Plus de 6000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
DESBORDES-VALMORE, Marceline – Les Séparés (Poème, Version 2)

Donneur de voix : Alexandre Khazal | Durée : 2min | Genre : Poésie


Marceline Desbordes-Valmore

« N’écris pas. Je suis triste, et je voudrais m’éteindre.

Les beaux étés sans toi, c’est la nuit sans flambeau.

J’ai refermé mes bras qui ne peuvent t’atteindre,

Et frapper à mon cœur, c’est frapper au tombeau.

N’écris pas ! »

Les Séparés.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
RADIGUET, Raymond – Le Diable au corps

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 50min | Genre : Romans


Affiche - Le Diable au corps

Raymond Radiguet achève Le Diable au corps à 18 ans. Publiée huit mois avant sa mort en décembre 1923, l’œuvre, qui fit scandale, est faussement autobiographique si l’on en croit l’auteur :

« Ce petit roman d’amour n’est pas une confession, et surtout au moment où il semble davantage en être une. C’est un travers trop humain de ne croire qu’à la sincérité de celui qui s’accuse ; or, le roman exigeant un relief qui se trouve rarement dans la vie, il est naturel que ce soit justement une fausse autobiographie qui semble la plus vraie. »

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 55 002 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CERVANTES, Miguel (de) – La Force du sang

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


La Fuerza de la sangre

La Force du sang (La Fuerza de la sangre) est l’une des Nouvelles exemplaires publiées par Miguel de Cervantes en 1613.

Au début, le jeune Rodolphe, riche et impétueux, viole, à Tolède, Léocadie, jeune fille de 16 ans qui s’évanouit « et ne put voir qui l’emportait ni où il l’emportait ».
« Audacieux jeune homme, lui dit-elle,  car tes actions font assez voir que tu as peu d’âge, je te pardonne l’offense que tu m’as faite, pourvu seulement que tu me promettes, que tu me jures, qu’ainsi que tu l’as cachée, dans cette obscurité, tu la cacheras dans un perpétuel silence sans en rien dire à personne. »

À la fin de l’histoire, suite à un second évanouissement dû à une tout autre cause, Léocadie connaît le bonheur du mariage… et pourtant les acteurs n’ont pas changé.

La nouvelle vous permettra de tout comprendre.

Traduction : Louis Viardot (1800-1883).

Illustration : Luis Paret y Alcázar, La Fuerza de la sangre (XVIIIe).

La Force du sang.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 85 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FLAT, Paul – Nos femmes de lettres : Madame Henri de Régnier

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 36min | Genre : Essais


Marie de Heredia

Marie de Heredia, Gérard d’Houville de son nom de plume, Marie de Régnier de son nom d’épouse, est une romancière et poétesse française, née le 20 décembre 1875 à Paris 7e et morte le 6 février 1963 à Suresnes. Elle est la deuxième des trois filles de José-Maria de Heredia, la benjamine étant Louise.

Extrait : « Chose curieuse, on en conviendra, que précisément la plante de serre chaude ait produit à la lumière du jour les fruits les plus savoureux ! Il n’est pas habituel que les plantes de serre chaude produisent le moindre fruit. Mais lorsqu’elles en donnent, ils ne ressemblent à nul autre. Qu’on y prenne garde cependant et qu’on ne soit pas dupe des apparences ! Des traits essentiels, que nous ne saurions retrouver dans l’empreinte des influences extérieures, s’expliqueront suffisamment par la plus immédiate hérédité ! Le père de Mme Henri de Régnier, le parfait artisan de rimes José Maria de Hérédia, était Cubain. Bien que frappé avant la vieillesse, il vécut assez pour voir s’épanouir chez une enfant de son sang des dons littéraires qui venaient confirmer le sens du dicton : Bon sang ne peut mentir. Croit-on qu’en dehors de cette circonstance, que l’on peut qualifier à son gré heureuse ou malheureuse, mais qui n’est qu’un des éléments d’une destinée, l’auteur d’Esclave eût pu composer ce poème de la servitude amoureuse ? »

Illustration : Portrait de Marie de Heredia par Paul Nadar (1889).

Madame Henri de Régnier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 179 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

OVIDE – Les Amours (Livre 02)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 15min | Genre : Poésie


Casa di Marte e Venere

Le 26 avril 2011 nous publiions les 15 élégies du premier livre de Les Amours d’Ovide. Six ans après voici les 19 élégies du livre II.

Nous avons isolé, pour la donner en exemple, la quatrième, autobiographique, de ce Don Juan, Lovelace, Casanova ou Sade du premier siècle de notre ère.

« La force me manque pour maîtriser mes passions. Je m’y laisse entraîner, comme l’esquif emporté par les flots rapides. Ce n’est point une seule beauté qui stimule mes amours ; j’ai cent motifs pour aimer toujours.
Une belle tient-elle devant moi ses yeux modestement baissés ? mon cœur s’enflamme, et sa pudeur est le piège où je me laisse prendre. Celle-ci se montre-t-elle agaçante ? je succombe parce qu’elle n’est point novice, et qu’elle me promet mille plaisirs sur un lit moelleux. Si j’en vois une dont l’air farouche rappelle la rigidité des Sabines ; je pense qu’elle a des désirs, mais qu’elle les cache sous cet air de grandeur. Êtes-vous savante ? vous me plaisez par vos rares talents ; ignorante ? votre simplicité me charme. »

Traduction : Désiré Nisard (1806-1888).

Illustration: Fresque de la Casa di Marte e Venere à Pompéi.

> Écouter un extrait : Élégie 04.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 243 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WHARTON, Edith – Xingu

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 13min | Genre : Nouvelles


Xingu

Le Lunch Club, l’association littéraire distinguée présidée par Mrs. Ballinger, est en grand émoi aujourd’hui, car le club reçoit la visite de la grande romancière Osric Dane.

Et pourtant, lorsqu’arrive l’important personnage, la platitude de la conversation ne manque pas d’attirer son mépris et ses sarcasmes, et les membres du club, rivalisant de lieux communs, ne peuvent que déplorer secrètement la désespérante inefficacité des autres.

Mais, alors que tout semble perdu, voilà que surgit… Xingu.

Edith Wharton met son sens du récit et du dialogue au service d’une intrigue jubilatoire qui fustige avec bonheur le snobisme littéraire et les petits tyrans ordinaires.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : Xingu, par Chloé Stemmelin (illustration réalisée pour ce livre audio, licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 441 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Considérations sur le temps – Le Chat de Dick Baker – Un veinard

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Le Chat de Dick Baker

Quelques précisions pour situer le lieu des manifestations météorologiques spéciales de Considérations sur le temps.

La région de la Nouvelle-Angleterre (en anglais New England) est située au Nord-Est des États-Unis. La région est composée de six États : Maine, Massachusetts, New Hampshire, Vermont, Rhode Island et Connecticut. L’appellation de New England est antérieure à l’indépendance des États-Unis et ne correspond pas à une entité administrative. Un habitant de la Nouvelle-Angleterre est en anglais un New Englander ou, particulièrement en anglais américain, un Yankee.

Le Chat de Dick Baker n’a rien d’un minet d’appartement :

« Ce beau chat gris avait plus de sens commun que n’importe qui dans notre camp de mineurs ; d’une dignité sans pareille, il n’aurait jamais toléré la moindre familiarité, fût-ce de la part du gouverneur de Californie. Jamais il ne s’abaissa à attraper un rat, il était au-dessus de ce petit métier. La mine seule et ses secrets l’intéressaient. Il connaissait tout de la vie des mineurs. »

Mark Twain a raison de garder pour lui le vrai nom de ce Veinard de lieutenant général Lord Arthur Scorosby V. G. K. G. B. etc, vu la nature du monsieur :

« Là, devant moi, était assis en chair et en os l’homme dont j’entendis parler plus d’un millier de fois, depuis le jour où son nom, s’élevant d’un champ de bataille de Crimée, monta jusqu’au zénith de la gloire. Je ne pouvais me rassasier de contempler ce demi-dieu ; j’étais en extase devant lui, je le buvais des yeux. »
Hélas ! celui qui lui servit de précepteur pendant ses études nous apprend que « tandis que les autres élèves de sa section répondaient tous brillamment, lui se montra d’une ignorance crasse » Il réussit pourtant des examens en répétant bêtement ce que lui fourrait dans la tête son maître
« La guerre de Crimée venait d’être déclarée.
« Quel malheur, pensai-je, voici maintenant la guerre ; ce pauvre âne va avoir l’occasion d’étaler au grand jour sa nullité. » Je m’attendais à un désastre. »

Oui, mais on est veinard ou on ne l’est pas !!

Traduction : François de Gail (1910).

> Écouter un extrait : Considérations sur le temps.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 407 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOSTOÏEVSKI, Fedor – La Vie à Pétersbourg (Version 2)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 1h 35min | Genre : Biographies


La Vie à Pétersbourg

« On dit que c’est le printemps à Pétersbourg. Est-ce vrai ? C’est possible. Nous avons, en effet, tous les indices du printemps : une moitié de la ville a la grippe, l’autre au moins un rhume. De pareils cadeaux de la nature nous convainquent complètement de sa renaissance. Ainsi c’est le printemps. L’époque classique de l’amour ! Mais l’époque de l’amour et celle de la poésie ne viennent pas en même temps, dit le poète : et Dieu soit loué ! Adieu les poèmes, adieu la prose, adieu les grands périodiques avec ou sans programmes, adieu les journaux. Adieu Littérature et pardonne-nous. [...] »

Traduction : J.-Wladimir Bienstock (1868-1933).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 476 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Le Bénéfice du doute (Version 2)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Le Bénéfice du doute

Le Bénéfice du doute (1910) tient à la fois de l’erreur judiciaire et de la farce.

Scénario : un juge qui avait condamné un innocent se retrouve, comme citoyen accusé, devant le tribunal pour un délit semblable.

Ce conte de Jack London n’est pas une attaque comme on en entend de nos jours et comme nous pourrait le faire croire ce jugement du sociologue héros de l’histoire Carter Watson :

« Tous ces juges et avocaillons, se disait-il, abusant lâchement de leurs fonctions, sont pires, mille fois pires, que les brutes de marins qui, maîtres à leur bord, martyrisent leurs hommes ; ceux-là du moins, doivent se protéger eux-mêmes des effets de leurs sévices. Tandis que tous ces méchants robins se réfugient sous la majesté de la loi ! Ils frappent sans crainte qu’on ne leur rende coup pour coup, parce qu’ils ont pour les défendre les massues des policiers, cogneurs professionnels ! […] »

« Cause singulière, très singulière ! Les dépositions des deux parties sont en flagrante contradiction. Il n’y a pas de témoins en dehors des deux plaignants : chacun d’eux prétend que l’autre a commencé, et les moyens légaux me manquent pour établir où gît la vérité. »

« Une coutume légale veut qu’on consente à tout accusé le bénéfice du doute. Or, il existe ici un doute indiscutable. En conséquence, nous accordons le bénéfice du doute au dit Carter Watson, dont nous ordonnons par le présent arrêt l’élargissement. Le même raisonnement s’applique à Patrick Horan. Il obtient donc le bénéfice du doute et sa mise en liberté. »

Traduction : Louis Postif (1887-1942).

Le Bénéfice du doute.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 719 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy – Gustave Flaubert (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Essais


Gustave Flaubert

Extrait : « Le public entend généralement par « forme » une certaine sonorité des mots disposés en périodes arrondies, avec des débuts de phrases imposants et des chutes mélodieuses. Aussi ne s’est-il presque jamais douté de l’art immense enfermé dans les livres de M. Flaubert.
Chez lui, la forme c’est l’œuvre elle-même : elle est comme une suite de moules différents qui donnent des contours à l’idée, cette matière dont sont pétris les livres. Elle lui fournit la grâce, la force, la grandeur, toutes ces qualités, qui, pour ainsi dire, dissimulées dans la pensée même, n’apparaissent que par le secours de l’expression. Variable à l’infini comme les sensations, les impressions et les sentiments divers, elle se colle sur eux, inséparable. Elle se plie à toutes leurs manifestations, leur apportant le mot toujours juste et unique, la mesure, le rythme particulier pour chaque circonstance, pour chaque effet, et crée par cette indissoluble union ce que les littérateurs appellent le style, fort différent de celui qu’on admire officiellement. »

Gustave Flaubert.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 608 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :