Plus de 4500 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
BLÉMONT, Émile – La Foire de Ménilmontant – Le Jeune Alexis

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Foire de lutteurs

À Paris, vers 1900 :
« Avez-vous été à La Foire de Ménilmontant ? Non, je suppose. Paris est si grand, Ménilmontant est si loin, et tout le monde a tant de choses à faire tous les jours. Eh bien ! vraiment, le spectacle vaut le voyage, et si vous n’avez pas été là-bas, ou plutôt là-haut, dépêchez-vous d’y courir.
Jamais je n’ai vu foire aussi vivante, aussi mouvante, aussi grouillante, aussi étourdissante. Qu’on s’imagine les anciens boulevards extérieurs couverts, sur un parcours de plus d’un kilomètre, de baraques, de boutiques et de curieux ! »

Le Jeune Alexis, Histoire lue dans un manuscrit du XVIIIe siècle est une énigme policière étouffée par Madame de Maintenon au temps où la marquise avait quelque pouvoir pour décider à la place du Roi-soleil.

La Foire de Ménilmontant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 153 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
BRONTË, Charlotte – Jane Eyre

Donneuse de voix : Chantal Magnat | Durée : 20h 06min | Genre : Romans


Charlotte Brontë

Après une enfance triste au pensionnat de Lowood, la jeune orpheline Jane Eyre est engagée à sa majorité comme gouvernante de la petite Adèle chez le riche Edward Rochester. Edward, homme ombrageux errant dans son immense demeure, ne tarde pas à être sensible aux charmes de Jane qui, elle, se sent attirée par ce personnage énigmatique…

Traduction : Mme Lesbazeilles Souvestre (1883).

> Écouter un extrait : Chapitre 1.


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 137 037 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOFFMANN, E.T.A. – Ignace Denner

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 2h 55min | Genre : Nouvelles


Ignace Denner

Ignace Denner est un des Contes nocturnes (1817) fantastique et inquiétant, mélange d’hallucinations et de réalité.
Hoffmann nous raconte une histoire de brigands. Un garde-chasse Andrès qui vit dans la pauvreté accepte l’aide d’un mystérieux étranger pour sauver la vie de sa femme et son enfant.
Ce visiteur au sourire inquiétant Ignace Denner est-il un ange gardien ? Sa générosité pourrait-elle dissimuler de sombres desseins ?
Une captivante histoire, située près de la frontière italo-allemande, où vous aurez le plaisir de rencontrer Satan, rôle important du docteur Trabacchio comme ces lignes vous le montrent :
« Car dès que l’enfant avait atteint neuf semaines, ou neuf mois, on le massacrait sans pitié, en lui ouvrant la poitrine pour en retirer le cœur, avec des préparatifs et des cérémonies particulières. Satan n’avait jamais manqué d’assister à cette opération, tantôt sous une forme, tantôt sous une autre, mais le plus souvent en chauve-souris avec un masque humain. C’était lui qui attisait, par le battement de ses ailes hideuses, le feu de charbon sur lequel Trabacchio, avec le sang du cœur de l’enfant, préparait les gouttes précieuses de cette panacée qui triomphait si miraculeusement des maux les plus incurables. Quant à ses femmes, Trabacchio les faisait périr bientôt après… »

Traduction : Henry Egmont (1810-1863).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 82 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – L’Histoire de Keesh

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


Jack London

« Il y a longtemps de cela, Keesh vivait au bord de la mer polaire ; il fut le chef de son village durant de longues années prospères et mourut fort honoré laissant son nom sur les lèvres des hommes. Il y a si longtemps de cela que les vieillards seuls se rappellent son nom, son nom et l’histoire qu’ils recueillirent des vieillards qui les avaient précédés… »

Traduction : Paul Wenz (1869-1939).

L’Histoire de Keesh.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 154 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CLADEL, Léon – Chez ceux qui furent – Casque-à-mèche

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Chez ceux qui furent

Chez ceux qui furent, de la même veine que Où les miens ont vécu, relate une visite au Cimetière de l’Est parisien et la désolation d’une veuve avec ses deux enfants devant la fosse commune. N’oublions pas que nous sommes en 1877, sous l’occupation prussienne.
Les enfants pleurent devant la tombe de leur père :

« Très pensif, frappé, je suivis longtemps des yeux ces deux énergiques enfants de Paris, qui, comme tant d’autres déshérités, seront hommes dans quelques années, c’est-à-dire bientôt, c’est-à-dire demain… »

Tout autre ton est celui de Casque à mèche, récit humoristique de Léon Cladel qui appartient au recueil Quelques Sires, une quinzaine de portraits ou d’historiettes dont Irène déjà sur le site.

Chez ceux qui furent.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 168 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Cinq Contes

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 45min | Genre : Contes


Les Onze Mille Vierges

« Dionest et Daria n’étaient point gens à laisser partir leur fille sans lui donner une suite digne d’elle. Ils choisirent parmi les meilleures familles de la Grande-Bretagne onze mille vierges, pour servir de cortège à Ursule, et l’accompagner d’abord à Rome, où, selon le désir de son père, elles devaient être baptisées une seconde fois et revenir avec elle dans le pays des Germains. Ursule partit avec ses onze mille demoiselles d’honneur, et, en arrivant sur le port, elle trouva le plus grand vaisseau du roi son père qui l’attendait avec ses matelots et son capitaine. Elle renvoya tout l’équipage, s’assit au gouvernail, ordonna la manœuvre, et le vaisseau obéissant, s’éloigna de la terre, emportant vers les côtes bataves sa blanche volée de colombes. » (Les Onze Mille Vierges)

> Écouter un extrait : Les Onze Mille Vierges.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 339 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Chronique du crime et de l’innocence (Nouvelle Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La Voisin

La Chronique du crime et de l’innocence consigne le souvenir de quantité de forfaits commis par (ou sur) des personnages connus ou complètement ignorés.
La sélection aujourd’hui proposée est en grande partie consacrée à la crédulité humaine sur les esprits et les fantômes.

1) Le Spectre, ou La Fourberie découverte :

« Telle fut l’issue de cette cause de spectre, où, par l’incroyable crédulité du premier juge, l’innocence faillit succomber sous le poids de la plus grossière calomnie. Le jugement fut rendu en 1729. »

2) La Voisin et La Vigoureux, empoisonneuses :

« Il y avait déjà quelques années que la marquise de Brinvilliers avait donné le spectacle de son juste châtiment. Son supplice n’empêcha pas plusieurs scélérats de renouveler ses crimes. La veuve d’un sieur de Montvoisin, plus connue sous le nom de la Voisin, s’était unie, vers 1677, avec une autre femme nommée la Vigoureux, pour trafiquer des poisons de l’Italien Exili, qui avait fait de tristes découvertes en ce genre. Elles cachaient leur infâme commerce par des prédictions et de prétendues apparitions d’esprits, dont elles amusaient les âmes crédules et faibles

3) Diablerie et magie :

« Toutes ces absurdités étaient reçues chez les courtisans et chez les bourgeois de Paris comme des vérités incontestables. »

4) Conseils aux amateurs d’Histoire à propos de Le Masque de fer. Comparez la version donnée ici avec L’Homme au masque de fer de Bernède et La Marquise de Brinvilliers avec le texte d’Alexandre Dumas publié sous le même titre.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 276 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Les Deux Songes – Les Malheurs de la jalousie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Les Malheurs de la jalousie

Trente nouvelles du Décaméron étant publiées, il n’en reste plus que soixante-dix à lire !

Les Deux Songes (IV-6) :

« Continuant donc de se voir comme mari et femme, il arriva que la jeune demoiselle rêva une nuit qu’elle était dans le jardin avec son cher Gabriel, qu’elle le tenait entre ses bras ; que dans cette situation elle avait vu sortir du corps de son amant quelque chose de noir et d’affreux, dont elle n’avait pu démêler la forme ; que ce je ne sais quoi, ayant saisi Gabriel, avait, malgré ses efforts, arraché cet amant d’entre ses bras, et qu’ensuite cette espèce de fantôme avait disparu avec sa proie, après s’être roulé quelque temps par terre. »

Les Malheurs de la jalousie (IV-4) :

« Comme on se lasse de tout, même d’être heureux ; comme la maîtresse la plus jolie et la plus aimable cesse à la longue de le paraître à celui qui en jouit librement, il arriva que Restaignon, qui avait été si épris de la sienne, se refroidit au point de chercher à lui faire infidélité. Dans une fête où il se trouva, il vit une jeune demoiselle de condition, qui lui parut si aimable qu’il en devint amoureux. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Les Malheurs de la jalousie dans l’édition du Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

Les Deux Songes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 301 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DUMAS, Alexandre – Trois Contes

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 47min | Genre : Contes


La Tarasque

Dans le trésor populaire des légendes et des fables allégoriques que les générations transmettent aux générations, se retrouve fréquemment l’histoire d’un héros qui combat et terrasse un dragon dévorant. Ce mythe paraît être un symbole universel, car on le retrouve chez divers peuples et ses adaptations particulières sont fort nombreuses.

La tradition provençale rapporte qu’une barque miraculeusement guidée au travers de la tempête vint aborder un jour non loin de l’embouchure du Rhône, sur la rive où s’élèvent aujourd’hui le village et l’église des Saintes Maries de la Mer. Elle contenait Lazare le ressuscité, sa sœur Marthe, Marie de Magdala et d’autres compagnons ou amis du Christ que les Pharisiens avaient voulu faire périr, après l’Ascension du Maître, en les exposant sur les flots dans une nef sans voile ni gouvernail. Sitôt qu’ils eurent échappé à la mort, les saints personnages se dispersèrent pour annoncer l’Évangile à toutes les populations de Provence ; le chemin de Sainte Marthe fut le long du Rhône qu’elle remonta en prêchant la parole de vie et en multipliant les miracles autour d’elle.

> Écouter un extrait : La Tarasque.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 483 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TÖPFFER, Rodolphe – Le Presbytère

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 40min | Genre : Nouvelles


Le Presbytère

Encore des souvenirs d’enfance de l’auteur de La Peur et de La Bibliothèque de mon oncle.

Dans Le Prestytère, il s’agit des premiers émois amoureux du jeune Charles qui apprend qu’il est un « enfant trouvé », situation qui est très méprisée dans son village helvète. Mais, le pasteur qui l’a élevé et le chantre qui ne veut pas lui donner sa fille Louise vont réussir à s’entendre… Le même monde que dans La Bibliothèque de mon oncle, et la même saveur du style de Rodolphe Töpffer vous attendent.

« Il m’arrivait aussi de tourner les yeux sur le vieux presbytère, à cinquante pas de la mare, derrière moi. Je n’y manquais guère lorsque l’aiguille de l’horloge approchait de l’heure, et qu’à chaque seconde j’attendais de voir, au travers des vieux arceaux du clocher, le marteau s’ébranler, noir sur l’azur du ciel, et retomber sur l’airain. Surtout j’aimais à suivre de l’oreille le tintement sonore que laissait après lui le dernier coup, et j’en recueillais les ondes décroissantes, jusqu’à ce que leur mourante harmonie s’éteignît dans le silence des airs.
Je revenais alors au presbytère, à ses paisibles habitants, à Louise ; et, laissant retomber ma tête sur mon bras, j’errais, en compagnie de mille souvenirs, dans un monde connu de mon cœur seulement. »

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 630 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :