Plus de 6000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
MARX, Karl – Le Capital (Livre Premier, Première Section)

Donneuse de voix : Albatros | Durée : 8h 49min | Genre : Histoire


Karl Marx

Livre premier : Le Développement de la production capitaliste – Première section : La Marchandise et la monnaie (traduction de J. Roy entièrement révisée par l’auteur, 1872).

Dans cette première section, point de capitalistes ni de prolétaires, encore. Marx nous parle de la marchandise, cette forme sous laquelle, à notre époque capitaliste, se présentent pratiquement tous les produits du travail, tous les biens utiles (cela n’a pas été le cas en tous temps) ; cette forme dont les lois et contradictions – qu’élucide ici Marx, gouvernent les producteurs-échangistes, au lieu qu’ils puissent se gouverner eux-mêmes ; cette forme, dont Marx ne fait ici qu’esquisser le dépassement dans une époque future où les hommes deviendraient libres et maître de leur destin.

« La vie sociale, dont la production matérielle et les rapports qu’elle implique forment la base, ne sera dégagée du nuage mystique qui en voile l’aspect, que le jour où s’y manifestera l’œuvre d’hommes librement associés, agissant consciemment et maîtres de leur propre mouvement social. »

Pour l’instant, Marx nous emmène au marché observer un tisserand y échanger avec un tailleur 20 mètres de toile contre un habit. De cet échange sans malice – apparemment -, il tire une première abstraction, une équation toute simple : 20 mètres de toile = 1 habit. À partir de là, Marx perce les énigmes, avant lui irrésolues, de l’économie politique : qu’est-ce qui détermine la valeur d’une marchandise ? Les marchandises s’échangent-elles conformément à leur valeur ? Comment ? Qu’est-ce qui détermine leur prix ? Pourquoi l’or sert-il de mesure de valeur des marchandises ? Et comment sert-elle de monnaie ? Comment des billets en papier – ou de simple symboles -, peuvent-ils remplacer l’or ? Qu’est-ce qui détermine la quantité d’or nécessaire dans un pays ? Etc.

Cette version audio est disponible ici avec ou sans les notes. Cette dernière ne dure plus que 5h55.

Certaines incertitudes, quant au texte de 1872 (disponible sur Gallica), ont été levées en croisant la traduction des Éditions sociales (1971) ; celle de l’édition Quadrige, sous la responsabilité de Jean-Pierre Lefebvre – qui avait accès aux notes manuscrites de Marx ; la première édition allemande, 1867.
Certains errata signalés en fin de texte (1872) ont été intégrés à la version enregistrée, mais pas tous.

Traduction : Joseph Roy (18?-18?).

Une autre version texte est disponible sur Wikisource.

Illustration : Karl Marx (Le Capital, édition française de 1872).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 741 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
SILVESTRE, Armand – La Vengeance des consonnes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


En pleine fantaisie

Arthur Rimbaud et Paul Arène associés dans une promenade automnale écrite par Armand Silvestre accompagné de sa bien-aimée, En pleine fantaisie : La Vengeance des consonnes, agréable poème en prose, présente Paul Arène cherchant des couleurs pour les consonnes à la façon de Rimbaud dans le fameux sonnet Voyelles. Le récit se termine par une boutade gauloise, non surprenante de l’auteur des Contes irrévérencieux et des Contes pantagruéliques.

Sonnet d’Arthur Rimbaud : Voyelles (1871)

« A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d’ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux ! »

Illustration : Théophile-Alexandre Steinlen, Printemps (1893).

La Vengeance des consonnes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 017 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FAGUET, Émile – Balzac

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 9min | Genre : Essais


Émile Faguet - Balzac

Cet essai sans complaisance, voire féroce, mais finement argumenté, du critique littéraire Émile Faguet (1847-1916) est extrait du recueil Dix-neuvième siècle : études littéraires paru en 1889.

Le début : « C’est un singulier caprice du fabricateur souverain d’avoir uni un jour le tempérament d’un artiste et l’esprit d’un commis voyageur. Balzac a été vulgaire et pénétrant, grossier et subtil, plein de préjugés sots et tout à coup infiniment clairvoyant et profond. Sa platitude confond, et aussi son imagination. Il a des intuitions de génie, et des réflexions d’imbécile. C’est un chaos et un problème. Essayons de démêler. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 563 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAUVY, Francois – La Ville hantée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Contes


La Ville hantée

Retour dans leur ville natale de deux vieux amis surpris, stupéfaits, atterrés par leur découverte de La Ville hantée (1894) de François Sauvy (1861-1906).

« Rien au monde n’eût pu nous décider à rentrer avant l’aube dans cette ville habitée des morts, où cette nuit avait ramené pour nous une telle procession de fantômes. »

Illustration : Albert Baertsoen, Kromboomsloot II, Amsterdam (Fin XIXe).

La Ville hantée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 752 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Le Vicaire des Ardennes

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 13h | Genre : Romans


Le Vicaire des Ardennes

Dans ce roman étonnant, Balzac nous entraîne des cocotiers de la Martinique aux forêts des Ardennes, dans une longue série de péripéties où nous croisons un paisible curé, un horrible pirate, un évêque père d’un enfant, un curé amoureux, et puis encore un autre, des « nègres marron », une jeune-fille énamourée, etc, et tous auront le cœur ou la vie ravagé(e) par les mensonges et les non-dits qu’impose la société du XIXe siècle.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 832 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – La Puissance des lumières

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 12min | Genre : Contes


La Puissance des lumières

Cette ode, au titre un rien emphatique, aux lectures « saines » du XIXe siècle fait partie de ses quelques 150 contes.

« Le secret de notre bonheur, il est uniquement dans l’éducation littéraire de ma femme. Élevée par des parents soigneux de ses lectures et n’ayant pas beaucoup d’idées dans la cervelle, mais les ayant saines et bonnes, jamais elle ne connut les Naturalistes. J’ai ouï dire que la plupart des jeunes filles se perdent au contact infâme de Flaubert, de Goncourt, de Zola. Les œuvres de ces tristes personnages s’étalent sur les tables de nuit virginales ; on en voit même – m’a-t-on affirmé – jusque dans les oratoires, précieusement reliées comme de mignons livres d’heures. Ma femme, elle, ignora tellement Flaubert, tellement Zola, tellement Goncourt, que c’en était attendrissant. Sa jeunesse fut bercée par des livres charmeurs, où tous les hommes étaient beaux, millionnaires et nobles, toutes les femmes, blondes, belles, dévouées et princesses, toutes les jeunes filles, orphelines, délaissées et très pâles. »

La Puissance des lumières.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 786 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RENARD, Maurice – Le Vieux Pistolet

Donneuse de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Arts


Le Vieux Pistolet

« Jérôme, je vous en prie, allez de toute urgence 96 rue de Ponthieu. Je vous y rejoins. C’est là qu’habite le colonel d’Hérouat. Je vous expliquerai, »

Accompagnez le commissaire dans cette dixième enquête du commissaire Jerôme astucieusement résolue, Le Vieux Pistolet.

Illustration : Pistolet français de 1837 (photographie de Rama, licence Cc-By-Sa-2.0).

Le Vieux Pistolet.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 662 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – La Trace du serpent (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 16min | Genre : Romans


The Trail of the Serpent

Mary Elizabeth Braddon, née le 4 octobre 1835 à Soho, quartier de Londres, et morte le 4 février 1915 à Richmond dans le Grand Londres, est une femme de lettres britannique, auteure de roman policier.
Son roman le plus célèbre est Le Secret de Lady Audley, dont le premier tome a été publié récemment par Littératureaudio.com et qui est très apprécié.

Elle est la « pionnière du roman policier à la mode victorienne. La littérature à sensation étant indissociable du crime, elle va peindre quelques beaux portraits de criminels » tel l’instituteur Jabez North dans La Trace du serpent (The Trail of the Serpent), son premier roman en 1860.
Elle est considérée comme la première femme à avoir institué un détective comme personnage central d’un roman avec le muet Peters, héros de La Trace du serpent.

« Poor race of men.said ihe pitying spirit,
Dearly ye pay for your primai fall ;
Some flowers of Eden y yet inherit,
But the trail of the serpent is over them ail » (Moore)

« Pauvre race des hommes, dit l’Esprit rempli de pitié
Vous payez pour le péché originel.
Les fleurs de l’Eden sont votre héritage
Mais la trace du serpent est sur elles. »

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 888 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RAVERGIE, Auguste-Léonce – L’Aveugle de la Bérésina

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


L'Aveugle de la Bérésina

Cette nouvelle historique, intitulée précisément L’Aveugle de la Bérésina ou la Russie ouverte, souvenirs de 1812, par Auguste-Léonce Ravergie (1811-1859) a été publiée par le Bulletin de la société des gens de lettres en 1854.

« - Si vous trouvez une auberge ! s’écria alors l’invalide entrant brusquement dans la conversation. Et qui donc ici se mêlerait de recevoir un colonel français, si ce n’est Favier, ex-sergent au sixième d’artillerie ?
L’étranger avait entendu, il se retourna vivement et considéra avec attention celui qui venait de parler ainsi.
- Favier ! dit-il, mais c’est justement un brave et digne homme de ce nom qui, en 1812, sur les bords de cette même Bérézina, de fatale mémoire, sauva mon père.
- Vous seriez… Pardon mon colonel… vous seriez ce petit Georges de Civry alors capitaine au 8′ chasseurs, mais que vingt ans avant je portais encore dans mes bras et qui, à Vilna, grâce au dévouement d’un postillon polonais…
M. de Civry ne le laissa pas achever. »

L’Aveugle de la Bérésina.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 816 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAWLOWSKI, Gaston (de) – Cauchemars à trois dimensions

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Cauchemars à trois dimensions

Gaston de Pawlowski est l’auteur de Voyage au pays de la quatrième dimension (1912).

« Au-delà de son aspect précurseur, ce livre est un étrange mélange de fantastique et de science-fiction, d’humour, de nouvelles et de roman, de réflexions métaphysiques et même mystiques. L’écriture est peu narrative et s’apparente à une longue fresque sur l’histoire de l’humanité, sur la nature, sur l’Univers, qu’il décrit avec la rigueur d’un scientifique tout en s’armant de l’humour contre le scientisme. » (Source : Wikipédia)

En attendant son éventuel enregistrement dans son intégralité (une première sélection est disponible ici), voici un extrait :

Cauchemars à trois dimensions
« Bien des gens ignorent qu’il existe une race spéciale de souris japonaises qui sont privées du sens de la troisième dimension. Elles peuvent se mouvoir aisément sur un plateau de laque, mais elles n’arrivent jamais à s’en échapper lorsqu’il s’agit de franchir les bords. Le sens d’un déplacement en hauteur leur manque absolument : elles ne comprennent que deux dimensions et ne vont jamais, de droite ou de gauche, que sur un même plan, rappelant ces coqs que l’unique dimension d’une ligne droite, tracée à la craie sur le sol, hypnotise. »

Illustration : Honoré Daumier, La viande de cheval est une viande saine et digestive (1856).

Cauchemars à trois dimensions.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 736 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :