Livres audio gratuits pour 'O. Henry' :


O. HENRY – La Rançon du smoking (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


LaRanconDuSmoking.gif

La Rançon du smoking est extrait du recueil New-York Tic Tac paru en 1906.

Le début : « Mr. Tower Chandler est en train de repasser le pantalon de son smoking dans sa chambre meublée. Vigoureusement il imprime au fer chaud un mouvement alternatif, dont il administre avec une technique appropriée la vitesse et la pression, afin de conférer au cérémonieux vêtement le pli réglementaire qui doit s’étendre, impeccable, de son gilet à ses souliers, et vice versa. Nous n’en dirons pas davantage sur la toilette de notre héros. Ceux qui désireraient en savoir plus long n’ont qu’à s’imaginer à quels expédients pénibles et cocasses est contrainte d’avoir recours une pauvreté qui ne veut point s’avouer vaincue. »

Traduction : F.R.

La Rançon du smoking.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 101 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – La Chasse à l’homme – La Punition inutile – Entre deux rounds – La Recette perdue

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


La Recette perdue

Les quatre dernières histoires américaines qui complètent New York Tic Tac.

La Chasse à l’homme
« Lou et Nancy étaient copines. Elles étaient venues à la grande cité pour chercher du travail, parce que, chez elles, il n’y avait pas assez à manger. Nancy avait dix-neuf ans, Lou en avait vingt.

- Est-ce que tu n’as pas froid, Nancy ? demanda Lou. C’que t’es gourde de travailler dans ce vieux magasin pour huit dollars par semaine ! Moi, j’ai gagné dix dollars et demi la semaine dernière. Possible que le repassage soit pas aussi chic que d’vendre de la dentelle derrière un comptoir, mais au moins ça paye ! Y en a pas une de nous autres, repasseuses, qui se fait moins de dix dollars par semaine, et j’ai jamais entendu dire que c’était pas du travail aussi respectable que le tien !
- C’est bon pour toi, répondit Nancy en relevant fièrement le nez. Je suis satisfaite de mes huit dollars par semaine et de ma chambre meublée. Il me plaît de vivre au milieu des belles choses et des gens chic
Oui, sûrement, je suis à l’affût du gibier ; mais celui que je veux devra être capable de faire quelque chose de plus que de se pavaner comme un mannequin cousu de dollars. »

Étranges confidences de femmes battues dans ces deux nouvelles :

La Punition inutile nous apprend de curieuses mœurs américaines :
« – J’voudrais pas d’un homme, dit Mrs. Cassidy, qui m’battrait pas au moins une fois par semaine. Ça prouve qu’il tient à vous, vois-tu ! Mais, bon Dieu ! c’est pas une dose homéopathique que Jack vient de m’flanquer cette fois ! J’en vois encore trente-six chandelles. N’empêche que maintenant il va être doux et gentil comme un agneau pendant tout l’reste de la s’maine pour s’faire pardonner ça. V’là un œil au beurre noir qui va m’rapporter au moins une soirée d’cinéma et c’te blouse en soie qu’j’ai envie depuis si longtemps. »

Dans Entre deux rounds nous lisons : « Et au même instant elle lance à la tête de son seigneur une cocotte pleine de lard et de navets. Mr. MacCaskey n’est pas un novice dans l’art des échanges balistiques. Choisissant le plat suivant sur le menu du jour, il riposte aussitôt avec le rôti de porc aux choux déjà servi sur la table, ce qui lui attire la réplique appropriée d’une terrine de pudding. Projeté avec adresse par le maître de maison, un bloc de gruyère atteint Mrs. MacCaskey en pleine figure. Visant soigneusement, elle contre-attaque au moyen d’un pot de café noir et bouillant. »

Fin de La Recette perdue : « Riley et Mac Quirk s’étaient en effet livré une grande et amicale bataille. Des bouteilles et des verres brisés gisaient sur le sol. La salle était pleine de fumées d’alcool. Le plancher était parsemé de flaques spiritueuses. »

Rappelons-nous que  la prohibition aux États-Unis fut l’interdiction de fabriquer, transporter, importer, exporter et vendre de l’alcool. Mise en place le 29 janvier 1919, cette mesure avait pour objectif de réduire les délits et la corruption.

Traduction : F.R.

Illustration : Andrew Varick Stout Anthony, Barney Flynn’S, on the corner of Pell Street and the Bowery, showing Chuck Conners (with cap) and typical frequenters of a bowery saloon (1899).

> Écouter un extrait : La Chasse à l’homme.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 896 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – New York Tic Tac (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 9h 37min | Genre : Nouvelles


Flat Iron Building New York (1912)

O. Henry, pseudonyme de l’écrivain américain William Sydney Porter (1862 – mort le 5 juin 1910 à New York), est un écrivain et journaliste américain surtout connu pour ses près de 400 nouvelles qui se déroulent au début du XXe siècle, et dont beaucoup d’entre elles ont pour cadre la ville de New York, d’où le titre de ce recueil New York Tic Tac qui en compte trente et dont les personnages ne sont jamais ni entièrement bons ni entièrement méchants. L’humour domine, bien sûr, mais il arrive aussi à O Henry de nous émouvoir, comme par exemple dans La Dernière Feuille

Une belle citation :
« Ce ne sont pas les routes que nous prenons, c’est ce que nous avons à l’intérieur qui nous fait devenir ce que nous sommes. »

Traduction : F.R.

Illustration : Flat Iron Building, New York (1912).

- Les Cadeaux inutiles
- Mammon et le petit archer
- Le Courrier du parc
- Chambre meublée
- Amour et surmenage
- Vingt ans après
- La Rançon du smoking
(Version 1, Version 2)
Le Calife, Cupidon et l’horloge
- Sœurs du cercle enchanté
- Un champion de la science matrimoniale
- Le Loup tondu
- La Chasse à l’homme
- Le Pendule
- Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen
- On ne peut pas tout avoir
- Le Triangle social
- La Robe pourpre
- La Recette perdue
- La Punition inutile
- La Dernière Feuille
- L’Art et la combine
- La Jeune Fille et l’habitude
- Boadicée
- L’Hymne et le flic
- Entre deux rounds
- Le Philtre
- Mémoires d’un chien jaune
- La Paume de Tobin
- Le Comte et l’invité
- Un service d’amour


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 2 026 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen – Mammon et le petit archer

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 39min | Genre : Nouvelles


Le Jour d'actions de grâces et les deux gentlemen

Deux nouvelles histoires humoristiques de New York Tic Tac :

1) Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen dont O Henry nous annonce le thème :

« Et maintenant, allons-y de notre histoire, laquelle est destinée à vous prouver que, en Amérique, de ce côté-ci de l’Océan, nous avons des traditions qui sont en train de vieillir à une allure beaucoup plus rapide que celles de l’Angleterre, grâce à notre activité et à notre esprit d’entreprise. »

2) Mammon et le petit archer, titre sibyllin qui signifie la lutte entre le pouvoir de l’argent (Mammon, dans le Nouveau Testament de la Bible, est la richesse matérielle ou l’avarice, souvent personnifiée en divinité) et le pouvoir de l’amour, symbolisé par Cupidon, « une espèce de petit garçon plutôt grassouillet, qui tirait des flèches dans le tas avec un arc – un gosse tout nu ».

« Ne dis pas ça ! fit le vieil Anthony à son fils d’un ton indigné. Je te parie que l’argent gagne à tous les coups, mon garçon. J’ai feuilleté toute l’encyclopédie depuis A jusqu’à Z pour tâcher d’y trouver quelque chose qu’on ne peut pas se procurer avec de l’argent : le diable m’emporte si j’en ai découvert une seule, même à l’article « Incorruptible ». Je te dis que l’argent arrive toujours dix longueurs devant le reste du lot. Cite-moi quelque chose qu’on ne peut pas acheter avec de l’argent.

– Eh bien ! par exemple, répliqua le jeune Richard avec une certaine chaleur, l’argent ne suffit pas pour vous faire accepter dans les sphères exclusives de la haute société. »

La chute est inattendue… et donne raison, hélas !, à ce puissant milliardaire.

Traduction : F.R.

Illustration : Our Central Park — seats « exclusively for ladies » (1860).

Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 981 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Le Comte et l’invité – La Robe pourpre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La Robe pourpre

Bientôt sera terminé lenregistrement de New York Tic Tac, trente anecdotes américaines humoristiques de O. Henry.

Le Comte et l’invité
« Et maintenant, jeunes filles, si vous voulez voir un jeune homme se précipiter sur la pelle et la pioche, vous n’avez qu’à lui dire que votre cœur est dans le tombeau d’un autre type. Les jeunes gens sont des détrousseurs de tombeaux par nature. »

La Robe pourpre
« Mesdames, vous qui faites vos emplettes en voiture, vous ne comprenez pas. Jeunes filles, vous dont la garde-robe est payée par le papa, vous ne pouvez pas imaginer – non, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi Maida ne sentait pas la froide averse de ce Jour d’actions de grâces. »

L’auteur semble destiner ces deux histoires à un public féminin…

Traduction : F.R.

Le Comte et l’invité.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 799 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Le Loup tondu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Le Loup tondu

Aventure comique d’un gros richard vaniteux dupé par ceux qu’il n’attendait pas !

« Quand Murkison nous eut quittés, Andy et moi restâmes un moment silencieux, occupés à ruminer nos méditations respectives et les hérésies cervicales de l’esprit anthropique. Durant nos heures de loisirs, nous avons toujours amélioré notre mentalité supérieure grâce à l’usage de la ratiocination et de la cogitation intellectuelle. »

Le Loup tondu est une tentative de filouterie contrée par Andy et Jeff, deux amis, qui ne sont pas non plus de petits saints et ne saisissent pas toujours le « système d’éthique et de morale », chacun, de son camarade !

« Jeff, dit-il, un jour que tu en auras le loisir, tu me ferais plaisir en me traçant un diagramme de ta conscience, avec des notes explicatives. J’aimerais à m’y référer à l’occasion. »

Ce Jeff est peut-être O. Henry lui-même qui, avant d’être écrivain, a purgé trois mois de prison pour vol dans la banque où il était employé.

Une nouvelle extraite du recueil New York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Le Loup tondu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 571 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Sœurs du cercle enchanté

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Un autobus à New York en 1900

Sœurs du cercle enchanté est le titre énigmatique d’un voyage touristique de la découverte de New York écrit avec humour par l’Américain O. Henry souvent publié sur notre site. Cet humour new-yorkais est très voisin du français, tel le baratin du guide :

« Mesdames et Messieurs, le grand bâtiment en forme de concombre que vous voyez sur votre droite est comme qui dirait une colonne comminatoire et mémorative élevée par Christophe Colomb en 1695 à la suite de sa victoire sur le général Montcalm. Remarquez les reliefs du bas, intitulés stalactites pour les distinguer de ceux d’en haut qu’on désigne sous le pseudonyme de bélemnites. Ils ont été dessinés par le célèbre sculpteur Benvenuto Concini, qui fut tué en duel par le spadassin Spinoza sur les ordres du duc de Mantoue. »

ou l’apostrophe au lecteur :

« L’histoire pourrait s’arrêter là. Car, bien entendu le lecteur perspicace a déjà deviné tout ce que je n’ai pas dit. Néanmoins, comme ces lignes pourraient tomber sous les yeux de l’Intelligence Service, de la Gestapo et autres Guépéous, qui ne manqueraient pas d’y découvrir des allusions politiques précises et naturellement divergentes, je pense qu’il est plus prudent de narrer le dénouement in extenso. »

Une nouvelle extraite du recueil New York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Illustration : Un autobus à New York en 1900.

Sœurs du cercle enchanté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 575 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – La Paume de Tobin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


La Paume de Tobin

Nouvelle histoire amusante new-yorkaise qui serait décevante si elle se terminait par :

« L’appétit et la conscience de Tobin et de moi-même s’accordent ric-rac avec la proposition, bien que ce soit un coup dur pour les superstitions de Danny de constater que toute la bonne fortune promise par les lignes de sa main se réduit à un souper froid arrosé de bière. »

mais l’apparition-surprise finale donne tout son sel à ce divertissement de O. Henry extrait de New-York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Illustration : Tobin’s Palm, par Gustave Verbeck (1903).

La Paume de Tobin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 441 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour O. Henry :