Page complète du livre audio gratuit :


MOLIÈRE – L’École des Femmes

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 2h | Genre : Théâtre


L'École des femmes, gravure de l'édition de 1719

L’École des femmes est une comédie de Molière en cinq actes et en vers, créée au théâtre du Palais-Royal le 26 décembre 1662.

La pièce, novatrice en ce qu’elle mêlait de manière alors inédite les ressources de la farce et de la grande comédie en vers, fut un immense succès, et suscita une série de débats connus sous le nom de « Querelle de L’École des femmes ». Cette querelle, habilement exploitée par Molière, lui donna l’occasion de répondre aux critiques qui lui avaient été adressées et de préciser son projet dramatique dans une comédie intitulée La Critique de l’École des femmes, représentée sur la scène du même théâtre au mois de juin de l’année suivante. (Wikipédia)

Depuis toujours, Arnolphe craint d’être trompé par sa femme. Il a rencontré un jour une très jolie petite fille, l’a achetée à sa nourrice et l’a fait élever dans une ignorance totale.

Une quinzaine d’années plus tard, il envisage d’épouser cette enfant, devenue une belle jeune fille, naïve et pure, telle qu’il la souhaitait. Mais il est obligé de s’absenter pour ses affaires, et un jour, alors qu’elle était « sur son balcon, à travailler au frais, un jeune homme bien fait… »

> Écouter un extrait : Acte 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’École des femmes.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Acte 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Acte 02.mp3
Acte 03.mp3
Acte 04.mp3
Acte 05.mp3




Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Chrysalde : Thierry Codvelle,

Arnolphe : Gustave,

Alain : Alain Degandt,

Georgette : Esperiidae,

Agnès : Bruissement,

Horace : Vincent de l’Épine,

Un notaire : Florent,

Enrique : ThéoTex,

Oronte : Aymeric,

Didascalies, coordination et montage : Cocotte.



> Références musicales :

François Couperin, Les Nations, Trio: XVIII. Deuxième Ordre: Bourrée & Double, interprété par The Jacobean ensemble, dirigé par Thurston Dart (1962, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Théâtre, , , , , , , , , , ,

 

Page vue 22 549 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

20 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Maria Scaniglia le 5 juillet 2016

    Une pièce chère à mon coeur !
    Merci pour ce travail !
    Amicalement,
    Maria

  2. Ahmed le 5 juillet 2016

    Bonsoir à tous ,

    Merci infiniment de vos efforts et je vous souhaite une agréable soirée et des vacances pleines de joie .
    Bien cordialement ,
    Ahmed

  3. Christiane-Jehanne le 5 juillet 2016

    Et cette belle École qui arrive le soir des vacances scolaires, pour notre grand plaisir, merci pour le site, un tel régal! et merci pour une belle soirée en perspective.
    Amities à la troupe!
    Christiane-Jehanne.

  4. Cocotte le 6 juillet 2016

    Chère Maria, cher Ahmed, chère Christiane-Jehanne
    Toute l’équipe vous remercie chaleureusement pour vos si aimables commentaires, si encourageants. Nous sommes ravis que cette pièce vous plaise. Chacun de nous a mis tout son cœur, chacun dans son rôle, important ou plus léger.
    Merci à vous trois pour votre fidélité et pour le bonheur que vos commentaires nous ont apporté. Quelle joie que ce partage avec vous!
    Amitiés
    Cocotte

  5. Plume le 26 juillet 2016

    Superbe ! Je me suis vraiment régalée à vous écouter : les voix, le montage, tout est parfait. J’étais vraiment dedans. Bravo à tous !

  6. Cocotte le 27 juillet 2016

    merci beaucoup, chère Plume
    Toute l’équipe est très touchée par votre si sympathique commentaire.
    Nous avons tous fait le maximum pour servir au mieux ce texte, l’une des comédies majeures de Molière. Cela représente un très gros travail et beaucoup d’investissement, vous le savez mieux que personne, chère Plume.
    Bien sûr, nous ne sommes pas des professionnels, mais nous avons mis tout notre cœur, en espérant que les audio lecteurs apprécieront la pièce entière.
    Amitiés
    Cocotte

  7. Anita le 6 décembre 2016

    Bonjour ,
    avec un très grand merci , c’était un véritable régal , pour une très bonne soirée où je n’ai pas réussi à me décrocher de l’écoute associée à la lecture , j’étais vraiment dedans aussi . j’ai tellement regretté de n’avoir pas été dans les grandes écoles , j’étais transportée . Toute ma gratitude , très Cordialement

  8. Cocotte le 7 décembre 2016

    Bonjour, chère Anita
    Toute l’équipe a pris beaucoup de plaisir à interpréter cette comédie de Molière.
    Nous sommes tous très heureux de voir que vous avez partagé ce moment agréable avec nous.
    J’espère que vous allez trouver d’autres titres qui vous plairont autant.
    Merci beaucoup pour votre commentaire, très encourageant.
    Cordialement
    Cocotte

  9. Anita le 7 décembre 2016

    Chère Cocotte ,
    Le speudo de mon blog est Mainate , pour Souvenirs du dit oiseau . Mais surtout pour ses qualités !
    J’apprécie aussi vraiment beaucoup les sons et sens des mots , la musique des mots , les phrases .
    Beaucoup de retard pour l’étude approfondie mais très motivée , c’est vraiment un régal persistant , une nourriture qui peut être aussi de l’esprit pour ce qui est généreusement offert .
    Merci vraiment , le choix est comme dans la caverne d’Ali Baba aux milles richesses !
    Cordialement ,
    Je ne sais pas flatter , mais témoigner de ce que je pense , et ressens .

  10. François le 20 décembre 2016

    Super audio merci beaucoup pour ces merveilleux moment que vous m’avais fais passer ! Mes amitiés
    François.

  11. Cocotte le 21 décembre 2016

    Cher François
    Toute l’équipe vous remercie chaleureusement pour l’aimable et encourageant commentaire que vous avez pris la peine de poster.
    Nous sommes très touchés, et très heureux de voir que vous avez pris autant de plaisir à nous écouter, que nous à lire cette pièce.
    Toutes nos amitiés.
    Cocotte

  12. Un Lycéen le 24 février 2017

    Merci ! Voix agréables et aidantes à comprendre avec le livre sous la main. Bon courage pour la suite !

  13. Cocotte le 25 février 2017

    Merci beaucoup pour votre commentaire, cher Lycéen, de la part de toute l’équipe théâtre.
    Nous sommes tus très heureux d’avoir pu vous aider dans vos études. C’est d’ailleurs notre but et nous sommes ravis lorsqu’un étudiant nous dit sa satisfaction.
    Cordialement
    Cocotte

  14. Justine le 2 avril 2017

    Bonjour,

    dans le cadre d’un cours sur la prosodie, à l’université de catholique de Louvain-la-Neuve, je désirerais obtenir quelques informations sur Bruissement. En effet, je me suis penchée sur sa lecture de la chèvre de monsieur seguin, et je dois fournir des métadonnées concernant ma lectrice, notamment son âge,…
    est-ce possible d’obtenir de telles informations ?

  15. Bruissement le 2 avril 2017

    Bonjour Justine,
    Je pense pouvoir vous fournir les informations voulues dès que j’obtiendrai vos coordonnées par Carole ou Christine.
    Amicalement Bruissement

  16. Justine le 2 avril 2017

    Excusez-moi, mais je ne sais pas qui sont Carole et Christine, comment dois-je procéder ?

  17. Christine Sétrin le 2 avril 2017

    Bonsoir Justine :-) ,

    Nous avons transmis à Bruissement l’adresse mail que vous avez indiquée pour pouvoir écrire des commentaires. Elle se mettra bien vite en contact avec vous.

    Très belle soirée,

    Ch.

  18. Carole Bassani-Adibzadeh le 2 avril 2017

    Chère Justine,
    Je communique par message privé à Bruissement l’adresse mail que vous avez communiquée lors du dépôt de votre commentaire.
    Bien amicalement,
    Carole

  19. Bruissement le 2 avril 2017

    Chère Justine,
    Ne vous inquiétez de rien, c’est moi qui demanderai votre e-mail (non visible sur le site et pourtant requis pour faire un commentaire) à Carole ou Christine, nos petites fées modératrices, dont la baguette magique sait le faire apparaître quand il y a accord des deux parties.

  20. Omka le 1 novembre 2018

    Un grand merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.