Page complète du livre audio gratuit :


DOSTOÏEVSKI, Fedor – Crime et Châtiment (Version 2)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 24h | Genre : Romans


Souffrance

Le roman s’ouvre sur l’assassinat d’une prêteuse sur gage par un étudiant très pauvre et paranoïaque : Raskolnikof. Aussitôt son crime commis, son équilibre mental et ses émotions sont terriblement perturbés.

Dostoïevski aime passionnément le peuple russe et hait profondément les usuriers qui saignent les pauvres gens. Ici, il dépeint longuement les milieux très pauvres de Saint-Pétersbourg, les ravages de l’alcoolisme, la prostitution.

Mais le roman vaut surtout par la finesse de l’analyse psychologique des tourments du criminel.

Ajoutons que l’auteur maîtrise parfaitement le découpage et le rythme qui ménagent un vrai suspense.

Traduction : Victor Dérely (1884).

> Écouter un extrait : Chapitre 1.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Crime et Châtiment.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.



> Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Piano Sonata no. 23 in F minor «Appassionata», Op. 57 – I. Allegro assai, interprété par Paul Pitman (domaine public).

Alexander Scriabin, 3 Pieces, Op. 2 – 1. Etude in C sharp minor, interprété par Nico De Napoli (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 7 475 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

26 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Pascalette le 29 octobre 2019

    Un de mes livres préférés ! Lu, relu, écouté avec Mr Depasse… Mille mercis, Pomme, pour cette seconde version. Une occasion de plus pour me plonger à nouveau dans ce magnifique roman.

  2. Catherine le 29 octobre 2019

    Merci beaucoup. Un de mes livres préférés er un de mes auteurs préférés.

  3. Pomme le 29 octobre 2019

    Ravie pour vous deux, mesdames!

  4. sid le 4 novembre 2019

    merci ,jel’écouterais avec plaisir.

  5. Pomme le 4 novembre 2019

    Sachez, Sid, que le plaisir est bien partagé.

  6. maléjo le 27 novembre 2019

    Excellente lecture. Merci
    Le Maître et Marguerite de Mikhaïl Boulgakov ne vous tente pas ?

  7. Pomme le 27 novembre 2019

    Merci pour le compliment, Maléjo.
    Le roman que vous me suggérez me semble très long… et s’apparente au genre fantastique, n’est-ce pas? Ce n’est pas vraiment mon goût, mais j’irai cependant jeter un oeil!

  8. maléjo le 27 novembre 2019

    Oui effectivement : 640 pages en livre de poche. Un livre qui m’a bien plu. On découvre à tour de rôle 3 histoires vraiment différentes et passionnantes.

  9. Pomme le 28 novembre 2019

    Maléjo, j’ai jeté un oeil!!! et je crois bien que je vais lire Le Maitre et Marguerite, et du coup découvrir Boulgakov.

  10. maléjo le 28 novembre 2019

    Ah que c’est une bonne décision !
    A bientôt donc…

  11. Pomme le 28 novembre 2019

    Oh! Maléjo, notre modératrice Christine, toute vigilante, m’avertit que le traducteur de Boulgakov n’est pas libre de droit! Je ne peux donc pas le lire. Je suis désolée.

  12. maléjo le 28 novembre 2019

    Ah bon ?
    Pourtant en dernière page du livre électronique que j’ai téléchargé gratuitement sur http://www.ebooksgratuits.com il est écrit :
    « Les livres que nous mettons à votre disposition, sont des textes
    libres de droits, que vous pouvez utiliser librement, à une fin
    non commerciale et non professionnelle. »

  13. Pomme le 28 novembre 2019

    Je fais plus confiance à notre Christine qu’à Ebooks.

  14. maléjo le 28 novembre 2019

    Pourquoi Christine ne veut pas ?

  15. Pomme le 28 novembre 2019

    Maléjo, je vous l’ai dit ci-dessus: la traduction date de 1968, elle n’est donc pas libre de droit.

  16. maléjo le 28 novembre 2019

    Désolé de vous avoir ennuyé Pomme mais votre message explicatif ne m’est pas parvenu…

  17. bluenaranja le 28 novembre 2019

    Le maître et marguerite, c’est beaucoup plus que du fantastique, pour moi, Boulgakov, c’est le Orwell russe. J’adore Coeur de Chien que je relis régulièrement et aussi le roman de monsieur de Molière, complètement différent, qui s’apparente plus à la Marie Antoinette de Zweig. Je pense qu’il va nous falloir attendre longtemps pour avoir des oeuvres libres de droit, étant donné que certains de ses textes nous sont parvenus récemment, en raison de la censure soviétique de l’époque. La traduction que l’on trouve en ligne est celle d’un traducteur professionnel, bien vivant, donc tout à fait illégale – il me semble que le texte tombe dans le domaine public 60 ans après le décès du traducteur. En fait, tous les textes que l’on trouve en ligne actuellement, qu’ils soient anglais ou français, sont piratés – certes Boulgakov est décédé en 40 mais ses oeuvres n’ont été publiées dans leur intégralité qu’à partir des années 60, et certaines en 87. Pour les amateurs, il existe une série très fidèle à ses carnets d’un jeune médecin, excellente, baroque, atroce et parfois gore – comme la médecine sous l’ère soviétique au fin fond des campagnes je suppose – il me semble que ce bijou porté par D. Radcliffe et John Hamme n’existe même pas en français, mais j’ai semé assez d’indices pour trouver A young doctor’s notebook en ligne. C’est du pur Boulgakov, imprégné de Russie profonde, shooté à la morphine et au réalisme le plus cru et tellement fidèle à l’oeuvre que je me permets d’en parler ici.

  18. Pomme le 29 novembre 2019

    Eh bien! Bluenaranja, à défaut d’avoir du Boulgakov sur le site, nous aurons au moins des précisions sur son œuvre grâce à vous. Soyez en remerciée.

  19. DEMINIERE Martin le 30 novembre 2019

    Trois fois !
    Ça fait trois fois que je l’écoute… c’est toujours nouveau et surtout grâce à vous pomme je suis complètement plongé dans cette histoire extraordinaire

    merci pomme merci encore vous êtes un génie

  20. Pomme le 30 novembre 2019

    3 fois 24h ça ne fait que 3 jours!!! et 3 nuits!

  21. Fabien le 7 décembre 2019

    Dostoïevski décrit l’état de la Russie de son époque.Pauvreté endémique,alcoolisme pratiquement généralisé, manque d’hygiène, prostitution et éducation scolaire inexistante.
    A côté de cela, un homme très cultivé qui, après s’être essayé au meurtre théorique, passe à l’acte.
    Le côté psychologique du récit est pour moi, très poussé. Mais c’est une spécificité de cet écrivain.
    Quant à la lecture…Que dire…C’est PARFAIT.
    Pomme à encore frappé, bravo.

  22. Pomme le 8 décembre 2019

    Vous êtes partout, Fabien! Lecteur intarissable. Et toujours un petit, non gros! (trop gros) compliment! Soyez-en très vivement remercié, j’y suis très sensible.

  23. Pascalette le 17 décembre 2019

    Quel roman !! Un intense moment de lecture ! J’ai terminé autant fascinée par ce roman que la première fois que je l’ai lu. Quant à votre lecture, Chère Pomme, c’est toujours un grand plaisir de vous écouter. Merci pour toutes ces heures passées en votre compagnie !

  24. Pomme le 18 décembre 2019

    Oui, Pascalette, quel roman! Un roman que l’on peut lire et relire sans se lasser.
    Et une autre chose dont je ne me lasse pas, c’est de vos chaleureux commentaires, chère Pascalette!

  25. MARIE le 2 mai 2020

    Bonsoir, j’ai pris grand plaisir à d’écouter ce roman de Dostoïevski, auteur que je n’ai jamais lu avant. J’ai beaucoup apprécié le débat intérieur du héro et le suspens. Merci beaucoup pour cette lecture.

  26. Pomme le 2 mai 2020

    C’est vrai, Marie, qu’il y a un vrai suspense dans la fine analyse du tourment du criminel. Je suis ravie que vous ayez découvert ainsi Dostoïevski. Le site contient bien d’autres romans de cet auteur. Bonnes découvertes!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.