien souvent la plus inoffensive des créatures mais est aussi la plus attirante.
Elle est la cible privilégiée du crime. Elle est sans défense, elle est mobile. Elle dispose de ressources suffisantes pour la mener de ville en ville, d’hôtel en hôtel. Elle s’égare le plus souvent dans un imbroglio de rentes et de pensions. Elle est l’agneau égaré au milieu des loups, dont les bêlements de détresse ne seront pas entendus.

Hum, je crains qu’il ne soit arrivé malheur à lady Frances Carfax. »

Traduction : Carole pour Litterature Audio.com.

Accéder à la liste complète des Aventures de Sherlock Holmes

Illustration : Paul-César Helleu (1859-1927), Portrait de Peggy Letellier, 1905.

La Disparition de Lady Frances Carfax (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 259 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOREL, Pétrus – L’Obélisque de Louqsor

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Arts


Érection de l'Obélisque de Louqsor, le 25 octobre 1836

Les Parisiens ont attendu avec impatience, pendant trois ans, que l’Obélisque de Louxor, après un voyage de sept ans (1829-1836), se dresse enfin sur la place de la Concorde. On est étonné de ce pamphlet de Pétrus Borel dénonçant le pillage des sites archéologiques et le transport de l’obélisque jusqu’à Paris. Mais ce serait mal connaître ce représentant du frénétisme qui se plaît à s’insurger contre les idées… et les coutumes reçues…

« N’était-ce donc pas assez de détruire et de laisser détruire dans Paris, comme dans toute la France, les monuments que nous ont légués nos ancêtres ? N’était-ce donc pas assez d’avoir laissé abattre l’église Saint-Côme et Saint-Damien et la chapelle du collège de Cluny ? N’était-ce donc pas assez d’avoir laissé s’établir un mauvais lieu dans Saint-Benoît, d’avoir promis au marteau le collège de Montaigu, d’avoir soupiré après la démolition de la Sainte-Chapelle de Vincennes, d’avoir fait des jardinets et des rigoles en travers de la majestueuse composition de Le Nôtre, et d’avoir rapetassé les Tuileries. [...] N’était-ce donc pas assez de tous ces attentats ?… Fallait-il encore que la dévastation étendît ses ravages jusqu’aux rives du Nil ? [...]
Hélas ! messieurs, je vous en demande bien pardon ; mais je ne puis sympathiser avec vous à ce point. Mon cœur n’est pas assez vaste, ni assez élastique pour étendre aussi loin son amour et ses affections. Votre Ramsès ou Rhamessès III, quinzième roi de la dix-huitième dynastie, était sans doute un fort bon homme (il ne faut jamais mal parler des absents) ; mais, pour moi, sincèrement, lui et sa grande borne sont fort peu de chose. » (L’Obélisque de Louqsor)

Une belle et ardente plaidoirie sur la préservation des monuments, même si certains arguments de Borel sont discutables…

Illustration : Théodore Jung, Érection de l’Obélisque de Louqsor, le 25 octobre 1836.

L’Obélisque de Louqsor.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 179 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MATURIN, Charles Robert – Melmoth, ou L’Homme errant (Tome 4)

Donneur de voix : Florent | Durée : 5h 11min | Genre : Romans


Sebastian Pether - Moonlit River Scene with ruins

Du haut de l’immeuble où il a trouvé refuge, Alonzo observe de loin une procession religieuse menée par l’Inquisition. Mais la procession va rapidement laisser place à un champ de bataille.

« Les cris cessèrent pour un moment, quand on se fut rendu maître de l’objet que l’on poursuivait, et quand on put le considérer avec des yeux avides de vengeance. Ils recommencèrent bientôt et avec eux le sanglant sacrifice. Le malheureux fut précipité contre le pavé ; puis relevé et jeté en l’air. Il fut bientôt lancé de main en main comme le taureau lance avec ses cornes le chien qui hurle et se débat en vain. Couvert de sang, défiguré, noirci par la boue et meurtri de coups de pierres, il luttait et rugissait au milieu de ces bêtes féroces, jusqu’à ce qu’un grand cri s’élevât qui fit espérer qu’une scène, aussi horrible aux yeux de l’humanité que honteuse pour la civilisation, prendrait bientôt fin. Les militaires ayant reçu du renfort arrivèrent au grand galop, tandis que tous les ecclésiastiques, les habits déchirés et les crucifix brisés, faisaient l’arrière-garde, tout brûlants de défendre la cause de l’humanité et d’empêcher qu’une pareille disgrâce ne souillât le nom du christianisme et la nature humaine. »

Traduction : Jean Cohen (1781-1848).

> Écouter un extrait : Chapitre 18.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 602 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – De la présomption (Essais II, 17)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Essais


Michel de Montaigne

Jamais Montaigne n’a parlé aussi abondamment de lui, corps et âme, que dans le long chapitre De la présomption (Livre II, 17).

« La philosophie ne me semble jamais avoir si beau jeu que
quand elle combat notre présomption et notre vanité, quand elle
reconnaît de bonne foi son irrésolution, sa faiblesse et son ignorance. »

« Je me souviens donc que dès ma plus tendre enfance, on avait remarqué chez moi je ne sais quelle attitude et des gestes qui manifestaient une vaine et sotte fierté… Je suis assez prodigue en coups de chapeau, notamment en été , et je n’en reçois jamais sans y répondre, quelle que soit la qualité de l’homme, sauf s’il est à mon service… Je me considère comme quelqu’un d’ordinaire, mais aussi coupable des défauts les plus bas, les plus vulgaires, que je n’excuse ni ne récuse… Je n’ai rien qui vienne de moi et qui puisse satisfaire mon jugement… Quant à mes ouvrages à moi, il s’en faut de beaucoup qu’ils me plaisent : à chaque fois que je les réexamine ils me déçoivent, et me laissent dépité. »

et ces critiques de lui-même emplissent toute sa confession : « tout est grossier chez moi, tout manque de polissure et de beauté ; je nesais pas faire valoir les choses pour plus que ce qu’elles valent, etmon intervention n’apporte rien à la matière dont je traite. »

On voit que ce portrait n’a rien d’une apologie, comme le sont souvent les autobiographies…

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 406 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARIE DE FRANCE – Bisclavret, ou Lai du loup-garou

Donneuse de voix : Aerendil Nubigena | Durée : 18min | Genre : Contes


Bisclavret

Un lycanthrope, plus connu en français sous le nom de loup-garou, est, dans les mythologies, les légendes et les folklores principalement issus de la civilisation européenne, un humain qui se transforme, partiellement ou complètement, en loup, le plus souvent malgré lui, à la pleine lune.

Marie de France, au XIIe siècle, nous raconte comment Bisclavret (en breton) est condamné par sa femme à demeurer lycanthrope quand celle-ci apprend ce qui arrive à son mari lors de ses longues absences nocturnes. Bisclavret est l’un des rares textes anciens où l’homme atteint de lycanthropie n’est pas considéré comme maléfique. Découvrez l’un de premiers ancêtres de nos garous actuels, directement dans la langue de son époque…

NB : un enregistrement de la traduction de ce lai en français moderne est également disponible sur notre site, à cette adresse.

Bisclavret.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 397 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :