Page complète du livre audio gratuit :


ZOLA, Émile – Lourdes

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 22h 17min | Genre : Romans


Lourdes

1er tome du cycle : Les Trois Villes, qui sera suivi de Rome et Paris.

Zola peint :
« un monde de croyants hallucinés…
le besoin de surnaturel persistant chez l’homme malgré les conquêtes de la science »,
les escroqueries de la guérison,
les rivalités dans le monde ecclésiastique,
le lucre engendré par le succès de la grotte.

> Écouter un extrait : Chapitre 1.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Lourdes.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première Journée :

Chapitre 1, Première Partie.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 1, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 2, Première Partie.mp3
Chapitre 2, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 3, Première Partie.mp3
Chapitre 3, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 4, Première Partie.mp3
Chapitre 4, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 5, Première Partie.mp3
Chapitre 5, Deuxième Partie.mp3

Deuxième Journée :

Chapitre 1, Première Partie.mp3
Chapitre 1, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 2, Première Partie.mp3
Chapitre 2, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 3, Première Partie.mp3
Chapitre 3, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 4, Première Partie.mp3
Chapitre 4, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 5, Première Partie.mp3
Chapitre 5, Deuxième Partie.mp3

Troisième Journée :

Chapitre 1, Première Partie.mp3
Chapitre 1, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 2, Première Partie.mp3
Chapitre 2, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 3, Première Partie.mp3
Chapitre 3, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 4, Première Partie.mp3
Chapitre 4, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 5, Première Partie.mp3
Chapitre 5, Deuxième Partie.mp3

Quatrième Journée :

Chapitre 1, Première Partie.mp3
Chapitre 1, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 2, Première Partie.mp3
Chapitre 2, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 3, Première Partie.mp3
Chapitre 3, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 4, Première Partie.mp3
Chapitre 4, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 5, Première Partie.mp3
Chapitre 5, Deuxième Partie.mp3

Cinquième Journée :

Chapitre 1, Première Partie.mp3
Chapitre 1, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 2, Première Partie.mp3
Chapitre 2, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 3, Première Partie.mp3
Chapitre 3, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 4, Première Partie.mp3
Chapitre 4, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 5, Première Partie.mp3
Chapitre 5, Deuxième Partie.mp3



> Références musicales :

François Couperin, Trois Leçons de Ténèbres pour le Mercredi Saint-Office des Ténèbres de la Semaine Sainte -Trois Leçons de Ténèbres du Mercredy, 02 Deuxième Leçon, interprété par Hugues Cuénod, G. Sinimberghi, F. Holetschek, R. Harand (1955, domaine public).

Gabriel Fauré, Requiem Op048, 04 Pie Jesu en si bémol majeur, interprété par Maurice Duruflé, Giselle Peyron, Doda Conrad et les Choeurs et Orchestre Nadia Boulanger (1948, domaine public).

Franz Schubert, Ave Maria Ellens Gesang III, Poème de Sir Walter Scott D839 Op052, interprété par Elisabeth Schwarzkopf et Giorgio Favaretto (1952, domaine public).

Frédéric Chopin , Andante Spianato et Grande Polonaise Brillante en mi bémol majeur, interprétés par Samson François, sous la direction de Georges Tzipine (1959, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 16 773 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

26 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. christian Gendre le 4 mai 2011

    merci beaucoup pour cette mise en ligne, que je m’empresse de charger.

  2. Angélique le 6 mai 2011

    Bonjour madame Pomme,

    Merci beaucoup pour vos lectures, vous êtes faite pour elles!
    C’est toujours un plaisir de pouvoir vous écouter au travail( ouvrière, mes mains s’activent tandis que mon cerveau se déconnecte, rentrant dans Zola comme dans un bain chaudement accueillant):)

  3. Alessandra le 10 mai 2011

    Merci pour cette belle lecture que vous nous donne encore une fois! Votre voix nous emmène dans le milieu de si beaux moments! Le temps s’arrête sur vos notes, un peu comme quand on est à l’écoute sur la rive d’un ruisseau au printemps :)
    Merci merci
    Alessandra

  4. Christiane le 14 mai 2011

    merci encore une fois pour le choix de cette œuvre stupéfiante de virtuosité, fruit du génie aux multiples facettes de Zola, que je craignais d’aborder,moi croyante car écrite par un incroyant. Mais non,pas une fois il ne se moque, comme Voltaire l’aurait fait, au contraire, quelle discrétion et quelle pitié devant le spectacle «de ces malades, de ces marmiteux, de ces enfants mourants apportés devant la statue»…Quel document encore si vrai, quel roman passionnant et quelle profonde réflexion sur« cette soif du divin, que rien n’a pu étancher au travers des siècles, [et qui] semblait renaître avec une violence nouvelle, au bout de notre siècle de science ». Vous me faites découvrir ce joyau, à travers votre lecture si pleine d’humilité devant des pages grandioses ; savoir vous oublier, ne jamais donner de signe de lassitude, ne jamais vous permettre de montrer par des intonations diverses ou dérisoires si vous approuvez ou non, enfin savoir faire passer d’abord et en exclusivité le but de tout livre, celui de rester en tête à tête avec son lecteur  ça,c’est de l’art ! Grâce à votre rythme mesuré encore, un étudiant étranger en langue française peut se servir de ces textes avec facilité,ce qui, par exemple, n’est pas le cas de beaucoup de textes anglophones lus sur librivox , débités pour la plupart en tirs groupés de mitraillettes. Voilà, chère Pomme, des impressions qui n’engagent que moi mais qui sont toutes pour vous transmettre mes très sincères sentiments de reconnaissance.

  5. Pomme le 17 mai 2011

    Toute ma sincère et profonde reconnaissance à vous 4 ci-dessus, dont vos commentaires, courts ou longs, me touchent vraiment, et me sont une bien belle récompense.
    Bien amicalement à vous, Pomme.

  6. christian le 18 mai 2011

    Je m’apprêtais à écrire un long commentaire, et à la lecture de Christiane, je me rends compte que je ne ferais que répéter. A ceci près : j’étais impatient de découvrir ce texte de Zola, incroyant moi-même. la virtuosité de l’auteur pour présenter ce sujet et le respect qu’il témoigne à tous les acteurs en font un régal.

    Quant à vous, la justesse du ton, le rythme parfait de votre lecture, la délicatesse des intonations dans l’interprétation des dialogues… difficile d’ajouter des compliments sans mettre à mal votre modestie.

    J’ai grande hâte de visiter Rome et Paris en votre compagnie.

  7. Pomme le 19 mai 2011

    Merci à vous, Christian!
    D’ici 2 ou 3 semaines, vous pourrez accompagner Pierre à Rome…
    Bien amicalement.
    Pomme

  8. christian le 20 mai 2011

    PS. excellente idée que d’avoir coupé les chapitres pour en faire des fichiers plus courts et plus faciles à manipuler.

  9. ondine le 31 mai 2011

    une merveille Merci à vous quelle belle diction
    je recherche toujours vos lectures

  10. CARIAUX Michel le 18 juin 2011

    Chère « Pomme »,

    Je tiens à vous exprimer toute ma gratitude pour le plaisir que m’a procuré la qualité exceptionnelle de votre lecture de cette oeuvre puissante.

    Une recherche sur le Web m’a permis de vérifier que ce qu’a dénoncé Zola avec férocité, mais aussi avec beaucoup d’humanité, était malheureusement vrai et que les choses ne sont pas arrangées depuis (le contenu des très nombreux sites consacrés à Lourdes en témoigne à suffisance).

    Je me réjouis déjà de découvrir vos autres « joyaux ».

  11. Malead le 19 juin 2011

    Merci une fois de plus, Pomme !
    Je vous signale un problème de montage dans le fichier 4ème journée, chapitre 5, 2ème partie :
    un très long « blanc » à partir de 27′54″ jusqu’à 54′47″, puis la reprise intégrale du chapitre.

  12. Carole Bassani-Adibzadeh le 19 juin 2011

    Chère Malead,
    Merci pour votre message !!!
    Le fichier du chapitre 5, 2ème partie de la 4ème journée a été repris et remplacé, et l’archive ZIP correspondante est en cours de ré-envoi sur le serveur – le remplacement sera effectif dès 15 h 30 ce jour.
    A très bientôt à nouveau sur le site !!!
    Carole

  13. Pomme le 20 juin 2011

    Merci à vous tous, Ondine, Michel et Malead, pour vos chaleureux commentaires.
    Et que la fée Carole soit ici remerciée pour son efficacité et sa diligence!
    Bien à vous, Pomme.

  14. Christine Treille le 5 juillet 2011

    Bonjour Pomme,

    Beaucoup de choses vous ont déjà été dites et je ne peux que m’associer aux vifs compliments. Ce texte que, bien qu’adorant Zola , je ne connaissais pas, m’a enchanté. Savoir critiquer sans ridiculiser, décrire les excès sans porter de jugement sur la foi sincère, respecter la douleur et la misère mais aussi les grands élans d’amour n’est pas de tout le monde. Zola est un maitre.

    Quant à votre lecture….elle m’a transportée. Une justesse de ton qui entraine, un enthousiasme qui réchauffe le coeur, une lecture digne , sans excès ni platitude, un vrai bonheur de tous les instants!

    Je vais bien entendu écouter les 2 prochains tomes de cette trilogie mais j’irai aussi faire un tour du coté des Rougon qui m’ont toujours passionnée et que je suis curieuse d’entendre meme si je les ai déjà lus!

    Un immense merci, à vous Pomme!

    Christine

  15. yahua moussa le 1 octobre 2011

    merci POMME

  16. Marie-Ange Bataillé le 5 février 2012

    Merci,chère Pomme. Je me demande si aujourd’hui, Zola aurait pu, sans passer pour diffamateur, dévoiler autant de choses… Je ne parle pas seulement de la religion mais de l’administration des lieux de culte, des accusations qu’il porte sur la part prise par le Père Sempé dans la mort de Mgr Peyramale, de l’éviction de Bernadette… Un roman que j’avais lu il y a longtemps et dont je n’avais pas vu la portée. Un roman important sur le plan des idées, sur le plan sociologique… Et que grâce à vous j’ai compris plus finement.
    Merci, je pars maintenant avec vous à Rome.
    Marie-Ange

  17. Pomme le 6 février 2012

    Chère Marie-Ange, je suis d’accord avec vous: les hardiesses de Zola ne « passeraient » pas aujourd’hui, je pense. Et dans la suite, Rome, il me semble qu’il va encore plus loin dans les accusations…
    Merci pour votre touchante fidélité.
    Bien amicalement, Pomme.

  18. laurent le 6 février 2012

    Bonjour Pomme ,un grand merci pour cette lecture
    Je vous écoute toujours avec un grand plaisir,je vais maintenant vous écouter lire V .HUGO quatre vingtreize, merci beaucoup.

  19. Amandine le 24 mars 2012

    Chère Pomme,

    je viens juste de terminer l´écoute de Lourdes et je suis toute sonnée. Un immense merci pour votre lecture parfaite, vous rendez un si bel hommage à Zola !
    J´aimerais être plus éloquente, mais les mots se défilent et refusent de former un contenu cohérent. Je m´en vais faire mes bagages pour Rome une fois remise de mes émotions. A bientôt, donc !

  20. Joelle Bonnet le 12 mai 2012

    Je termine l’écoute de Lourdes et tenais à vous remercier pour votre lecture qui apporte encore au texte de Zola. J’ai vraiment beaucoup apprécié et vais logiquement continuer par Rome. Grace à vous mes trajets en car ou en train deviennent un plaisir.
    MERCI, MERCI.

  21. Fanette le 3 février 2013

    Merci beaucoup Pomme.

    Encore un roman de Zola que vous lisez merveilleusement !

  22. Josef le 17 juin 2013

    Bien qu’elle ne fasse pas partie du cycle des Rougon-Macquart, cette oeuvre est, à mon sens l’une des plus touchantes et des plus intéressantes de Zola.
    L’abbé Pierre froment est ici l’interprète de la pensée intime de l’auteur, bien qu’on dise ici et là que Zola reste neutre.

    Cet ouvrage est à lire ou à écouter impérativement !
    Merci, chère Pomme, pour cette lecture magistrale dont on ne se lasse jamais !

  23. lucien delthil le 22 novembre 2013

    merci Pomme..

  24. philippe le 30 juin 2014

    Un régal tout au long de cette lecture ! surtout ne changez rien! les images viennent en fermant les yeux!

  25. Pauline Pucciano le 21 septembre 2014

    Chère Pomme, je termine à peine l’écoute des deux premiers chapitres, et je suis déjà captive. J’en profite pour vous remercier et vous féliciter, car j’ai écouté il y a plusieurs années tous les Rougon-Macquart, et vous êtes pour moi la voix de Zola… J’ai beaucoup de plaisir à vous retrouver tous les deux en grande forme!

  26. emiliemilie le 17 septembre 2016

    Aujourd’hui c’est mode de critiquer la religion catholique. Je trouve souvent les réflexions anti-catho vulgaires ou redondantes…

    Je suis toujours agréablement surprise par les réflexions toute en nuance des grands penseurs. Même si Zola associe la foi avec un manque de raison, il parle avec un profond respect des grandes figures de la sainteté. Il fait preuve d’une compassion tendre pour toutes les misères du monde. Il ne porte pas de jugements trop durs sur la médiocrité humaine.
    Forcément l’auteur pointe du doigt les mystères de Dieu qui remettent en question son existence, mais il le fait sans haine.
    Je retiens un passage du livre particulièrement beau: celui où Zola fait parler Lazare

    En revanche, j’avoue avoir eu du mal à arriver au bout du roman. Heureusement, votre lecture m’a beaucoup aidé à ne pas lâcher l’affaire.

    Merci à vous Pomme.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.