Plus de 8000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
JANIN, Jules – Stradford-sur-l’Avon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Maison natale de Shakespeare

Pélerinage littéraire de Jules Janin à la maison natale de Shakespeare…

« Cette petite rivière, c’est l’Avon ! Lève-toi, village ; coule, rivière ; flots légers, maisons blanches, et ce grand parc, nous te saluons de l’âme et du cœur, heureuse patrie du grand Shakespeare ! Demandez aux garçons bouchers du pays, ils relèvent fièrement la tête, ils disent fièrement : — Will, notre compagnon, le bon Will ! voici sa chaumière, milord ! »

Stradford-sur-l’Avon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 854 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
TOLSTOÏ, Léon – Guerre et Paix (Seconde Partie : Chapitre 04)

Donneurs de voix : Esperiidae & | Durée : 4h 7min | Genre : Romans


Vassili Poukirev - Union mal assortie (1862)

1812 : les événements de la guerre « se sont accomplis parce qu’ils devaient s’accomplir ». Napoléon et ses troupes traversent le Niémen en repoussant les cosaques. À Vilna, l’empereur Alexandre apprend l’invasion sans déclaration de guerre. Balakov est envoyé en médiateur, Napoléon le reçoit puis le renvoie : la guerre éclate. André quitte Moscou à la recherche d’Anatole, sans succès, espérant le provoquer en duel. Koutouzov est nommé général en chef. À l’état-major, André se plonge dans le travail afin d’oublier sa trahison et sa solitude. Lors d’une visite à Lyssia Gori, il constate la folie croissante de son père et son acharnement sur la princesse Marie. Malgré les protestations de sa famille, Nicolas rejoint son escadron qu’à présent il commande. Plus expérimenté, il n’éprouve aucun plaisir devant les honneurs que lui procure « l’acte héroïque » accompli face à l’ennemi. De retour à Moscou, Natacha, après avoir sombré dans la maladie, se remet peu à peu. Pierre continue sa vie mondaine ; après une rencontre franc-maçonne où il est question de l’Apocalypse, il associe Napoléon à l’Antéchrist. Pétia Rostov est obsédé à l’idée de joindre la milice. Pierre, qui aime Natacha, décide cependant de ne plus voir les Rostov.

Guerre et Paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

Illustration : Vassili Poukirev, Union mal assortie (1862).

> Écouter un extrait : Chapitre 04.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 376 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMFORT, Sébastien-Roch Nicolas (de) – Maximes et Pensées

Donneuse de voix : Domi | Durée : 4h 9min | Genre : Philosophie


Nicolas de Chamfort

Sébastien-Roch Nicolas, qui prit par la suite le nom de Chamfort, né probablement à Clermont-Ferrand le 6 avril 17411 et mort 13 avril 1794 à Paris, est un poète, journaliste et moraliste français.
Il fut aussi particulièrement apprécié et considéré comme un des plus grands moralistes, le maître des maximes en France, par deux autres penseurs adeptes de l’écriture fragmentaire : Nietzsche et Cioran, mais également admiré par Camus, qui parle de sa « supériorité qui se sépare des hommes », sa « rage de la pureté », et le considère comme « le moraliste de la révolte, dans la mesure précise où il a fait toute l’expérience de la révolte en la tournant contre lui-même, son idéal étant une sorte de sainteté désespérée. » (Source : Wikipédia)

Un pessimisme radical
Tout au long de son recueil, Chamfort accumule les traits et les pointes satiriques. Il se présente comme un écrivain en rupture, qui refuse d’être l’amuseur déconsidéré d’un public et d’une société qu’il méprise. Il se veut juge, comme Jean-Jacques Rousseau. Classés selon leurs thèmes, il est impossible de distinguer les maximes, les pensées, les caractères et les anecdotes. Chez Chamfort, on trouve même un refus de la maxime au sens traditionnel, qu’il estime « l’ouvrage des gens d’esprit qui ont travaillé [...] à l’usage des esprits médiocres et paresseux », et à laquelle il reproche de permettre au lecteur de généraliser trop vite. Il convient donc de considérer cet ensemble comme des notes rédigées au fil de la plume sur la décadence telle qu’elle se trouve saisie à travers les comportements, les croyances et les échanges de la vie sociale. Cohabitent observation des symptômes et énoncé du diagnostic.
L’idée de corruption obsède Chamfort. Elle tient aux préjugés et aux superstitions qui imprègnent toute société. Dès lors, pour lui, « il est impossible de vivre sans jouer de temps en temps la comédie ». C’est dire que, si Chamfort emprunte aux hommes des Lumières leur mise à distance critique, son constat n’est pas le leur. Au fond, là encore, il est plus proche de La Bruyère que de Voltaire. Des Caractères, il a retenu le sens du portrait ridicule réduit à l’essentiel, ce besoin aigu de montrer sous le masque social le néant de l’individu, et l’hypocrisie des mécanismes sociaux. (Source : Encyclopedia universalis)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 288 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROD, Édouard – L’Innocente

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 58min | Genre : Romans


Le Jura

Le narrateur va rendre visite à son vieil ami, dans la petite ville des Pleiges, perdue au fond du Jura. Là, au coin du feu, le Jurassien, habituellement peu bavard, raconte comment sa marraine, une femme lumineuse qu’il adorait, a été victime de la calomnie des habitants de cette ville.
Micheline, non native de la ville, au caractère bien différent de celui des habitants, a épousé le fils du châtelain. Stupeur des villageois. À partir de là, ils vont faire courir des rumeurs infamantes sur la jeune femme.
Récit plein de sensibilité, histoire très attachante.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 603 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRÈTE, Jean (de) – La Cloche

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8min | Genre : Nouvelles


La Cloche

Cette nouvelle de Jean de la Brète est parue dans le journal hebdomadaire illustré La Cloche d’argent le 2 mars 1901.

« Elle sonne, pendant que, par un beau jour d’avril, la vieille voiture de famille passe au milieu des genêts en fleurs et conduit les fiancés à l’église du village. L’air est léger et calme, les sons le traversent gaiement, puis se perdent au loin dans un long murmure…
Le secret de la vie, c’est l’amour… »

Illustration : Cloche de l’église de Lodève (photographie de Vpe, licence Ccc-By-Sa-3.0).

La Cloche.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 745 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KLEIST, Heinrich (von) – Les Amours de Saint-Domingue

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 54min | Genre : Contes


Heinrich von Kleist

Heinrich von Kleist (1777-1811) est un grand narrateur et dramaturge allemand qui s’est éloigné des courants littéraires de son temps.
Il a rompu avec les conventions de sa classe et a mené une vie agitée.
Dans sa tragédie d’enchevêtrement, il décrit des personnes qui existent sans aucune sécurité. Radicales et versées sur le plan linguistique, ses œuvres explorent l’abîme de l’âme humaine, tout en abordant les conflits de son temps.
Financièrement ruiné et profondément désespéré, il se suicida avec son égérie Henriette Vogel, malade d’un cancer en phase terminale, le 21 novembre 1811.

Les Amours de Saint-Domingue : « Dans la partie française de Saint-Domingue, aux environs du Port-au-Prince, un nègre terrible, nommé Congo-Hoango, se distingua par sa cruauté dans le massacre des blancs au commencement de ce siècle. »

Traduction : A.-I. (Adrienne J. Cherbuliez, 1804-18..) et Joël Cherbuliez (1806-1870).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 801 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BLADÉ, Jean-François – Trois Contes de Gascogne

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 3min | Genre : Contes


Reliure1

Jean-François Bladé, né à Lectoure (Gers) le 15 novembre 1827 et mort à Paris le 30 avril 1900, est un magistrat, historien et folkloriste français. Son œuvre majeure est sa collecte des traditions orales de la Gascogne.

Dans La Belle Endormie : Saint Pierre s’adresse au roi qui cherche sa femme : « Mon ami, ta femme est prisonnière, sur une haute montagne, dans une île de la mer. À l’ombre d’un grand chêne, elle dort, et dormira jusqu’à ce que tu la réveilles. »

Le Drac désigne, principalement en Occitanie et en Catalogne, un grand nombre de créatures imaginaires de formes variables, dont la plupart sont considérées comme des dragons représentant le diable, liés à l’eau et à ses dangers.

Dans Le Roi des corbeaux, on voit une très jeune femme se confronter à des épreuves terribles pour sauver son mari et son peuple de corbeaux.

> Écouter un extrait : La Belle Endormie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 857 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLARY, Camille – Les Fleurs amoureuses

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Claude Monet - Nymphéas

Cette nouvelle se trouve dans le recueil de Camille Allary : Les Amours buissonnières.

À cette époque, les fées vivaient encore.
Maïa, la reine des fées, avait l’âge indéfini des créatures fabuleuses, dans les veines desquelles une goutte du sang des dieux païens coula jadis. Le charme pénétrant qui s’exhalait de sa personne était tel que le grand vizir eut donné esclaves et joyaux pour la posséder et qu’un poète eut passé sa vie entière à baiser ses pieds nus.
Or, certain soir de juin, Maïa quitta le palais sans son escorte ordinaire de dames d’atour et, pensive, s’en alla rêver du côté du Rhône. Tout à coup, le bêlement craintif d’un agneau apeuré réclamant sa mère lui fit détourner la tête. Elle s’arrêta, prêtant l’oreille.
Couché derrière une haie, superbe sous sa bure en lambeaux, un homme dormait. La reine des fées se courba, curieuse. Le pâtre était beau comme un jeune dieu. Maïa, pétrifiée d’admiration, restait debout devant lui. Pour la première fois, le feu de l’amour la consumait.

Illustration : Claude Monet, Nymphéas (détail, 1897-1898).

Les Fleurs amoureuses.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 733 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMFORT, Sébastien-Roch Nicolas (de) – Petits Dialogues philosophiques

Donneuse de voix : Domi | Durée : 33min | Genre : Discours


Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort

« A. – Comment avez-vous fait pour n’être plus sensible ?

B. – Cela s’est fait par degrés.

A. – Comment ?

B. – Dieu m’a fait la grâce de n’être plus aimable ; je m’en suis aperçu, et le reste a été tout seul.

[...]

A. – Vous avez trop mauvaise opinion des hommes : il se fait beaucoup de bien.

B. – Le diable ne peut pas être partout. »

Que d’ironie ! Mais que justesse !

Petits Dialogues philosophiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 177 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SEGALEN, Victor – René Leÿs

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 7h 9min | Genre : Romans


Le Ying et le Yang

Victor Segalen (Brest, 1878 – forêt de Huelgoat, 1919) fut médecin, poète, romancier, ethnographe, explorateur, à la recherche perpétuelle d’un « ailleurs » que la Polynésie et la Chine lui offriront en partie. Après une vie aussi courte qu’intense, il finira ses jours seul, mortellement blessé, dans la forêt de Huelgoat, Hamlet à la main.
René Leÿs, évocation imaginaire tirée de sa rencontre réelle avec un professeur de chinois pendant son séjour en Chine, tient à la fois du journal, du roman policier et du récit d’initiation. La narration repose ici sur le mystérieux tête-à-tête entre deux personnages – René Leÿs et le narrateur – dans le Pékin impérial du 20ème siècle commençant.

N.B. : Si le texte original est monobloc sous forme de journal, la structuration en 14 chapitres correspond simplement aux contraintes personnelles du donneur de voix.

Illustration : Le Ying et le Yang.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 433 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :