Page complète du livre audio gratuit :


ANONYME – À Christ crucifié (Poème)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2min | Genre : Religion


Diego Velazquez . Cristo crucificado detail

À Christ crucifié est un poème du 17ème siècle, composé par un auteur anonyme espagnol. Il est considéré comme un des plus beaux poèmes mystiques de la langue espagnole. Il est très connu aussi par ses premiers mots : No me mueve, mi Dios, para quererte… Il y a quelques semaines, Veloso l’a lu pour vous, en espagnol, avec beaucoup de sensibilité.

Je le propose en français aux non hispanophones.

Traduction : Cocotte.

À Christ crucifié.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Références musicales :

Johann Sebastian Bach, Cantate Jésus que ma joie demeure, interprétée par Dinu Lipatti (1950, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Poésie, Religion, , ,

 

Page vue 10 164 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

15 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. bruissement le 14 mars 2011

    Magnifique chère Cocotte, dans la profondeur d’expression!
    Merci d’avoir mis en ligne ce beau poème en français, accompagné de la cantate de Bach « Jésus que ma joie demeure » qui ne pouvait que lui être adaptée
    Excellent!

  2. cocotte le 14 mars 2011

    A vrai dire, chère Bruissement, c’est en pensant à vous et à votre commentaire à Veloso que j’ai voulu mettre ce poème sur le site. Je désirais vous faire plaisir.
    Merci pour votre commentaire, qui m’a beaucoup touchée.
    Amitiés
    Cocotte

  3. Bernard-Marie le 14 mars 2011

    Je ne crois pas en Dieu, mais je suis obligé de reconnaitre la juste beauté de ce poëme d’Amour !

    Meci de nous faire partager ces lignes qui nous poussent à la réfléxion…………

  4. Pomme le 14 mars 2011

    Que de progrès déjà, Cocotte! Très belle lecture, pleine de sensibilité.
    Bien amicalement, Pomme.

  5. Thomas de Châtillon le 14 mars 2011

    Bravo Cocotte, c’est très émouvant et très bien lu !

  6. Cocotte le 14 mars 2011

    Merci beaucoup, Bernard-Marie, Thomas et Pomme. C’est à Pomme que je dois l’ajout de la musique : elle m’a guidée et conseillée et c’est vrai que Bach ajoute une plus grande dimension.
    Merci pour vos encouragements. Ils m’ont fait un très grand plaisir.
    Amicalement
    Cocotte

  7. cannelle le 14 mars 2011

    Très beau poème, fort bien interprété. Et la musique apporte un réel plus sur ce texte. Merci beaucoup

  8. martin le 15 mars 2011

    bien lu certes
    mais surtout bien vrai pour le croyant que je suis
    c’est là que ce passe l’histoire d’amour des hommes de Tiberine:devant la croix on peut se sentir aimé…
    merci donc pour ce choix audacieux pour le monde actuel si loin de l’amour

  9. Cocotte le 17 mars 2011

    Chère Cannelle, cher Martin
    Merci pour vos encouragements. Je prépare un « Cantique pour la Reine » qui est très beau aussi. J’espère qu’il vous plaira.
    Amicalement
    Cocotte

  10. radio-caroline le 24 mai 2011

    trés beau poême qui relate trait pour trait de tout ce que je m’unifie en Christ, pour notre foi et la grâce rendue à tous, pour tous, par l’amour qu’il nous a enseigné pour nous aimer les uns, les autres, comme il nous a aimé . merci pour ce poete espagnol, pour la lectrice, et pour le choix de ce bel ouvrage.

  11. Cocotte le 24 mai 2011

    Chère Radio-Caroline
    Entièrement d’accord avec vous. Ce poème est un des plus beaux de la littérature espagnole. « Ce qui me pousse à t’aimer, c’est l’amour que tu m’as donné. » Tout est dit.
    Et si nous pouvions nous aimer les uns les autres, comme la terre serait plus belle et les hommes plus heureux. Je suis heureuse que l’âme de ce poème vous ait touchée, vous aussi.
    Toutes mes amitiés.
    Cocotte

  12. Fernando le 29 mars 2013

    Merci beaucoup. Très beau et une très belle traduction

  13. cocotte le 29 mars 2013

    Cher Fernando
    Cela fait déjà plus de deux ans que ce magnifique poème a été publié. Cela me touche beaucoup que, si longtemps après, un audio lecteur le découvre.
    La traduction permet à ceux qui ne comprennent pas l’espagnol d’apprécier encore plus le poème en version originale, interprété superbement par Veloso.
    J’aime beaucoup les poètes espagnols, Lorca et autres…. Il y a, dans la langue espagnole, une musique qui m’enchante.
    Cordialement
    Cocotte

  14. Antoine Arnaud le 7 octobre 2013

    Comme je pleurais toute la journee en ecoutant ce poeme! Si on n’etait pas chretien avant de l’ecouter on sera apres. Grace a vous le Christ parle…

  15. Cocotte le 7 octobre 2013

    C’est vous qui m’avez émue, prête à pleurer, cher Antoine, avec votre commentaire!
    Je suis très heureuse d’avoir pu communier avec vous dans un moment de grande intensité spirituelle.
    Amitiés
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.