Livres audio gratuits de la catégorie 'Nouvelles' :


LOUÏSE, Gilles – Le Tout-Paris échiquéen

Donneur de voix : Aegidius | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Madame Chaudé de Silans

Stanislas, un jeune joueur d’échecs polonais, est invité à Paris par une tante lointaine dont il ignorait l’existence, et découvre la capitale française à cette occasion.

Illustration : Chantal Chaudé de Silans, esquisse de Fabie Lou (avril 2017).

Le Tout-Paris échiquéen.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 272 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DELARUE-MARDRUS, Lucie – La Pirane

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 52min | Genre : Nouvelles


Lucie Delarue-Mardrus

Les tribulations de La Pirane ont pour décor Honfleur, immortalisée par Gustave Courbet et Claude Monet, ville natale d’Alphonse Allais, d’Erik Satie et de Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945), poétesse, romancière, journaliste, historienne, sculptrice et dessinatrice qui nous a laissé plus de 70 romans, des poèmes et des nouvelles dont La Pirane où elle exprime sa sensibilité passionnée par la vie des pêcheurs.

L’héroine Clémence Piran est loin d’être parfaite ; poissonnière (de « piscis » poisson), poissarde (de « poix » ou « poisse »), elle est très réaliste en paroles et dévergondée en conduite…

Cette histoire finira mal pour elle…

« Peu de jours après, les poissonnières et les matelots promenèrent dans toute la ville un mannequin à l’image de Clémence Piran, et brûlèrent cela solennellement, au pied de la Lieutenance, parmi cris et menaces. Il était temps de disparaître. »

Illustration : Portrait de Lucie Delarue-Mardrus par Paul Nadar (1914).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 442 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HÉMON, Louis – La Rivière – Le Coureur de marathon

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Ahmed Djebelia, vainqueur français du marathon de Londres en 1914

Champions, records et défaites (1904-1911) publié par Louis Hémon comprend dix nouvelles, la première La Rivière et la dixième Le Coureur de marathon.

La Rivière nous enchante avec les reposants paysages canadiens émerveillant les sens d’un baigneur quotidien.

« Pourtant les plus beaux jours sont ceux de la fin, quand vient l’automne. L’eau est chaque jour plus froide, et, chaque jour plus nombreuses, on voit les feuilles jaunies descendre au long de la rivière. Le jour se meurt quand j’arrive, et, par certains soirs brumeux et gris, il fait si sombre qu’on sent déjà la nuit prochaine. Mais je sens ma force en moi, et je remonte sans hâte vers le tertre planté d’arbres, d’où je regarde agoniser la lumière. »

L’entraînement, les rêves et les déceptions du Coureur de marathon sont parfaitement décrits par l’auteur de Maria Chapdelaine et de L’Enquête (récemment enregistrée).

« Le coureur de Marathon lève en passant vers la foule des yeux ivres et une figure ravagée. Il n’est guère qu’à mi-parcours, il se sent déjà las et vide, et, le grand jour venu, son illusion l’a déserté. Il a beau se répéter tout bas le mot magique : son exaltation des autres soirs se refuse à venir. Il reste Thomas Todd, que la foule contemple avec pitié, et qui s’acharne sans espoir. »

Illustration : Ahmed Djebelia, vainqueur français du marathon de Londres pendant la course (1914).

La Rivière.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 931 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOVE, Emmanuel – Un soir chez Blutel

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3h 35min | Genre : Nouvelles


Max Liebermann - La Famille de l'artiste (192?)

Maxime Corton arrive à la gare de l’Est à Paris, de retour de Vienne où il a habité quelque temps. Il espère vivre en paix à Paris. Il prend une chambre très modeste. Il rencontre Madeleine, une prostituée. Après quelque hésitation, il décide de rendre visite à son ancien ami Blutel, qu’il n’a plus revu depuis la fin de la guerre. Lorsqu’ils se trouvent l’un en face de l’autre, ils ne savent pas quoi se dire. Blutel a invité d’autres personnes, qui arrivent au fil de la soirée. C’est une réunion de petits bourgeois, de gens figés dans leur comportement, acceptant leur destin sans rancune ni révolte. La grande guerre plane sur tous ces destins, et sur ce que ses personnages auraient pu devenir sans elle. Bove cisèle leurs portraits, sans prendre parti, ni juger. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Illustration : Max Liebermann, La Famille de l’artiste (192?).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 253 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Un incendie en mer

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Alexey Bogolyubov - Navire en feu (1850)

Parmi les œuvres dernières du sexagénaire Ivan Tourgueniev, figure Un incendie en mer, souvenir vécu de ses 18 ans (1838) qu’il nous relate sereinement, avec une pointe d’humour à la fin.

« Presque tous les passagers étaient rassemblés là. Des matelots, sous la surveillance du capitaine, étaient occupés à descendre à la mer une de nos deux chaloupes, heureusement la plus grande. Par-dessus l’autre bord du navire, j’aperçus, vivement éclairée par l’incendie, la falaise abrupte qui descend vers Liibeck. Il y avait certainement près de deux kilomètres jusqu’à cette falaise. Je ne savais pas nager. »

Texte original dicté en langue française par l’auteur en juin 1883, trois jours avant sa mort.

Illustration : Alexey Bogolyubov, Navire en feu (1850).

Un incendie en mer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 303 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NAÏMI, Kadour – Selon ton désir

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 23min | Genre : Nouvelles


Galaxie

Voici un très joli texte.
À quelle époque cela se passe-t-il, quel est donc ce nouvel appareil, le « M.D.A. »?

Une histoire pour les jeunes, les moins jeunes, avec la belle capacité de savoir rêver.
Mais… rêve, réalité, machine, désir, émotions humaines, voilà aussi des horizons de réflexion.
Allez… ! Embarquons maintenant avec les deux personnages de cette « aérienne » aventure ! Leurs « M.D.A. » nous reçoivent à bord… !

Illustration : Galaxie (détail).

Licence Creative Commons

Selon ton désir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 626 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LENOTRE, G. – Gibier de bagne

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


Anthelme Collet

Du même recueil que Histoires étranges qui sont arrivées (1917) de G. Lenotre, Gibier de bagne nous apprend les aventures d’Anthelme Collet :

« Il y a là de quoi gémir, de quoi frissonner, et de quoi rire aussi : les mémoires authentiques d’Anthelme Collet, qui connut, à l’époque de la Restauration, une célébrité presque égale à celle de Cartouche et de Mandrin, forment un spécimen achevé d’une littérature spéciale… En somme une pittoresque figure de brigand, en comparaison de laquelle pâlissent les plus renommés des aventuriers. »

Illustration : Portrait d’Anthelme Collet fait d’après nature au bagne de Rochefort par A. Garnier.

Gibier de bagne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 459 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Après le bal

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Dmitri Kardovski - Bal à Saint-Pétersbourg (1913)

« Vous dites qu’un homme ne peut comprendre par soi-même ce qui est bien et ce qui est mal, que tout dépend du milieu, que le milieu façonne l’homme. Et moi je pense que tout tient au hasard… Tenez, je vous raconterai quelque chose qui m’est arrivé…
[...]
Mais j’eus beau faire, je n’y pus parvenir ; et ne l’ayant pas appris, je ne pus entrer au service militaire comme j’en avais formé le projet auparavant. Et non seulement je n’ai pas servi dans l’armée mais je n’ai servi nulle part. »

Pensez vous comme Ivan Vassilievitch, le narrateur de Après le bal (1889) écrit par Léon Tolstoï que  « tout tient au hasard »?

Traduction : J.-Wladimir Bienstock (1868-1933).

Illustration : Dmitri Kardovski, Bal à Saint-Pétersbourg (1913).

Après le bal.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 458 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Nouvelles :