Page complète du livre audio gratuit :


LAGERLOF, Selma – Le Nid de bergeronnettes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


Le Nid de bergeronnettes

Hatto, l’ermite, s’était réfugié dans un désert pour fuir la société des hommes corrompus. Il suppliait Dieu de faire luire le jour du jugement dernier sur cette terre maudite.
Mais l’arrivée de bergeronnettes construisant leur nid dans la main de Hatto au bras levé vers le ciel lui donna l’idée qu’il était lui aussi un créateur et il résolut de demander à Dieu de suspendre le Jugement dernier. Le Créateur lui répondit :

« Tu es dispensé de ta promesse, tu en es dispensé ! Je n’ai pas tenu ma parole et tu n’as pas besoin de tenir la tienne. »

Conte charmant de la poétesse suédoise Selma Lagerlöf (morte en 1940) dont nous avons publié une douzaine des Liens invisibles (1894) : Astrid, Sigrid la superbe, La Vieille Agneta, Le Roman d’une femme de pêcheur, L’Hôte de Noël, Le Roi déchu.

Traduction : André Bellessort (1866-1942).

Le Nid de bergeronnettes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 3 955 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Agnès Cazin le 28 décembre 2017

    Ah! Je cherche désespérément le titre du tableau illustrant la page de ce livre audio, et je serais très très reconnaissante au connaisseur cultivé qui pourrait me l’indiquer.Je suppose qu’il s’agit d’un fragment isolé dans un tableau, et j’aimerais tant savoir lequel!
    Un grand merci d’avance!
    Agnès Cazin

  2. Christine Sétrin le 28 décembre 2017

    Bonsoir Agnès :-) ,
    Effectivement il s’agit bien d’un montage.
    Voici l’original du nid de bergeronnettes.
    Par contre, je n’arrive plus à retrouver la main. C’était une étude de mains de quelque grand maître, mais j’ai complètement oublié lequel :-/.
    Si la mémoire me revient, je vous dirai.
    Bonne soirée,
    Ch.

  3. Agnès Cazin le 29 décembre 2017

    Merci très sincèrement, chère Christine, d’avoir pris la peine de m’éclairer sur cette mystérieuse illustration! Je suis bien sûr un peu « déçue » de découvrir qu’il s’agit en fait du montage de 2 images différentes, car l’idée de cette main élevée et ouverte, portant un nid comme une offrande, était si profonde et si belle! En tout cas, telle qu’elle se présente ici, son adaptation à la nouvelle de S. Lagerlöf est parfaite!
    Agnès

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.