Page complète du livre audio gratuit :


TROLLOPE, Anthony – La Fille du pasteur d’Oxney Colne

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 29min | Genre : Nouvelles


Patience Woolsworthy

« – Tout ce que j’ai fait, dit-il, c’était pour entendre un mot de vous.
- Un seul de mes mots peut donc avoir tant de pouvoir ! Mais marchons, voulez-vous, ou mon père va nous prendre pour l’une de ces pierres levées de la lande. […]
- Patty , dit-il, s’arrêtant à nouveau sur le chemin, répondez à ma question. J’ai droit à une réponse. M’aimez-vous ?
- Et dans ce cas ? Et si j’ai été assez sotte pour que vos perfections soient trop nombreuses pour mon faible cœur ? Dans ce cas, Capitaine Broughton ?
- Vous ne m’aimez pas, sinon vous ne vous moqueriez pas de moi en ce moment.
- Peut-être pas, c’est vrai, dit-elle. Elle ne semblait pas prête à abandonner un pouce sur le terrain de l’humour. Et ils se remirent à marcher. »

La fille du Pasteur d’Oxney Colne (The Parsons’s Daughter of Oxney Colne, 1861), c’est Patience Woolsworthy, jeune fille de fort tempérament comme aime à les dépeindre Anthony Trollope, orgueilleuse et indépendante d’esprit.
La liberté peut-elle exister pour les jeunes filles de l’Angleterre victorienne, totalement enchaînées par la perspective du mariage ?

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : Frederic Leighton (1830-1896), Study of a Lady.

> Écouter un extrait : Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Fille du pasteur d’Oxney Colne.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première Partie.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Deuxième Partie.mp3
Troisième Partie.mp3



> Références musicales :

Antonín Dvořák, 4 Romantic Pieces, Op. 75 – 1. Allegro moderato , interprété par Roxana Pavel Goldstein (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 7 492 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

32 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Paruline le 14 janvier 2017

    Bonjour monsieur de l’Épine,

    Je suis certaine que de nombreux commentaires
    élogieux suivront le mien…
    Trollope, Wharton, Austen, H.James, sont des choix gagnants, surtout lorsqu’ils bénéficient de si talentueuses voix pour rendre justice à leur mérite respectif.
    J’ajoute un chaleureux merci pour le bon travail de traduction !
    Littérature audio peut se vanter de compter de laborieux DDV parmi ses membres !

  2. Vincent de l'Épine le 14 janvier 2017

    Bonjour Paruline, merci de votre gentillesse et de votre fidélité ! Je suis heureux que cette lecture vous ait plu. En comparaison des autres auteurs que j’ai déjà traduits, Trollope est beaucoup moins compliqué à traduire. Si cette nouvelle plait aux audio-lecteurs, je traduirai et lirai également « Lady de Launay » et « Mrs. General Talboy », du même auteur.
    Sincère merci pour vos encouragements !

  3. Elisabeth Claverie le 15 janvier 2017

    Voilà ce Trollope ! Je viens de le voir ce soir! Je vais commencer à l’écouter … comme un cadeau dont on retarde l’ouverture ! Je suis très heureuse ! de la perspective dun voyage quis’annonce …Merci Vincent
    elisabeth

  4. Lyse le 16 janvier 2017

    J’ajoute un « élogieux commentaire » à celui de Paruline !
    Trollope est l’un de mes auteurs préférés:
    je me réjouis donc d’apprendre que deux autres possibles traductions (Brilliant, as usual…) mijotent dans vos projets.
    Soyez assuré que d’autres audio-lecteurs de ma connaissance sauront les apprécier, même s’ils ne prennent pas nécessairement le temps de vous l’écrire.
    Sincère merci de nous avoir fait connaître Miss Patty en français. Vos lectures sont toujours attendues avec une « joyeuse impatience ». :)

  5. Vincent de l'Épine le 16 janvier 2017

    Merci à vous Elisabeth et Lyse !
    Lyse, heureux de vous avoir fait découvrir Miss Patty en Français.
    A ma connaissance il n’y a pas d’autre traduction en français de cette nouvelle (mais j’avoue ne pas avoir fait de recherches approfondies).
    Vous aurez pu noter que j’ai opté pour une prononciation très française du prénom de l’héroine, « Patience » ; en effet le texte joue à deux reprises du double sens de son prénom (patience – impatience), et la prononciation anglaise de ce prénom étant très différente, je voulais que le texte reste compréhensible des moins anglophones d’entre nous.
    Grand merci pour vos encouragements, il me sont toujours très précieux !!!
    Vincent

  6. patricia le 16 janvier 2017

    je télécharge tout de suite car l’extrait promet déjà une délicieuse découverte. Merci

  7. Shmuel R le 16 janvier 2017

    Merci Vincent. Toujours excellent traducteur et lecteur admirable.

  8. patricia le 16 janvier 2017

    J’ai trouvé le personnage de Miss Patty très attachant et est-ce trop féministe de dire qu’elle s’est montrée fine psychologue et que son  » sacrifice  » est tout à son honneur.

    Merci pour cette jolie lecture.

  9. Elisabeth Claverie le 17 janvier 2017

    Quel beau et fier personnage, quelle modernité de Trollope!
    Merci Vincent de cette belle lecture.

  10. Vincent de l'Épine le 17 janvier 2017

    Merci à vous Shmuel, Patricia et Elisabeth. Oui, je suis comme vous, j’apprécie ces portraits féminins forts et attachants. Je crois qu’on a du mal à imaginer à quel point la « trajectoire obligée » du mariage pouvait représenter un poids écrasant pour de jeunes femmes en quête d’indépendance. Trollope aborde un sujet similaire dans « The Small House at Allington », dont il n’existe malheureusement pas de version française libre de droits, et qui est trop long pour envisager d’être traduit.
    Vos commentaires m’encouragent à continuer la traduction de « Lady de Launay », qui est beaucoup plus long que cette nouvelle, mais que je pourrai peut-être vous proposer cette année.
    Amicalement

  11. Cocotte le 19 janvier 2017

    Cher Vincent
    Quel régal, ce roman! Je conseille chaleureusement sa lecture à tous les membres du club de Jane Austen, et à tous les audio lecteurs.
    Vous m’avez fait découvrir Trollope!
    Déjà, les commentaires m’avaient alléchée. Mais, et vous le savez bien, nous n’avons pas le temps d’écouter toutes les belles lectures qui arrivent.
    La traduction et l’interprétation sont très, très agréables. Magnifiques! On se laisse vite séduire et emporter et on a du mal à quitter Patty.
    Je vais vite télécharger les deux autres romans de cet auteur. C’est tout à fait le genre de lecture que j’aime.
    Quelle chance de penser que bientôt, la Lady de Launay viendra rejoindre ses petits camarades!
    Merci pour ces longues heures de traduction et d’enregistrement, pour notre plaisir.
    Amicalement
    Cocotte

  12. Vincent de l'Épine le 19 janvier 2017

    bonjour chère Cocotte, merci de votre enthousiasme. Oui, je pense que vous avez beaucoup de belles choses à découvrir avec cet auteur, et j’espère que vous aimerez aussi Le Domaine de Belton et Le Cousin Henry, ce sont deux romans que j’apprécie particulièrement.
    Votre commentaire a beaucoup de prix pour moi :-)
    Amitiés

  13. Sylvie le 22 février 2017

    Bonjour Vincent,
    Ainsi donc voici une des nouvelles dont vous m’aviez parlé 😊
    Je suis ravie, ravie! Je ne commencerai à l’écouter que demain mais je suis sûre que je vais beaucoup apprécier. J’aime l’auteur et votre voix et votre lecture ne m’ont jamais déçue.
    Merci beaucoup.

    Sylvie

  14. Vincent de l'Épine le 23 février 2017

    Bonjour Sylvie et merci, j’espère que cette nouvelle vous plaira également ! Heureux de vous retrouver autour de ce nouveau Trollope ! La traduction de « Lady de Launay » est terminée et pourra aussi vous être proposée prochainement.
    Amicalement

  15. Sylvie le 23 février 2017

    Bonjour Vincent,
    J’ai aimé cette nouvelle, que j’ai trouvée trop courte du coup 😊
    J’ai l’impression que les hommes s’engageaient avant d’avoir réfléchi et d’être sûrs de leurs sentiments. Les femmes n’avaient pas un rôle facile à tenir dans une relation…On passait bien trop facilement pour une femme facile 😄
    Ce passage de la nouvelle me rappelle cet autre en dessous du Domaine de Belton :
    - « Et pourtant, bien qu’il se répétât, encore maintenant, qu’il était satisfait, je ne pense pas qu’il était aussi satisfait qu’il l’avait été pendant ces quatre mois. C’est bien triste à dire, mais je crois bien qu’il en était ainsi. Une fois que vous avez votre jouet, tout le plaisir de l’anticipation disparaît, surtout si vous l’avez eu facilement. »

    - « Si Clara eût mieux connu les sentiments intimes des hommes et des femmes en général, peut-être eût-elle mis un peu plus de temps à montrer les siens. Quelle est la chose désirée qui ne perde pas la moitié de sa valeur par une trop facile possession ? Le vin est estimé pour son prix et non pour son bouquet.
    Ouvrez votre porte facilement à Paul et à Jacques, Paul et Jacques ne se soucieront pas d’entrer. Fermez votre porte à ces mêmes gentlemen, et ils emploieront toute leur diplomatie à se la faire ouvrir. Le capitaine Aylmer, en entendant la franche réponse de la jeune fille, commença à se demander s’il ferait bien de consacrer la meilleure place de son cellier à du vin si bon marché. »

    Heureuse d’apprendre que nous aurons bientôt « Lady de Launay »

    Amicalement

  16. Vincent de l'Épine le 25 février 2017

    Merci beaucoup Sylvie ! Vous m’encouragez à rechercher d’autres textes de Trollope pour les traduire… même s’il y a relativement peu de nouvelles de cet auteur, qui préférait les longs romans (que je ne peux pas espérer parvenir à traduire !).
    Vous avez tout à fait raison de souligner de parallèle entre les deux textes :-) ! Le capitaine Aylmer considère Clara comme un vin exquis, une chose délicate à obtenir, mais il ne la respecte pas comme un être humain. Comme vous le dites très bien, les femmes doivent rester en équilibre sur la « fine ligne rouge » qui sépare les femmes respectables des autres… Les textes de Trollope comme ceux d’autres auteurs anglais, illustrent fort bien cette difficulté.
    Amicalement

  17. Sylvie le 28 février 2017

    Bonjour Vincent,
    Je serai ravie si vous trouvez d’autres nouvelles. En tous cas je vous suis très reconnaissante de m’avoir fait découvrir cet auteur. Je vais acheter ses romans traduits en français, à défaut de vous écouter les lire et les interpréter. Dommage que The Small House at Allington n’a apparemment pas été traduit. Je commencerai peut-être par « Miss Mackenzie »
    Au plaisir de vous retrouver bientôt.

    Sylvie

  18. josée le 28 juin 2017

    Bonjour Vincent,
    C’est toujours un grand plaisir de vous écouter. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle; Patty a été très fine et courageuse…et c’est très bien ainsi!
    A présent, je vais me tourner vers « Lady de Launay ».
    Bien amicalement,
    Josée

  19. Vincent de l'Épine le 2 juillet 2017

    Merci à vous Josée !
    Ces nouvelles de Trollope sont moins connues que ses romans, mais je trouve qu’elles sont tout aussi intéressantes et nous offrent à chaque fois un beau portrait de femme comme Miss Patty.
    Je vous souhaite de passer un bon moment avec Bessy Pryor !
    Bien amicalement
    Vincent

  20. elisabeth le 19 novembre 2017

    Mais je n’avais pas vu, absente de France, cette publication.
    Je l’écouterai dés demain.
    Amitiés
    elisabeth

  21. elisabeth le 21 novembre 2017

    Mon cher Vincent, Je viens de m’apercevoir que j’ai fait une confusion ! J’avais déjà écouté le texte ! Je l’ai ré-entendu avec le même plaisir.
    elisabeth

  22. Vincent de l'Épine le 21 novembre 2017

    Bonjour Elisabeth,
    C’est bien ce qu’il me semblait :-)
    Je suis heureux toutefois que vous l’ayez ré-écouté avec plaisir.
    Amicalement
    Vincent

  23. Régis le 14 avril 2018

    Merci Vincent pour cette lecture. J’ai aimé cette histoire assez courte mais où beaucoup de choses sont dites sur la complexité des sentiments humains.

  24. Vincent de l'Épine le 18 avril 2018

    Merci Régis,
    Heureux de vous retrouver, et aussi de voir que vous avez apprécié les aventures de Miss Patty !

  25. Coraline le 15 octobre 2018

    Cher Vincent, décidément j’aime beaucoup ces romans d’Anthony Trollope !
    J’ai beaucoup admiré cette jeune femme fière de ses racines, digne et qui ne se laisse pas mépriser !
    Elle nous montre aussi qu’il vaut mieux avoir la sagesse de prendre une décision douloureuse rapidement plutôt que de laisser les choses s’enliser ! Une jolie leçon de vie !

  26. Vincent de l'Épine le 16 octobre 2018

    Bonjour Coraline,
    Oui, les romans et nouvelles de Trollope nous présentent souvent de beaux portraits de femme. Merci de votre intérêt pour cet auteur !

  27. Maredo le 9 février 2020

    Bonjour Mr de l’Epine,
    Un grand merci pour le merveilleux moment que j’ai passé avec Melle Patty, cette si attachante figure féminine. Il est vrai que l’on a du mal à la quitter! Votre voix, votre diction, votre prononciation anglaise y sont pour beaucoup ( je comprends mieux en voyant dans les commentaires que vous êtes aussi le traducteur !). Je n’ai découvert que très récemment les audio livres qui permettent d’écouter en s’occupant à autre chose dans la maison et quel plaisir ! Et depuis que je vous ai entendu dans « Chez les heureux du monde  » d’Edith Wharton j’ai devant moi tout ce que vous avez enregistré , des heures à écouter votre voix qui interprète si merveilleusement cette langue riche, fine, où les imparfaits du subjonctifs paraissent si naturels et distingués.
    Merci encore pour ce cadeau de tant d’heures de plaisir!

  28. Vincent de l'Épine le 10 février 2020

    Merci à vous Maredo pour votre si gentil petit mot. Oui, cette petite nouvelle d’Anthony Trollope est absolument charmante, et je suis heureux que vous l’ayez aimée. Je suis très sensible à vos compliments et très heureux que ma façon de lire vous plaise. Si vous venez de découvrir les livres audio, attendez-vous à de belles découvertes ! Les heures de ménage ou de trajets en voiture vont se transformer en moments de culture et de plaisir :-) .
    Et si vous aimez Anthony Trollope, vous pourrez découvrir sur notre site plusieurs de ses romans et nouvelles, lus par moi ou d’autres donneurs de voix. Je vous souhaite de très belles découvertes !

  29. Lïat le 11 septembre 2020

    Quel texte magnifique, encore rehaussé par une parfaite lecture.
    A. Trollope était un fin psychologue, il me semble, pour suivre si intuitivement les méandres des cœurs vacillants.
    J’ai passé de très bons moments et vous en remercie, monsieur de l’Épine.

  30. Vincent de l'Épine le 12 septembre 2020

    Merci Lïat !
    Je suis heureux de voir que ces petits textes de Trollope vous plaisent. Je trouve qu’ils ont un indéniable charme et j’ai pris beaucoup de plaisir à les traduire et à les lire.
    Merci beaucoup de vos encouragements toujours très précieux !

  31. Fabienne le 22 janvier 2021

    Un grand merci à vous, Mr de L’Epine. Je passe des moments exquis à vous écouter lire ces romans d’auteurs anglais que je découvre pour la plupart. Vous avez l’art de dépoussiérer les textes de votre voix et de votre diction parfaites à mon goût. Merci beaucoup pour votre générosité à nous faire partager votre temps, vos goûts et vos talents de conteur et de traducteur ….

  32. Vincent de l'Épine le 27 janvier 2021

    Merci Fabienne,
    Je suis heureux que vous appréciez ces petits textes, j’ai pris beaucoup de plaisir à les traduire et à les enregistrer. Grand merci pour votre petit mot, très motivant !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.