Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


GARNIER, Noël – La Bête

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Un ivrogne

Noël Garnier (1849-1931) vous offre ce petit divertissement alcoolisé, La Bête.

« Dans le vin qui coulait vit danser son squelette.

C’est à minuit trente précis, au fond du dernier verre – celui, par la Madone, qu’on ne devrait jamais boire – que l’homme, immobile, vit la Bête. »

Illustration : Jan Gotard, Un ivrogne (ca. 1928).

La Bête.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 44 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LUSSIER, Louis – Lui et Elle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Contes


Lui et Elle

Lui et Elle (1884)

« Lui était blond ; elle brune avec de grands yeux noirs. Il me confia, un soir qu’il était malheureux, que tous deux avaient grandi ensemble, l’un à côté de l’autre ; qu’il l’avait aimée toute petite, alors qu’elle le rudoyait bien fort, cruellement, dans ses moments d’humeur. »

Conte ou histoire vraie ?

Illustration : John George Brown, Le Bouquet (1860).

Lui et Elle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 557 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Les Fées de France

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


Les Fées de France

Alphonse Daudet qualifie de « fantastique » son Conte du lundi, Les Fées de France.

L’accusée reconnaît :

« Je brûlais Paris, mon bon monsieur, répondit la vieille très tranquillement. Je brûlais Paris parce que je le hais, parce qu’il rit de tout, parce que c’est lui qui nous a tuées… C’est moi qui remplissais les boîtes des pétroleuses, et je les conduisais moi-même aux bons endroits : « Allez, mes filles, brûlez tout, brûlez, brûlez !… »

Pétroleuse : Femme qui, pendant la Commune, aurait allumé des incendies avec du pétrole.

Illustration : Les pétroleuses du faubourg Saint-Germain devant le 4e Conseil de guerre (1871).

Les Fées de France.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 617 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BASTIDE, Jean-François (de) – La Petite Maison

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 38min | Genre : Nouvelles


La Petite Maison

Dans ce délicieux conte galant de Jean-François de Bastide (1724–1798), nous suivons la progression d’une séduction à travers un décor de lambris couleur lilas ou soufre tendre, un boudoir rythmé d’arbres à fleurs de porcelaine, un cabinet de laque, des parquets de cèdre et d’amarante, un lit recouvert de pékin jonquille…

« Ils firent une gageure, et elle y alla (elle ne sçavoit pas ce que c’étoit que cette petite maison ; elle n’en connoissoit même aucune que de nom). Nul lieu dans Paris, ni dans l’Europe, n’est ni aussi galant ni aussi ingénieux. Il faut l’y suivre avec le marquis, et voir comment elle se tirera d’affaire avec lui. »

La Petite Maison.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 732 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GODDES, Auguste Adrien Edmond (de) – Une nuit en diligence

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Une nuit en diligence

Cette nouvelle, légère et pleine de fraîcheur, du marquis de Varennes (1801-1864) est tiré du recueil L’Élite, livre des salons.

« – Non, je maintiens que j’ai bien dit, la chance ; car c’en est une véritable, au mois de décembre, par ce mauvais temps froid, de se rencontrer ainsi avec une femme d’esprit ; et la résignation, je le sens déjà, sera la vertu dont j’aurai besoin, quand nous serons arrivés à Paris, et qu’il me faudra vous quitter.
- Ah ! permettez ; vous vous contredisez en ce moment. Si vous me supposez quelque esprit, comment pensez-vous que je puisse prendre ces compliments pour argent comptant ? Les compliments sont la petite monnaie du mensonge ; et, prenez-y garde, en dépensant ainsi à tort et à travers, on finit par toucher au capital. »

Une nuit en diligence.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 615 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROSNY, J.-H. – Le Mystère

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Le Mystère

J.-H. Rosny, Le Mystère

« Le monde réel ? s’écria Luc Berthoud. À quoi distinguez-vous certaines réalités de l’illusion ? Qui vous dit que mainte vérité, aujourd’hui considérée comme absolue, n’est pas aussi fictive que l’astronomie de Ptolémée ? Je ne nie pas la science, – je crois même que rien ne lui est absolument inaccessible, – mais n’est-ce pas encore elle qui est la plus grande fabricatrice de mystères ? Pour moi, j’ai été mêlé à quelques événements si noyés d’inconnu, qu’un authentique miracle m’étonnerait médiocrement. »

Illustration : Carolus-Duran, Portrait équestre de Mademoiselle Croizette (1873).

Le Mystère.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 694 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MORET, Eugène – La Comtesse de Béthune

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


La Comtesse de Béthune

Cette (féodale) nouvelle d’amour d’Eugène Moret (1835-19..) a été publiée dans le Bulletin de la Société des gens de lettres en 1866.

« - Je vous ai compris, et parler trop serait inutile ; je vous donne pleinement raison. Cette jeune héritière n’a pas ce qu’il vous faut. Il ne suffit pas d’épouser une gentille femme, il est encore de nécessité d’ajouter par le mariage à ses privilèges seigneuriaux. Marguerite de Clairvaud n’a que droit de basse justice, laquelle ne peut frapper le justiciable que d’une amende n’excédant pas sept sous six deniers. Vous épouserez, messire mon fils, la demoiselle Irène, fille aînée du baron de Coutances. À la bonne heure ! Ce mariage vaut la peine d’y prétendre, et vous aurez droit de haute et basse justice sur toutes les terres de votre dépendance. Maison à deux puits, à trois piliers, il y aura créneaux à votre châtellenie avec fourches pâtées, deux magnifiques fourches patibulaires.
- Mais, mon père, voulut objecter Jehan, les fourches patibulaires ne font pas le bonheur… »

La Comtesse de Béthune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 656 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MORÉAS, Jean – Le Couronnement de Louis

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Le Couronnement de Louis

Petit rappel historique :

Louis Ier dit « le Pieux » (ou « le Débonnaire »), né en 778 à Chasseneuil près de Poitiers et mort le 20 juin 840 à Ingelheim près de Mayence, est un fils de Charlemagne et de sa troisième épouse, Hildegarde de Vintzgau. Il est empereur d’Occident et roi des Francs de 814 à sa mort.

Jean Moréas s’est intéressé aux incidents qui ont marqué Le Couronnement de Louis.

« Ce jour-là, dans la chapelle d’Aix, il y avait bien dix-huit archevêques et autant d’évêques, et le Pape en personne chanta la Messe. Dans la chapelle d’Aix, il y avait bien vingt-six abbés et quatre rois légitimes, ce-jour-là que l’empereur Charles voulut céder la couronne à son fils Louis. »

Illustration : Charlemagne et son fils, Louis le Pieux. Grandes Chroniques de France, Paris (BnF Français 73, fol. 128v) (XIVe-XVe).

Le Couronnement de Louis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 674 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :