Livres audio gratuits pour 'Alfred de Musset' :


MUSSET, Alfred (de) – Stances à La Malibran (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Poésie


Luigi Pedrazzi - Portrait de María Malibran

Sept stances de six vers consacrés à La Malibran, morte à vingt-huit ans, après une carrière éblouissante de soprano et des succès a Londres, Paris, Milan, Venise…
Ses premiers triomphes ont eu New York comme cadre. Elle s’appelait María Felicia García ; née à Paris et morte à Manchester en 1836. Son premier mari était Eugène Malibran.

Musset faisait partie de ses nombreux admirateurs. Dans son article sur La Fille d’Alfred de Musset, Aurélien Scholl écrira :

« Et des lignes émues, des vers attendris de celui qui a fait verser tant de larmes avec les Stances à La Malibran. »

« Une croix ! et ton nom écrit sur une pierre,
Non pas même le tien, mais celui d’un époux,
Voilà ce qu’après toi tu laisses sur la terre ;
Et ceux qui t’iront voir à ta maison dernière,
N’y trouvant pas ce nom qui fut aimé de nous,
Ne sauront pour prier où poser les genoux. »

Illustration : Luigi Pedrazzi, Portrait de María Malibran (XIXe).

Stances à La Malibran.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 371 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Un mystère : La Fille d’Alfred de Musset

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Norma Tessum

Aurélien Scholl, qui a bien connu Alfred de Musset, ignorait, comme tout le monde, que Musset et George Sand avaient eu une fille Norma Tussem (anagramme) morte à vingt ans…

Voici Un mystère : La Fille d’Alfred de Musset.

« L’avocat me raconta alors l’histoire de la jeune fille poitrinaire, le mystère qui avait entouré sa mort. Amener au bord de la mer, dans un village découvert et livré à tous les vents, une pauvre enfant phtisique, c’était évidemment vouloir hâter sa fin. Il y a des moyens naturels qui tuent plus sûrement que le poison. Une famille où la fille d’Alfred de Musset était de trop a sans doute voulu se débarrasser d’elle… »

Un mystère : La Fille d’Alfred de Musset.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 326 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Alfred (de) – Margot (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 34min | Genre : Nouvelles


Margot

Cette délicieuse nouvelle d’amour est parue primitivement dans La Revue des deux mondes en 1837 avant d’être réunie aux autres nouvelles et contes édités chez Charpentier en 1888.

« Margot, seule dans cette salle, s’approcha timidement de l’estrade. Elle examina d’abord les griffons dorés placés de chaque côté de la baignoire ; elle n’osait entrer dans l’eau, qui lui semblait devoir, pour le moins, être de l’eau de rose ; elle y fourra doucement une jambe, puis l’autre, puis elle resta debout en contemplation devant le panneau. Elle n’était pas connaisseuse en peinture ; les nymphes de Boucher lui parurent des déesses ; elle n’imaginait pas que de pareilles femmes pussent exister sur la terre, qu’on pût manger avec des mains si blanches, ni marcher avec de si petits pieds. Que n’eût-elle pas donné pour être aussi belle ! Elle ne se doutait pas qu’avec ses mains hâlées elle valait cent fois mieux que ces poupées. Un léger mouvement du rideau la tira de sa distraction ; elle frémit à l’idée d’être surprise ainsi, et se plongea dans l’eau jusqu’au cou. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 699 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Le Temps qui passe, cinq poètes célèbres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 14min | Genre : Poésie


Le Pont Régemortes à Moulins

Sur le thème de la nostalgie, de la fuite du temps, cinq grands poètes ont rêvé…

Théodore de Banville : Bien souvent je revois

« Bien souvent je revois sous mes paupières closes,
La nuit, mon vieux Moulins bâti de briques roses,
Les cours tout embaumés par la fleur du tilleul,
Ce vieux pont de granit bâti par mon aïeul,
Nos fontaines, les champs, les bois, les chères tombes. »

Guillaume Apollinaire : Automne malade

« Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille. »

Alfred de Musset : À Juana

« Mais que dis-je ? ainsi va le monde.
Comment lutterais-je avec l’onde
Dont les flots ne reculent pas ?
Ferme tes yeux, tes bras, ton âme ;
Adieu, ma vie, adieu, madame,
Ainsi va le monde ici-basé. »

Voltaire : À une dame ou soi-disant telle

« Ainsi mes jours égaux, que les Muses remplissent,
Sans soins, sans passions, sans préjugés fâcheux,
Commencent avec joie, et vivement finissent
Par des soupers délicieux. »

Alphonse de Lamartine : Consolation

« Mais loin de moi ces temps ! que l’oubli les dévore !
Ce qui n’est plus pour l’homme a-t-il jamais été ?
Quelques jours sont perdus ; mais le bonheur encore,
Peut fleurir sous mes yeux comme une fleur d’été. »

> Écouter un extrait : Bien souvent je revois.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 089 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Alfred (de) – Trois Poèmes (Venise et l’Italie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Poésie


Venise la rouge

Alfred de Musset nous a laissé deux versions de Dans Venise la rouge : celle de 1828, avant son voyage passionnel avec George Sand et celle de 1844 plus désenchantée, mais il n’est pas sûr que ce soit seulement le souvenir de sa rupture avec elle qui ait inspiré le poète après tant d’années.

« Toits superbes ! froids monuments !
Linceul d’or sur des ossements !
Ci-gît Venise.
Là mon pauvre cœur est resté.
S’il doit m’en être rapporté,
Dieu le conduise !

Mon pauvre cœur, l’as-tu trouvé
Sur le chemin, sous un pavé,
Au fond d’un verre ?
Ou dans ce grand palais Nani,
Dont tant de soleils ont jauni
La noble pierre ? »

Le troisième poème, où défilent des cités italiennes, À mon frère revenant d’Italie reprend aussi ces strophes.

> Écouter un extrait : Dans Venise la rouge en 1828.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 323 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Alfred (de) – Trois Hymnes à la beauté

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Poésie


La Malibran

De ces Trois Hymnes à la beauté de Musset, À Madame G., À Julie et À La Malibran, ce dernier est le plus connu. Musset l’a écrit quinze jours après la mort accidentelle de la célèbre cantatrice et compositrice (1808-1836) où il lui consacre 220 vers très émouvants (il élargit le thème à la disparition des grandes gloires du siècle).
María Felicia García est aussi, trois ans plus tard, le sujet d’un article de Musset Concert de Mademoiselle Garcia que vous pouvez retrouver sur le site.

« Recevant d’âge en âge une nouvelle vie,
Ainsi s’en vont à Dieu les gloires d’autrefois ;
Ainsi le vaste écho de la voix du génie
Devient du genre humain l’universelle voix…
Et de toi, morte hier, de toi, pauvre Marie,
Au fond d’une chapelle il nous reste une croix !
[...]
Ô Ninette ! où sont-ils, belle muse adorée,
Ces accents pleins d’amour, de charme et de terreur,
Qui voltigeaient le soir sur ta lèvre inspirée,
Comme un parfum léger sur l’aubépine en fleur ?
Où vibre maintenant cette voix éplorée,
Cette harpe vivante attachée à ton cœur ? »

> Écouter un extrait : À La Malibran. Stances.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 708 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MUSSET, Alfred (de) – Rappelle-toi (Poème, Version 3)

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 3min | Genre : Poésie


Chen Jun - Falling Flowers and Lost Poetry

« Rappelle-toi, quand l’Aurore craintive
Ouvre au Soleil son palais enchanté ;
Rappelle-toi, lorsque la nuit pensive
Passe en rêvant sous son voile argenté ;
À l’appel du plaisir lorsque ton sein palpite,
Aux doux songes du soir lorsque l’ombre t’invite,
Écoute au fond des bois
Murmurer une voix :
Rappelle-toi… »

To Xiao Zhi An and his friend with great pleasure.

Rappelle-toi (Version 3).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 545 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Poèmes sur le bonheur

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Poésie


Vincent van Gogh - Intérieur d'un restaurant

Le bonheur n’est pas le même pour tous les poètes. Il peut résider dans le souvenir du 14 juillet ou dans la grâce de la belle Uranie.

Ces quatre petits poèmes sont de quatre grands auteurs : Musset, Hugo, Rimbaud et Voltaire.

Sur le bonheur, de Musset, Voltaire, Rimbaud Hugo.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 980 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Alfred de Musset :