Plus de 4000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – Sentimentalisme – Sombre récit, conteur encore plus sombre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Contes


Villiers Contes cruels

Deux Contes cruels : Sentimentalisme oppose la vie intérieure du poète à celle des autres hommes ; Sombre récit, conteur plus sombre montre combien la vie réelle peut être proche de la mise en scène théâtrale.

« Tout le monde, d’ailleurs, me paraît, aujourd’hui, plus ou moins revenu d’éprouver quoi que ce soit. J’espère qu’il y aura bientôt quatre ou cinq cents théâtres par capitale, où, les événements usuels de la vie étant joués sensiblement mieux que dans la réalité, personne ne se donnera plus beaucoup la peine de vivre soi-même. Lorsqu’on voudra se passionner ou s’émouvoir, on prendra une stalle, ce sera plus simple. »

Sentimentalisme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 291 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
LEBLANC, Maurice et CROISSET, Francis (de) – Arsène Lupin

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 3h 30min | Genre : Théâtre


Maurice Leblanc et Francis de Croisset - Arsene Lupin

Le duc de Charmerace est à la campagne, avec sa fiancée, Germaine, au château qu’il a vendu à son futur beau-père, Gournay-Martin. Revenu d’une expédition de sept ans au pôle, il ne connaît pas les aventures d’Arsène Lupin et s’amuse d’une lettre que Germaine et Sonia Krichnoff, la demoiselle de compagnie de la jeune fille, lui montrent : une lettre reçue il y a trois ans, signée Arsène Lupin, et qui annonçait une sévère ponction sur les collections de Gournay-Martin. Celui-ci n’apprécie pas ce souvenir, et quand une autre lettre arrive, c’est l’affolement.

Cette pièce en quatre actes, écrite en collaboration avec Francis de Croisset fut représentée pour la première fois au théâtre de l’Athénée à Paris, le 28 octobre 1908.

Illustration : André Brûlé, premier interprète d’Arsène Lupin dans cette pièce, caricature par Charles Gir.

> Écouter un extrait : Acte 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 807 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DESCARTES, René – Discours de la méthode

Donneur de voix : Guy Marcy | Durée : 2h 58min | Genre : Philosophie


Rene Descartes

Chacun de nous – grâce à Dieu ! – a « du bon sens » ; chacun de nous est doué de « raison ». Chacun de nous, par conséquent, peut aspirer au métier de philosophe. Mais, « ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon… le principal est de l’appliquer bien. » et pour l’appliquer bien, il suffit d’avoir la bonne méthode. Celle de Descartes. À vous de jouer ! À vous, pour commencer, de douter de tout. Sauf de l’existence de vous-même. « Cogito ergo sum »…

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 55 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CONAN DOYLE, Arthur – Le Grand Moteur Brown-Pericord

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Le Grand Moteur Brown-Pericord

Présentation de Le Grand Moteur de Brown-Pericord par la revue Je sais tout en 1908 :

« Les récentes expériences d’aviabilité, la curiosité éveillée par la dirigeabilité des ballons qui donnera peut-être demain à l’homme le royaume de l’air, rendent plus passionnante encore et plus actuelle cette nouvelle de Conan Doyle, l’auteur triomphal de Sherlock Holmes. »

Le détective n’apparaît pas, mais il y a un cadavre dans le récit…

Traduction : Albert Lécuyer (1844-?).

Le Grand Moteur Brown-Pericord.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 117 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PÉROCHON, Ernest – Les Gardiennes

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 9h 4min | Genre : Romans


Paysannes (1914)

Ernest Pérochon est né à Courlay (Deux-Sèvres) en 1885 et est décédé d’une crise cardiaque en 1942, refusant les propositions du régime de Vichy et surveillé par la gestapo.

Instituteur et écrivain, il a obtenu le Prix Goncourt en 1921 pour son roman : Nêne. Son œuvre, de veine réaliste, puise ses racines dans le terroir des Deux-Sèvres, dans ces paysages de plaines et de marais qu’il connaissait si bien.

Les Gardiennes, écrit en 1924, nous transporte dans ce monde rural où les femmes doivent se mobiliser, s’organiser, pour faire vivre les fermes en attendant le retour des hommes aspirés et décimés par les combats de la première guerre mondiale. Celui qui écrit « pour les haillonneux sans sabots et sans chemise affrontant la rude bise et couchant avec les bœufs  », anime ici une galerie de femmes à la tâche : la grande Hortense, Francine, Léa, Solange deviennent ainsi les gardiennes chargées de préserver leur patrimoine en attendant la paix.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 383 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Si l’homme a une âme – Si ce qu’on appelle âme est immortel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Philosophie


Voltaire - Traite de metaphysique

Les chapitres V et VI du Traité de métaphysique (1734) ont pour sujet l’âme, suite du chapitre II : S’il y a un Dieu.

Si l’homme a une âme, et ce que ce peut-être :
« Si ce qu’on appelle âme était un être à part, de quelque nature que fût cet être, je devrais croire que la pensée est son essence, ou bien je n’aurais aucune idée de cette substance. Aussi tous ceux qui ont admis une âme immatérielle ont été obligés de dire que cette âme pense toujours ; mais j’en appelle à la conscience de tous les hommes: pensent-ils sans cesse? »

Si ce qu’on appelle âme est immortel :
« Il serait bien doux en effet de survivre à soi-même, de conserver éternellement la plus excellente partie de son être dans la destruction de l’autre, de vivre à jamais avec ses amis, etc. ! Cette chimère (à l’envisager en ce seul sens) serait consolante dans des misères réelles. Voilà peut-être pourquoi on inventa autrefois le système de la métempsycose ; mais ce système a-t-il plus de vraisemblance que les Mille et une Nuits ? et n’est-il pas un fruit de l’imagination vive et absurde de la plupart des philosophes orientaux ? »

Ces considérations philosophiques claires de Voltaire ne sont pas écrites pour les métaphysiciens professionnels, mais pour qui se pose des questions…

Si l’homme a une âme, et ce que ce peut-être – Si ce qu’on appelle âme est immortel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 546 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMARTINE, Alphonse (de) – Le Crucifix (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6min | Genre : Poésie


Gerard David - Crucifixion

Tous les commentateurs ne sont pas d’accord pour reconnaître en Julie Charles (Elvire du Lac Version 1, Version 2, Version 3) la morte que pleure Lamartine dans Le Crucifix…

Quoi qu’il en soit, en cette période pascale, ce poème du recueillement extrait des Nouvelles Méditations poétiques a sa place ici.

« Tu sais, tu sais mourir ! et tes larmes divines,
Dans cette nuit terrible où tu prias en vain,
De l’olivier sacré baignèrent les racines
Du soir jusqu’au matin.

De la croix, où ton œil sonda ce grand mystère,
Tu vis ta mère en pleurs et la nature en deuil ;
Tu laissas comme nous tes amis sur la terre,
Et ton corps au cercueil ! »

Le Crucifix.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 359 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GAUTIER, Théophile – Sylvain – Feuillets de l’album d’un jeune rapin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 37min | Genre : Nouvelles


Sylva.in

Théophile Gautier s’amuse à imaginer ce qu’est devenu à son époque Sylvain depuis la disparition de la mythologie :

« Sylvain, que l’on croit mort depuis deux mille ans, existe, et nous l’avons retrouvé : il s’appelle Denecourt. Les hommes s’imaginent qu’il a été soldat de Napoléon, et ils ont pour eux les apparences ; mais, comme vous le savez, rien n’est plus trompeur que les apparences. Si vous interrogez les habitants de Fontainebleau, ils vous répondront que Denecourt est un bourgeois un peu singulier qui aime à se promener dans la forêt. »
Note de Wikipédia : « Claude François Denecourt, né en 1788 à Neurey-en-Vaux (Haute-Saône) et mort en 1875 à Fontainebleau, est un vétéran de l’armée napoléonienne qui consacra l’essentiel de sa vie à développer et faire connaître les richesses de la forêt de Fontainebleau. »
En ce temps-là Musset y retrouvait George Sand (voir SouvenirVersion 1, Version 2).

Les Feuillets de l’album d’un jeune rapin sont la confession d’un peintre qui, après beaucoup d’échecs et de déceptions, finit, avec humour, par être assez content de sa situation :
« C’est moi qui colorie avec les teintes symboliques les nervures des chapelles qu’on a débarrassées de leur odieux badigeon ; nul travail ne saurait convenir davantage à ma manière simple, dénuée de chic et de ficelles ; les maîtres du Campo-Santo eux-mêmes n’auraient peut-être pas été assez primitifs pour une pareille besogne. »

Sylvain.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 339 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MAUPASSANT, Guy (de) – Le Lit 29

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Le Lit 29

La guerre de 1870 terminée, un bel officier de hussards retrouve sa maîtresse Irma à l’hopital civil de Rouen, mourante, victime de la syphilis contractée avec des officiers prussiens qui l’avaient violée.

« Ma conduite avec les Prussiens ? Mais quand je te dis qu’ils m’ont prise, et quand je te dis que, si je ne me suis pas soignée, c’est parce que j’ai voulu les empoisonner. Si j’avais voulu me guérir, ça n’était pas difficile, parbleu ! mais je voulais les tuer, moi, et j’en ai tué, va ! »
et Irma ajoute : « Tu n’en aurais pas fait autant, toi, avec ta croix d’honneur ! Je l’ai plus méritée que toi, vois-tu, plus que toi, et j’en ai tué plus que toi, des Prussiens ! »

Le Lit 29.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 548 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARTIN, J. – L’Élu du clocher

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


L'Élu du clocher

Nous sommes en 1841, sous Louis Philippe. La chambre des 459 députés comprend environ 300 ruraux : « Trois cents Cincinnatus que le suffrage rural a arrachés à leur charrue pour en faire des Démosthènes ; trois cents aigles d’arrondissement qui ont fait leur chemin par un discours de comice agricole, ou par une brochure sur les prairies artificielles. C’est l’élément le plus nombreux de la majorité parlementaire. »

Avec beaucoup d’esprit irrévérencieux, J. Martin (des Basses Alpes), bon écrivain cultivé inconnu, nous décrit, dans L’Élu du clocher, l’ascension, l’arrivée à Paris, la vie mouvementée, les petits calculs et les « trucs » pas nets du député.
« Il commence à entrevoir que pourvu qu’il demande beaucoup de chemins vicinaux pour son arrondissement, il aura assez fait pour le bonheur de la France et le repos du monde. [...] Ainsi peu à peu notre héros se forme, s’assouplit, se civilise ; il prend l’aplomb de son rôle et se fait un nouveau centre de gravité. [...] Au jour de la discussion, l’orateur monte à la tribune, boit douze verres d’eau sucrée, et file son discours avec accompagnement de gestes hyperboliques. Personne ne l’écoute, il parle pour les banquettes. »

Toute idée de rapprochement avec une époque ultérieure serait etc…

L’Élu du clocher.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 368 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :