Plus de 4000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
MÉRIMÉE, Prosper – Les Âmes du purgatoire

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 45min | Genre : Nouvelles


Prosper Mérimée - Les Âmes du purgatoire

Les Âmes du purgatoire est le nom d’un tableau, inconnu, point de départ et d’arrivée de l’histoire de la vie de Don Juan de Marana qui ne se termine pas comme celle de Don Juan Tenorio aux enfers, mais dans un couvent « où il mourut comme un saint ».
« J’ai tâché de faire à chaque don Juan la part qui lui revient dans leur fond commun de méchancetés et de crimes. Faute de meilleure méthode, je me suis appliqué à ne conter de don Juan de Maraña, mon héros, que des aventures qui n’appartinssent pas par droit de prescription à don Juan Tenorio, si connu parmi nous par les chefs-d’œuvre de Molière et de Mozart. », précise Mérimée dans ce conte historique aux multiples rebondissements.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 536 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
ROUSSEAU, Jean-Jacques – Anthologie (Extraits)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Romans


Jean-Honoré Fragonard - L'amant couronné

Une sélection de textes écrits par Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), extraits des Confessions, de Julie ou la Nouvelle Héloïse et des Rêveries du promeneur solitaire.

Les Confessions : « Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple [...] »
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Les Confessions : Première rencontre avec Madame de Warens.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 15 431 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Regret

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Regret

« M. Saval était nonchalant, voilà. La nonchalance avait été son grand mal, son défaut, son vice. Combien de gens ratent leur vie par nonchalance ! Il est si difficile à certaines natures de se lever, de remuer, de faire des démarches, de parler, d’étudier des questions. »

Maupassant nous raconte le grand Regret (1883) de ce sexagénaire vieux garçon, son « Ah !si j’avais su ! » désespéré…

Regret.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 162 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KANT, Emmanuel – Traité de pédagogie

Donneuse de voix : Domi | Durée : 3h | Genre : Philosophie


Emmanuel Kant

« Kant fut un pédagogue. Il le fut dans tous les sens du mot. La pauvreté de sa famille le força à débuter dans l’enseignement par les préceptorats. Comme Rousseau, il s’accuse d’avoir mieux réussi dans la théorie de l’éducation que dans la pratique ; toutefois l’amitié respectueuse que des élèves, même d’un rang élevé, gardèrent pour lui, semble donner un démenti à sa modestie. Comme professeur à l’Université, ses succès sont connus et incontestés. Mais il ne fut pas seulement en sa qualité de professeur de philosophie, ce pédagogue sans le vouloir qu’est tout éducateur et tout professeur. Il enseigna la pédagogie elle-même, comme il était tenu de le faire.
Les règlements universitaires unissaient alors à Kœnigsberg ces deux enseignements. Kant prit pour texte de ses leçons le livre d’un de ses collègues, Samuel Bock. Mais il s’écartait librement de son texte, notant au fur et à mesure ses impressions et ses idées. Ce sont ces notes que Rink a publiées. » (Raymond Thamin, Préface du Traité de pédagogie)

Traduction : Jules Barni (1818-1878).

> Écouter un extrait : Introduction.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 298 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Miracle de la pie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Contes


La Dame noire

Le premier des Contes de Jacques Tournebroche, Le Gab d’Olivier se situait vers les années 750 ; le second, Le Miracle de la pie raconte un événement daté de 1429.

« Madame Ysabeau » est une pie qui loge dans le clocher de la cathédrale de Notre-Dame de l’Annonciation du Puy en Velay où gîte aussi un pauvre écrivain sans le sou. Nous sommes le jour de l’Annonciation où l’on offre des présents à la Vierge noire.

En réalité Anatole France, avec son ironie malicieuse, moque la croyance dans Le Miracle de la pie où l’intervention de la sainte Vierge pour la fortune d’un beau diable n’est que le vol d’une bourse par une pie nichant dans le clocher…

Le Miracle de la pie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 225 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KRASZEWSKI, Joseph Ignatius – Oulana

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 4h 50min | Genre : Romans


Joseph Ignatius Kraszewski

Joseph Ignatius Kraszewski (Clan Jastrzebiec), né à Varsovie le 28 juillet 1812 et décédé le 19 mars 1887 à Genève, est un romancier polonais, d’une famille aristocratique. Son talent lui valut une grande popularité en Pologne : il était à la fois poète, auteur dramatique, mais aussi rédacteur et traducteur.
Plus d’une centaine de ses romans ont été traduits en langues étrangères. Avant Sienkiewicz, l’auteur de Quo vadis ?, il fut l’auteur le plus traduit du polonais.

Le roman folklorique Oulana (1843) est très inspiré par le romantisme et peut nous sembler un peu facile, mais certains passages valent bien les analyses de Balzac, de Stendhal, de Sand ou de Sue à la même époque. Il est vrai que nous avons du mal à nous imaginer aujourd’hui un amour contrarié par l’inégalité de condition sociale et de culture intellectuelle, quand il était admis par tous que le mari pouvait battre sa femme quand il la soupçonnait d’adultère.

Quantité de réflexions de ce genre jalonnent le récit : « On voit les choses autrement le jour et autrement la nuit, avec les yeux de l’âme ; le jour, on a moins de hardiesse et plus de raison : les passions faiblissent, l’homme tiédit. C’est peut-être ridicule et humiliant pour la pauvre humanité, qui est esclave même de la lumière du jour, mais c’est ainsi. Les crimes sont rares en plein jour et de jour ; une action follement audacieuse est plus rare à la lumière du soleil ; c’est pourquoi la nuit est la mère des entreprises étranges, des projets gigantesques et des rêves amoureux. »

Note du traducteur : « La Polésie est une région de la Pologne qui s’étend sur les deux rives du Prypec et se divise en Polésie wolhynienne et en Polésie lithuanienne, d’après les deux provinces de Wolliynie et de Lithuanie, avec lesquelles elle confine. »

Traduction : Ladislas Mickievicz (1838-1926).

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 03.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 441 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Bleak House

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 32h 22min | Genre : Romans


Bleakhouse serial cover

Ce roman, l’un des plus ambitieux de Charles Dickens, relate l’histoire de quelques membres de la famille Jarndyce, qui se livrent une bataille juridique interminable à propos d’une fortune ayant fait l’objet de plusieurs testaments contradictoires. Les lois anglaises de l’époque sont si compliquées et le procès dure si longtemps que lorsqu’un jugement est enfin attendu, aucun d’entre eux n’hérite du moindre penny, toute la succession ayant été absorbée par les frais de justice.

Ce roman est à la fois une satire féroce, où le comique côtoie sans cesse le tragique, d’une société foncièrement corrompue, et un thriller, un peu à la manière de Wilkie Collins, futur auteur de La Femme en blanc, et grand ami de Dickens. Le récit est écrit tour à tour par deux narrateurs : l’héroïne, Esther Summerson, – dont le mystère de la naissance nous est dévoilé de manière très progressive – s’exprimant à la première personne, et un narrateur omniscient parlant à la troisième personne.

« Bleak House » désigne la maison qui est au centre de l’action et veut dire littéralement « Maison austère, morne, désolée». « Dame Durden », terme d’affection utilisé par les proches d’Esther Summerson, est un sobriquet emprunté à une vieille ballade où elle désigne une bonne ménagère. Wat Tyler fut le meneur de la Révolte des Paysans de 1381, qui sous le règne de Richard II mit à sac une partie de Londres, et ce nom évoque des idées de chaos social et d’anarchie.

Traduction : Henriette Loreau (1857).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 781 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTAIGNE, Michel (de) – De la liberté de conscience – Toutes choses ont leur saison (Essais II, 19, 28)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Essais


Julien l'Apostat

De la liberté de conscience (Livre II, Chapitre 19) est surtout un éloge (avec réserves) de Julien l’Apostat qui régna de 362 à 363 comme empereur chrétien, mais abjura sa religion, d’où son surnom. Montaigne fait un parallèle avec les guerres civiles qui ravagent son temps, et on lui demanda de supprimer cet Essai…

« Voilà donc à peu près ce que l’histoire peut dire, en quoi l’attitude de l’empereur Julien mérite d’être considérée ; c’est qu’il s’est servi, pour attiser les dissensions civiles, de la même recette que celle que nos rois viennent d’employer pour les éteindre : la liberté de conscience. »

L’Essai Toutes choses ont leur saison (Livre II, Chapitre 28), c’est à dire « Chaque chose en son temps » se résume dans ces lignes :
« On peut étudier à tout âge, mais pas aller à l’école : rien de plus sot qu’un vieillard apprenant l’alphabet ! … Toute chose ne convient pas à tout âge. S’il faut étudier, que ce soit quelque chose qui convient à l’état dans lequel nous sommes. »

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

De la liberté de conscience.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 432 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOCK, Paul (de) – L’Enfant de ma femme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7h 30min | Genre : Romans


L'Enfant de ma femme

Ce ne sont pas seulement les grisettes ou les commis qui apprécièrent les œuvres populaires du sympathique et sensible Paul de Kock (1793-1871) mais sa renommée fut très grande en France et à l’étranger. Il est l’auteur de près de deux cents drames, romans et chansons. (Qui ne connaît Madame Arthur et son « je ne sais quoi » ?).
Bonne humeur, gros rires, polissonneries, rencontres insolites, coups de théâtre, recherches farfelues d’identité, personnages très typés comme l’ex maréchal des logis Mullern ou le brave et vieux colonel sont de sûrs ingrédients pour attacher le lecteur à qui s’adresse souvent l’auteur pour l’empêcher de perdre le fil de l’histoire…, mais ce qui est le plus extraordinaire c’est que Paul de Kock avait quinze ans, oui quinze, quand il écrivit L’Enfant de ma femme qu’il éditera plus tard à compte d’auteur ! On peut donc pardonner quelques faiblesses à ce long roman feuilleton d’adolescent.

Chateaubriand aurait dit de lui : « Paul de Kock est consolant, jamais il ne présente l’humanité sous le point de vue qui attriste ; avec lui on rit et on espère. »

Retenons cette réflexion directrice de plusieurs chapitres : « Combien la destinée est bizarre ! C’est au moment où nous y pensons le moins qu’elle nous frappe de ses plus rudes coups. »

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 05.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 553 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GARCHINE, Vsevolod – Le Crapaud et la rose

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Contes


Le Crapaud et la rose

Aussi bien dans les récits de Jean Revel, de Jules Renard, d’Octave Mirbeau que dans le poème de Victor Hugo, le crapaud, laid, estropié et pustuleux inspire la pitié.
Celui du conte de Vsevolod Garchine (1855-1888) Le Crapaud et la rose est de la race des méchants et menace « la pauvre rose » de mort (thème récurrent chez cet auteur malade suicidaire).

« – Je t’avalerai, continuait-il sans quitter la fleur des yeux, et la pauvre rose vit avec effroi ses pattes gluantes se cramponner à sa tige. Le crapaud montait avec peine ; après chaque effort il regardait la fleur qui se balançait là-haut, et la fleur se sentait mourir.
- Mon Dieu, soupirait-elle, si je pouvais au moins mourir d’une autre mort. »

Un sombre conte russe qui, comme les trois nouvelles déjà publiées n’est pas spécialement destiné aux enfants…

Traduction anonyme (1890).

Le Crapaud et la rose.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 377 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :