Livres audio gratuits pour 'Anatole France' :


FRANCE, Anatole – Les dieux ont soif

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 50min | Genre : Romans


Arrestation de Robespierre

Œuvre majeure d’Anatole France parue en 1912, Les dieux ont soif est un grand roman historique décrivant les années noires de la Terreur à Paris entre les ans II et III. (L’action commence en avril 1793 et s’achève en nivôse an III, c’est-à-dire fin décembre 1794 ou début janvier 1795, au moment où l’on s’apprête à retirer du Panthéon les cendres de Marat). Le titre du roman vient de la description de cette période par Camille Desmoulins, avant qu’il ne soit exécuté. Ce chef-d’œuvre d’Anatole France, au succès immense, est un regard critique sur la Révolution Française et trahit la vision désabusée de l’auteur sur les mythes fondateurs de la IIIe République.

Le héros du roman est Évariste Gamelin, jeune peintre, élève de David, membre de la section du Pont-Neuf, idéaliste, jacobin fidèle de Marat puis de Robespierre ; nommé juré du tribunal révolutionnaire, il sera entraîné dans une folie sanguinaire de justicier qui le coupera de ses proches et amènera sa chute à la suite de son idole Robespierre au lendemain du 9 Thermidor.
Le personnage de Maurice Brotteaux, ancien noble épicurien (il a toujours son exemplaire de Lucrèce dans la poche de sa redingote puce) est très attachant et semble bien exprimer le point de vue de l’auteur. Évariste était son ami… et l’enverra pourtant à la guillotine.
Le mélange du fictif et du réel nous donne un plaisir dû autant à la magie du style qu’au sens politique et moral de ce que nous relate la prose fluide et transparente d’Anatole France.

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 03.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 462 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Scolastica – Sainte Euphrosine

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Contes


Sainte Euphrosine

Le sceptique Anatole France publie en 1892 L’Étui de nacre, suite de 17 contes disparates (dont plusieurs figurent sur notre site) traitant de la religion et de la révolution, sous forme de légendes édifiantes ou de récits effrayants. L’idée dominante est que ni Dieu ni les Idées ne méritent qu’on en devienne esclave.

La sainte Scolastica qui s’était « fiancée à Jésus -Christ » et avait refusé de se marier, « maintenant qu’elle n’est plus qu’une ombre vaine, regrette le temps d’aimer et les plaisirs perdus » qu’elle n’a pas consommés par « vertu ».

Sainte Euphrosine d’Alexandrie use de subterfuges pour échapper, elle aussi, au mariage et réussit assez bien sa ruse en entrant au couvent du mont Athos, déguisée en frère Smaragde.

À ces deux vierges conviendraient ces citations de l’auteur :

« De toutes les aberrations sexuelles, la pire est la chasteté.
Le christianisme a beaucoup fait pour l’amour en en faisant un péché. »

Scolastica.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 834 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Joyeux Noël !

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : –h –min | Genre : Contes


Joyeux NoëlNotre collection de contes et récits de Noël ne cesse de s’étoffer d’année en année… Retrouvez-les tous ci-dessous…

Contes et romans :

ALLAIS, Alphonse – Conte de Noël (extrait de Plaisir d’humour)
ALLAIS, Alphonse – Conte de Noël (extrait de Allais… grement)
ALLAIS, Alphonse – Conte de Noël (extrait de Faits divers)
ALLAIS, Alphonse – Histoire de Noël (extrait de Faits divers)
ALLAIS, Alphonse – Last Christmas (extrait de Faits divers)
ANDERSEN, Hans Christian – La Petite Fille et les allumettes
ANDERSEN, Hans Christian – Le Sapin
ARÈNE, Paul – Nouveaux Contes de Noël : La Vraie Tentation du grand Saint Antoine, Noël rétrospectif
ARÈNE, Paul – Nouveaux Contes de Noël : L’Évangile selon Saint Perrault, Le Noël du député, Le Pot de miel, Chien d’aveugle, Le Bon Gui, Courriers d’hiver, Plaisirs d’hiver
ARÈNE, Paul – Le Fifre rouge
BÉCQUER, Gustavo Adolfo – Maître Pérez l’organiste
BOURGET, Paul – Simone, récit de Noël
BOURGET, Paul – Une nuit de Noël sous la terreur
COLLINS, Wilkie – Baisers furtifs, conte de Noël anglais
COLLODI, Carlo – La Festa di Natale
COPPÉE, François – L’Adoption
COPPÉE, François – Le Louis d’or
COPPÉE, François – L’Enfant perdu
COPPÉE, François – Les Sabots du petit Wolff
DANDURAND, Joséphine – Contes de Noël par Josette
DAUDET, Alphonse – L’Organiste
DAUDET, Alphonse – Les Trois Messes basses (Version 1, Version 2)
DAUDET, Alphonse – Salvette et Bernadou
DICKENS, Charles – Les Conteurs à la ronde
DICKENS, Charles – Cantique de Noël en prose
DOSTOÏEVSKI, Fedor – L’Arbre de Noël et le Mariage
DUMAS, Alexandre – Le Château d’Eppstein
FRANCE, Anatole – Balthasar
O. HENRY – Les Cadeaux inutiles
JEHAN-RICTUS – Les Ingrats
LAGERLÖF, Selma – L’Hôte de Noël
LE BRAZ, Anatole – La Noël de Marthe, L’Aventure du pilote
LEROUX, Gaston – Le Noël de Vincent Vincent
LEMONNIER, Camille – Le Noël du petit joueur de violon
MAUPASSANT, Guy (de) – Nuit de Noël
MAUPASSANT, Guy (de) – Conte de Noël
MENDÈS, Catulle – Le Cadeau de la petite Noël
NOËL, Marie – Le Noël du riche honteux
PARDO BAZÁN, Emilia – Conte de Noël
PONSON DU TERRAIL, Pierre Alexis (de) – La Fée, conte de Noël
STEINMANN, Philippe – Conte pour un Noël insolite
VAN LERBERGHE, Charles – Tale
VAN LERBERGHE, Charles – La Veillée
VERHAEREN, Émile – Noël blancÀ l’Eden

Poésie :

BRUISSEMENT – Étoile du matin (Poème)
GAGNAIRE, Paul – Le Rayon de Noël (Poème)

GAUTIER, Théophile – Noël (Version 1, Version2)
VICAIRE, Gabriel – Noël (extrait de Émaux bressans)

Traditions :

CHABOT, Alphonse – La Nuit de Noël (Trois Extraits)
CHABOT, Alphonse – Noël dans les pays étrangers
VESLY, Léon (de) – Quelques Superstitions de Noël

Toute l’équipe de Littérature audio.com vous souhaite un Joyeux Noël et une Heureuse Année 2014 !


Page vue 4 492 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Poèmes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Poésie


La Lumière

Ce ne sont pas ses vers qui ont fait la renommée d’Anatole France. Il y en a pourtant de très beaux, comme le prouvent ces six poèmes : À la lumière, Le Désir, La Mort du singe, Le Chêne abandonné, Marine et Vénus, Étoile du soir.

« Sous les molles pâleurs qui voilaient en silence
La falaise, la mer et le sable, dans l’anse
Les embarcations se réveillaient déjà.
Du gouffre oriental le soleil émergea
Et couvrit l’Océan d’une nappe embrasée.
La dune au loin sourit, ondoyante et rosée.
On voyait des éclairs aux vitres des maisons.
Au sommet des coteaux les jeunes frondaisons
Commençaient à verdir dans la clarté première.
Et le ciel aspirait largement la lumière.
Il se fit dans l’espace une vague rumeur
Où le travail humain vint jeter sa clameur.
Les femmes en sabots descendent du village,
Les pêcheurs font sécher leurs filets sur la plage,
Et le soleil allume, au dos des mariniers,
Les spasmes des poissons dans l’osier des paniers.
Dans un creux de falaise où voltige l’étoupe,
Un vieil homme calfate, en chantant, sa chaloupe,
Tandis que tout en haut, parmi les chardons blancs,
Cheminent deux douaniers, au pas, graves et lents.
Dans un bateau pêcheur dont la voile latine.
Blanc triangle, reluit à travers la bruine,
Un vieux marin, debout sur le gaillard d’avant,
Tendant le bras au large, interroge le vent. » (Marine)

Ne croirait-on pas lire du Victor Hugo décrivant Guernesey ?

> Écouter un extrait : À la lumière.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 842 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Histoire comique

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 30min | Genre : Romans


Anonyme - Loge d'artistes

Le sens premier de l’adjectif « comique » n’est pas « qui fait rire, drôle, plaisant, » mais « qui appartient à la comédie » disent tous les dictionnaires. Histoire comique est en fait un sombre roman peu connu d’Anatole France racontant l’histoire d’un amour contrarié et dramatique dans une troupe de comédiens.
« C’était dans une loge d’actrice, à l’Odéon. Sous la lampe électrique, Félicie Nanteuil, la tête poudrée, du bleu aux paupières, du rouge aux joues et aux oreilles, du blanc au cou et aux épaules, donnait le pied à madame Michon, l’habilleuse, qui lui mettait de petits souliers noirs à talons rouges. Le docteur Trublet, médecin du théâtre et ami des actrices, appuyait sur un coussin du divan son crâne chauve, et, les mains jointes sur le ventre, croisait ses jambes courtes. Il interrogeait :
- Quoi encore, ma chère enfant ?
- Est-ce que je sais !… Des étouffements… des vertiges… Tout d’un coup, une angoisse comme si j’allais mourir. C’est même ça le plus pénible. »
Nous est contée la destinée de Félicie, jeune et belle actrice, dont la vie est empoisonnée par le retour du fantôme de l’amant qui s’est suicidé pour elle. Considérations techniques sur l’humanité du docteur Trublet un peu radoteur, rivalités mesquines des comédiennes, rugissements du directeur pendant les répétitions, terreurs de l’héroïne alimentent ce roman noir bourré d’anecdotes.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 959 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Lys rouge

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9h 50min | Genre : Romans


Anatole France - Le Lys rouge

Le Lys rouge (1894) raconte la liaison de Thérèse Martin, femme du monde, épouse d’un homme politique, avec un sculpteur. Un voyage à Florence (symbolisée par le lys rouge) permet à leur union charnelle et mystique de s’épanouir, mais la jalousie de l’amant minutieusement décrite mettra fin à la liaison.
Ce roman psychologique est en partie autobiographique parce qu’Anatole France avait été l’amant connu de madame Caillavet avec qui il avait dû rompre douloureusement. Le poète anarchiste Choulette est Verlaine que France fréquenta.

« Ce qui fait qu’on désire et qu’on aime, c’est une force douce et terrible, plus puissante que la beauté. On trouve une femme entre mille qu’on ne peut plus quitter, dès qu’on l’a possédée, et qu’on veut toujours, et qu’on veut encore. C’est la fleur de sa chair qui donne ce mal inguérissable d’aimer. Et c’est autre chose encore qu’on ne peut dire, c’est l’âme de son corps. Elle était cette femme qu’on ne peut ni quitter ni tromper. »

(Opinion personnelle : quatre ans plus tard, Boylesve publie Le Parfum des îles Borromées où certaines situations semblables suscitent des réactions très voisines, surtout chez l’héroÏne.)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 178 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Le Puits de Sainte Claire (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Anatole France - Lucifer

Les nouvelles déjà publiées Saint Satyre, La Dame de Vérone, Le Joyeux Buffalmacco et Bonaparte à San Miniato, auxquelles s’ajoutent ici Lucifer, La Caution et Les Pains noirs font partie du recueil Le Puits de Sainte Claire. Dans le prologue, Anatole France nous dit les tenir de la bouche du R. P. Adone Doni :
« J’ai mis par écrit les contes qu’il me fit sur la route de Monte Oliveto. On les trouvera dans le présent livre. J’aurais voulu retenir, en les rédigeant, quelques restes de la grâce qu’ils avaient au Puits de sainte Claire. »

Ces trois histoires n’ont en effet rien perdu de leur grâce.

« Le Tafi, peintre et mosaïste florentin, avait grand peur des diables, surtout en ces heures de la nuit où il est donné aux puissances du mal de prévaloir dans les ténèbres. Et les craintes du Tafi n’étaient point sans raison, car les démons avaient alors sujet de haïr les peintres, qui leur arrachaient plus d’âmes avec un seul tableau que ne le savait faire un bon petit frère en trente sermons. » (Lucifer).
« Trois jours encore Fabio visita les banques et les fondaks sans trouver personne qui voulût lui prêter de l’argent. Et partout il recevait une mauvaise réponse et entendait des discours qui revenait à celui-ci :
— Vous avez eu grand tort de vendre votre vaisselle pour payer vos dettes. On prête à un homme endetté, on ne prête pas à un homme dépouillé de meubles et de vaisselle. » (La Caution)
« Nicolas Nerli se réveilla dans son lit. Il résolut de suivre le conseil de l’Archange et de multiplier le pain des pauvres pour entrer dans le royaume des cieux. » (Les Pains noirs)

Illustration : Georges Rochegrosse (1859-1938), Lucifer pour l’édition du Puits de Sainte-Claire de 1925 (Ferroud).

> Écouter un extrait : Lucifer.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 663 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – Jean Marteau – Monsieur Thomas

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Anatole France - Jean Marteau, Monsieur Thomas

Jean Marteau comprend deux récits indépendants : Un rêve,
« Rien au monde, rien ne me fut jamais aussi présent, aussi sensible que les visions de ce rêve. C’est par là qu’il est intéressant. Il m’a fait comprendre les illusions des mystiques. Si l’esprit scientifique m’avait fait défaut, je l’aurais certainement pris pour une apocalypse et une révélation, et j’y aurais cherché les principes de ma conduite et les règles de ma vie. »
et La loi est morte mais le juge est vivant où Anatole France attaque la justice comme dans son célèbre Crainquebille.

Citons quelques passages :
« J’ai médité la philosophie du droit, dit M. Bergeret, et j’ai reconnu que toute la justice sociale reposait sur ces deux axiomes : le vol est condamnable ; le produit du vol est sacré. Ce sont là les principes qui assurent la sécurité des individus et maintiennent l’ordre dans l’État….Un juge peut être bon, car les hommes ne sont pas tous méchants ; la loi ne peut pas être bonne, parce qu’elle est antérieure à toute idée de bonté… Il y a des lois justes. Mais la loi, étant instituée pour la défense de la société, ne saurait être, dans son esprit, plus équitable que cette société. Tant que la société sera fondée sur l’injustice, les lois auront pour fonction de défendre et de soutenir l’injustice… Pour équitablement apprécier le délit de l’indigent, le juge doit, pour un instant, oublier le bien-être dont il jouit, afin de s’identifier autant que possible avec la situation lamentable de l’être abandonné de tous. »

Monsieur Thomas brode sur le même thème :
« Ce juge austère, « avait des principes qu’il pouvait croire inébranlables, ne les ayant jamais remués. Dès qu’on remue un principe, on trouve quelque chose dessous, et l’on s’aperçoit que ce n’était pas un principe. Thomas de Maulan tenait soigneusement à l’abri de sa curiosité ses principes religieux et ses principes sociaux. »»

Deux nouveaux Récits profitables

Jean Marteau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 916 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Anatole France :