Page complète du livre audio gratuit :


LE CORAN – Sourates 01 à 06

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 3h 50min | Genre : Religion


Le Coran

Le Coran (en arabe al-Qorʾān, signifiant « la récitation ») est le texte sacré de l’Islam. Pour les musulmans il reprend la parole de Dieu (Allah) l’unique. Ce livre reste le premier et le plus ancien document littéraire authentique connu en arabe jusqu’à ce jour alors que la tradition musulmane le présente comme le premier ouvrage en arabe, avec le caractère spécifique d’inimitabilité dans la beauté et dans les idées.
Pour les musulmans, le Coran regroupe les paroles de Dieu, révélations (āyāt) faites au dernier prophète et messager de Dieu Mahomet ( Muammad, « le loué ») à partir de 610–612 jusqu’à sa mort en 632 par l’arcange Gabriel Jibrīl). Le Coran est parfois appelé simplement al-kitāb (« le Livre »), adh-dhikr (« le Rappel ») ou encore al-furqān (« le Discernement »). En ce sens, il est, pour les musulmans, l’expression d’un attribut incréé de Dieu adressé à l’intention de toute l’humanité. (Source : Wikipédia)

Le traducteur, Albin de Kazimirski Biberstein (1808-1887) est un orientaliste arabisant, originaire de Pologne .

> Écouter un extrait : Sourate 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Sourates 01 à 06.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 2. Moyen-Âge, Religion, , ,

 

Page vue 2 176 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

21 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Omar le 25 janvier 2020

    ‘Ce livre reste le premier et le plus ancien document littéraire authentique connu en arabe jusqu’à ce jour alors que la tradition musulmane le présente comme le premier ouvrage en arabe’
    c’est entièrement faux: cf Les dix grandes odes arabes de l’anté-islam (Mu-allaqât)traduites par Jacques Berque, publiées chez Sindbad. Cf le grand poète Antar (VIe siècle)

  2. Ahmed le 25 janvier 2020

    Bonjour chère Christine Treille ,

    Ravi de vous écouter sur cette unique lecture du Coran dont je suis en train d’écouter en AUDIO sur la rhétorique et les miracles du texte.

    Bon weekend et une année pleine de santé et ,amour et prospérité.

    Amitiés,

    Ahmed

  3. Christine Treille le 25 janvier 2020

    Très heureuse de vous retrouver Ahmed!
    Merci infiniment pour vos voeux, recevez les miens en retour pour un 2020 de santé et de sérénité.
    J’espère etre à la hauteur de vos attentes dans cette lecture du Coran.
    Amicalement
    Christine Treille

  4. Christine Treille le 25 janvier 2020

    Bonjour cher Omar,
    Je suis navrée si les informations écrites dans ma présentation sont erronées et je m’en excuse. Je me suis fiée à la présentation de Wikipédia qui en général vérifie ses sources. Je vous remercie pour votre rectification.

  5. FAZIL le 27 janvier 2020

    Bonjour et merci pour la lecture. je voudrais savoir si c’est la version entière ,ycompris avec les passages qui incitent à tuer les mécréants et les non-musulmans, ou la version retouchée comme le préconise certain théologiens et penseurs actuels.Merci de me répondre rapidement car je suis éducateur en banlieue et je préfèrerai la version retouchée pour éviter tout derapage au milieu des jeunes de confession différente.
    Cdt
    FAZIL

  6. Christine Treille le 27 janvier 2020

    Bonjour Fazil, la traduction étant ancienne, je crains fort qu’elle ne soit intégrale et que les passages que vous redoutez y soient. Je découvre les sourates en meme temps que je les lis, je n’ai donc pas affronté le texte entier mais ce que j’ai lu jusqu’ici ne me semble pas « censuré ». Je comprends tout à fait votre besoin d’une version plus épurée mais j’imagine que ce genre de version est plus récente et sans doute non libre de droits. Si jamais vous trouviez le texte que que désirez et qu’il soit possible de l’enregistrer, je le ferais avec un immense plaisir car j’aimerais beaucoup vous aider. Tenez-moi au courant si vous en avez envie.
    Si vous savez exactement quels passages il est préférable ne pas lire, je pourrais couper ou réenregistrer certaines sourates et créer un texte qui puisse etre écouté par les jeunes que vous suivez.J’imagine qu’il est compliqué d’expliquer que certains passages n’ont plus lieu d’etre à l’heure actuelle (tout comme certains passages de la Bible) mais demander à des jeunes de faire abstraction d’un texte qu’ils ont sous les yeux n’est pas aisé.
    Je reste à votre disposition.
    Christine

  7. kena le 29 janvier 2020

    Si ça peut vous aider, j’avais lu qu’un djihadiste écoutait en boucle la sourate 9 avant d’aller tuer

  8. Yasmina le 30 janvier 2020

    Yazid a une bonne idée. Je souhaite qu’on acceptera ses suggestions.
    A mon avis je trouve aussi que pour que ce livre audio puisse être écouté sans problème par des amis chrétiens et juifs, dont des femmes, il faudrait supprimer ces parties de versets:
    - La fin du verset 228 de la sourate 2: «Les maris sont supérieurs à leurs femmes».
    - Ces parties du verset 38 de la sourate 4: «Les hommes sont supérieurs aux femmes. [...] Vous réprimanderez celles dont vous avez à craindre l’inobéissance [...], vous les battrez».
    - Cette partie du verset 56 de la sourate 5: «O croyants! ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens».
    Merci. Bonne guidance.

  9. ahmed le 30 janvier 2020

    Bonsoir chère Christine ,

    Je viens de lire votre message en privé.Voir réponse.

    Bon weekend.

    Amitiés,

    Ahmed

  10. Christine Treille le 31 janvier 2020

    Bonsoir à toutes et à tous,

    Merci pour vos encouragements et vos remarques.
    En ce qui concerne l’enregistrement en cours-cette traduction de Kazimirski- elle sera faite intégralement car le texte est celui-ci et je ne me reconnais aucun droit ni capacité d’en oter une partie.
    Je comprends parfaitement les difficultés de Fazil qui a à faire à des jeunes qu’il est necessaire d’aider durant le travail d’interprétation et c’est pour cela que je lui proposais une version plus souple que j’aurais pu enregistrer dans un second temps.
    En ce qui concerne le reste des lecteurs, je crois que tant les Chrétiens que les Juifs(ou les nons croyants ou encore ceux d’un autre credo) qui ont lu la Bible et/ou la Torah sont habitués à ce que les femmes soient considérées d’une certaine façon dans les textes anciens et à ce que les guerres entreprises alors avec l’accord ou au nom de Dieu ne soient pas de petites escarmouches.
    Je pense donc que croyants ou non, qui s’interesse aux textes religieux doit faire l’effort de remettre ces textes dans leur contexte et doit essayer de lire et d’interpréter avec recul, intelligence et ouverture d’esprit.
    Cela est difficile, j’en suis consciente. Je suis d’accord avec vous Yasmina et lire certains passages est compliqué mais oter ces passages ne les empeche pas d’exister. Il est donc peut-etre préférable d’expliquer que nous ne vivons plus en 632 (ou avant encore pour les autres Livres) et que les mentalités évoluent ou doivent évoluer. En outre il y a je crois, des passage du Coran à opposer à ceux que vous citez par exemple: « Celui qui traite sa femme de la meilleure façon fait partie des meilleurs musulmans ».Mais je ne veux pas commencer une étude sur Femme dans le Coran car je n’en serais pas capable.
    Je n’en sais pas assez ni sur le Coran, ni sur la Torah ou la Bible pour me mettre à faire des analyses compliquées.
    J’espère n’avoir choqué ou offensé personne car j’en serais vraiment navrée. Les sujets religieux sont toujours très délicats.
    Ma passion première est partager un texte en le lisant à haute voix. J’espère en cela faire paisir et etre utile.
    Merci à toutes et à tous et à bientot pour les prochaines sourates.

    Amicalement.

    Chrisitne

  11. tontonzark le 31 janvier 2020

    Chère Madame Treille,
    Merci d’avoir lu ce text.

    chère Yasmina
    ce que vous relevez me dérange aussi mais je trouve la plus grande partie des sourates positives car elles insitent à faire le bien et à se comporter avec bonté.
    Dans la bible ou le talmud se trouve aussi des horreures.

    Je serais d’avis à prendre le meilleur dans tous les textes des religions, c’est à dire, tout ce qui insite l’humain à se comporter avec grandeur et bonté envers ses semblables et à rejeter tout les actes contraires à ce qui est juste et bon.

    cher Fazil
    je vous suggère de lire Eugène Sue car ses livres pourrait vous inspirer en tant qu’éducateur. Les mystères de Paris, par exemple est très intéressants. Vous pourriez aussi en lire certains èassages aux jeunes dont vous vous occupez et les insiter à s’exprimer sur ce qu’ils entendent.
    Je m’étonne qu’en Suisse il y ait tant de musulmans, de Chrétiens et d’autres Religion sans parler que 4 Langues se parlent dans un si petit pays. Pourtant tous vivent ensemble plutôt tranquillement. Il n’y a pas tant de violence qu’en France.
    Lorsqu’une fille portent le voile à l’école, on la laisse ainsi dans les lycés, on peut voir dans la même classe des filles voilées, des punks à crête, une new wawe vêtue en vampir, des filles maquillées et en mini jupe, un fan de heavy metal et des élèves habillés avec discression et personne ne se crêpe le chinion.
    Comment expliqueriez-vous ça ?

  12. Jeanne le 5 février 2020

    S’il s’agit de censurer un texte parce qu’il ne correspond pas à telle ou telle pensée du moment, je ne vois pas l’intérêt de le lire tout court. S’il y a des passages gênants dans le Coran, ça peut sembler problématique pour certains, mais c’est aussi la réalité de cette religion, et il ne serait pas honnête de ne conserver que les passages qui nous arrangent. Effectuer une censure relève d’un acte politique, voire d’une propagande. A chacun et chacune d’assumer en âme et conscience ses actes.

  13. Christine Treille le 6 février 2020

    Merci Jeanne pour votre commentaire. Je suis d’accord avec vous sur le thème de la censure et c’est bien pour cela que le texte que je lirai petit à petit sera lu dans son intégralité comme je l’ai expliqué plus haut.
    Je comprends toutefois les nécessités de Fazil et imagine aisément ses difficultés.L’argument est compliqué et pas facile à gérer dans certains contextes. Une approche plus souple pourrait etre le tremplin pour une lecture intégrale quand certains acquis seront présents. Je suis tout à fait consciente que tout cela engendre énormément de discussions.
    Quoiqu’il en soit, je le répéte, le texte est lu ici dans son intégralité.

  14. Le Barbon le 16 février 2020

    « Quoi qu’il en soit, je le répète, le texte est lu ici dans son intégralité. »

    C’est exactement ce que chaque personne un peu raisonnable attend de vous.
    Eviter certains passages serait humiliant pour vous, ce serait vous trahir vous-même et, qui plus est, décevoir vos auditeurs.

  15. Christine Treille le 17 février 2020

    Merci, Le Barbon, pour votre intervention.

  16. Claire-Marie le 22 février 2020

    Bonjour à tous,
    J’ai frémi un instant en lisant ce fil de discussion !
    Merci à Christine Treille d’avoir refusé de créer une version censurée du texte!
    Si des positions et opinions dérangeantes devaient être ôtées des texte lus ici, premièrement ils ne seraient plus des textes intégraux et, deuxièmement, il faudrait retirer ou censurer presque tous les textes presents sur ce site! En effet dans la mesure où ils sont anciens puisque libres de droits.
    Ils sont le témoignage d’un temps et d’une culture qui ont évolué (pas toujours pour le meilleur malheureusement). Par exemple, le moindre livre policier anglais ou même notre Jules Verne national devraient être mutilés pour cause d’opinions sur les femmes, les peuples prétendument « inferieurs », les pauvres, etc complètement inacceptables dans notre société actuelle.

    Ces livres d’un autre temps doivent donc être pris comme ils sont et c’est aux lecteurs de faire l’effort de se cultiver assez pour les apprécier malgré tout. Cela signifie réfléchir et apprendre…et enseigner aux plus jeunes à contextualiser les texte. Pas leur fournir une version édulcorée ! C’est leur mentir et les prendre pour les idiots qu’ils ne sont pas.

    Ce geste aurait en effet une portée politique insupportable.

    Merci Mme Treille d’avoir entrepris cette lecture qui soulève visiblement des questions très intéressantes et fait surgir des réponses effrayantes, je dois l’avouer.

  17. Claire-Marie le 22 février 2020

    Mon commentaire a été signalé comme spam par votre site! Il ne contenait absolument rien de différent des autres commentaires. Pouvez-vous m’aider svp?

  18. Christine Treille le 22 février 2020

    Bonjour Claire Marie, je crois qu’il existe en ce moment quelques problèmes en ce qui concerne les commentaires, certains finissent effectivement dans les spams sans motifs. Je pense que nos modérateurs vont régler cela rapidement et extraire de nouveau vos lignes. Merci de vous être arrêtée ici pour le temps d’un commentaire. A bientôt!

    Christine Treille

  19. Carole Bassani-Adibzadeh le 23 février 2020

    Chère Claire-Marie,
    J’ai récupéré votre commentaire et l’ai validé !
    Je ne saurais vous dire pourquoi il était passé dans les Indésirables…
    A très bientôt !!!
    Carole

  20. Claire-Marie le 23 février 2020

    Merci beaucoup Carole !
    Pour info, je l’avais édité pour corriger une faute d’orthographe et quand j’ai cliqué sur « sauvegarder », un message m’a annoncé qu’il avait été mis dans les spams… Mystère…
    Je ne considère pas mon commentaire comme important mais le voir passer dans les spams m’a embêtée… Maintenant je sais ce qui s’est passé.
    Merci de l’avoir retrouvé
    Bien cordialement

  21. Christine Treille le 14 mars 2020

    Chère Claire-Marie,
    tous les commentaires sont importants car toutes les opinions le sont. Je suis donc très heureuse de lire le votre.
    Vous avez tout à fait raison lorsque vous dites que n’importe quel texte pourrait etre sujet à censure si l’on voulait l’appliquer. Je me souviens d’un roman policier que j’ai enregistré et qui m’a valu un commentaire récitant que ce roman avait dérangé le lecteur à cause de sa condescendance concernant certains peuples étrangers.
    C’est en lisant ce qui a eu lieu autrefois ou ailleurs ou encore aujourd’hui et chez nous, en comparant, en critiquant, en analysant, en se confrontant que l’on peut se forger une opinion et grandir.
    La littérature est un magnifique terrain d’entrainement, tous les livres qu’ils plaisent ou non nous apportent quelque chose, alors lisons sans contrainte et sans honte!
    Merci encore Claire-Marie !
    Amicalement.
    Christine Treille

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.